Tags Posts tagged with "Mike Maloney"

Mike Maloney

0

Depuis 2008, Mike Maloney et bien d’autres affirment à qui veut bien l’entendre que la crise n’a jamais pris fin, que la Fed a recours à des manœuvres extrêmes afin de maintenir l’illusion d’une économie forte, alors que l’économie mondiale survit uniquement grâce à des mesures artificielles.

Pour illustrer ce fait, il a produit un graphique mettant en perspective l’indice Wilshire 5000, soit la capitalisation boursière des 5.000 plus grosses sociétés américaines (une sorte de S&P 500 élargi, plus représentatif de l’économie américaine), les taux d’intérêt de la Fed et la masse monétaire, en utilisant cette dernière comme unité de représentation, et en multipliant les autres données pour qu’elles apparaissent sur le même graphique.

Le résultat est édifiant : sur ces 2 graphiques (à moyen et long terme), on peut constater à quel point la capitalisation boursière des sociétés américaines dépend de l’évolution de la masse monétaire, donc de la quantité d’argent créé par la Fed.

Si la Fed avait pour habitude d’intervenir sur les marchés avec ses opérations sur l’open market, la Plunge protection team, on voit très clairement que depuis la crise de 2008, le niveau des marchés actions dépend entièrement de la Fed.

Celle-ci est dos au mur, ne pouvant plus rien faire au niveau des taux, et surtout pas les augmenter. La fin du QE va faire plonger les marchés, processus qui a déjà débuté. Que pourra faire la Fed pour empêcher un crash, si ce n’est remettre une couche d’assouplissement quantitatif ?

Les politiques et les économistes naviguent dans l’obscurité dans un océan économique totalement inconnu, sans instruments de bord, sans carte. Les anomalies depuis 2008, criantes ici, en sont la preuve irréfutable.

wilshire-taux-masse-monetaire-2

0

Après le documentaire de 3sat, voici dans un autre genre celui d’History Channel, intitulé : la conspiration de l’or.

ConspirationOr

Manipulation sur les marchés papier, les doutes sur les réserves américaines réelles, la Chine qui achète en catimini,  l’or qui appartient à plusieurs entités à la fois,  l’arrestation de DSK et sa demande d’audit sur les réserves d’or des pays du FMI à la Fed, le risque de posséder son or dans le système bancaire, l’or allemand, etc.  Tous les sujets les plus chauds sont abordés. Si aucune preuve tangible n’est apportée, le faisceau de preuves rassemblées permet de se poser légitimement de grosses questions sur ce qu’il se passe réellement dans les coulisses.

Note : malheureusement, la vidéo a été immédiatement retirée pour des raisons de copyright. C’est le droit du propriétaire, nous n’allons donc pas insister même si le but était simplement d’informer le public francophone sans s’approprier quoi que ce soit et sans intention de nuire, vu que ce documentaire n’est pas disponible en français. Voici ce qu’elle contient au format texte :

Chicago, Illinois. 11 octobre 2013. Un trader anonyme place un ordre de vente de 2 millions d’onces.

La transaction est tellement massive qu’elle fait chuter le cours de l’or de 25 $ et provoque la fermeture de la bourse d’échange pendant 10 secondes. D’après des rapports, il ne s’agit pas de la seule vente étrange depuis qu’Obama a eu une réunion confidentielle avec les grandes banques, le 19 août 2013.

Certains se sont alors demandé si quelqu’un cherche à faire baisser délibérément le cours de l’or. Les spéculations vont bon train quant à ce qu’il se passe au COMEX. Cet exemple est le plus récent. On tente de faire baisser le cours de l’or le plus possible afin de permettre au COMEX et à d’autres grossistes d’acheter de l’or au prix le plus bas possible.

Je ne sais pas qui vend, mais ce qui alimente la polémique, c’est qu’il y a une intention manifeste de faire chuter le cours, car cela arrive alors qu’aucune nouvelle ne tombe.

La Plunge Protection Team, le groupe de travail sur les marchés financiers, est présidée par le secrétaire au trésor, le président de la SEC et le président de la Fed.

Ils se réunissent secrètement afin de manipuler le cours de l’or et les marchés afin de maintenir la confiance dans le dollar.

Le problème n’est pas de savoir si l’or est manipulé. Le marché des matières premières, et bien d’autres marchés, aujourd’hui, sont potentiellement manipulés par des acteurs très riches, qui, grâce à leur science, leurs richesses et leurs informations confidentielles, peuvent faire grimper le prix d’une matière première, puis sortir en faisant un bénéfice, aux dépens des autres.

Il y a manifestement une partie du gouvernement américain, et d’autres, qui manipulent le cours de l’or. Ils l’on fait en vendant le métal, la preuve est disponible.

Ils tentent de contenir le cours des matières premières pour protéger les devises papier. Ils ont réussi à contenir le cours de l’or. Si on regarde l’inflation du dollar et de l’euro, l’or devrait être au minimum à 2.500 $ l’once. C’est pourquoi les investisseurs savent que le cours est manipulé. C’est comme un ballon de plage que l’on tient immergé dans l’eau. Lorsqu’on le lâche, il s’envole dans les airs.

15 aout 1973. Le président Nixon signe un ordre exécutif annonçant l’abandon du standard or par les États-Unis en créant la monnaie papier toujours utilisée aujourd’hui.

Pour la première fois dans l’histoire des États-Unis, le dollar américain n’est plus directement lié à l’or.

Durant le standard or, le gouvernement américain était limité dans sa politique monétaire par les quantités d’or qu’il possédait.

Si vous aviez autant d’or, cela signifie que vous pouviez avoir autant de dollars. Les devises devaient être garanties par de l’or en respectant un ratio fixe.

Les pères fondateurs voulaient limiter le pouvoir du gouvernement, et l’une des façons de le faire est d’avoir un standard or.

Le gouvernement ne peut dépenser que l’argent (l’or) qu’il collecte via les taxes. En se débarrassant du standard or, il n’y a donc plus de limite aux dépenses gouvernementales, donc à sa taille.

Si l’or devait revenir la pièce maîtresse du système monétaire international, son cours devra être multiplié de 9.000 ou 10.000 $ l’once.

Mais les États-Unis n’en veulent pas, ils veulent le dollar et pouvoir l’imprimer à l’envi.

La décision choquante de Nixon d’abandonner le standard or faisait-elle partie d’un plan secret pour supporter le dollar ? D’un complot qui se poursuit aujourd’hui ?

Le plus grand secret du standard or, c’est qu’il fonctionne. Les États-Unis sont devenus la nation la plus riche du monde de l’histoire en utilisant le standard or. Depuis que nous avons abandonné le standard or, c’est la dégringolade.

L’or a une valeur, et les gens qui le contrôlent la connaissent. Ils le manipulent, mais l’achètent également aussi vite qu’ils peuvent.

Certaines personnes sont obsédées par en retour au standard or par ce qu’elles ne font pas confiance à la Fed ainsi que les gens du gouvernement dont le rôle de juguler l’inflation. Lorsqu’on a beaucoup d’argent, l’inflation est votre ennemi, car elle peut amoindrir votre fortune.

Ceux qui s’opposent au système monétaire papier, connu sous le nom de « gold bugs », pense que le gouvernement va détruire l’économie américaine et que l’or est la seule protection contre l’Armageddon physique.

Il y a-t-il vraiment une guerre secrète menée contre l’or ? Entre le gouvernement américain et ceux qui possèdent du métal physique ? Si oui, comment cela affectera la population ?

Il y a vraiment une théorie du complot aux États-Unis, disant que le cours de l’or est manipulé à la baisse par le gouvernement ou Wall Street, ou les 2, afin d’avoir plus de contrôle sur la vie des gens.

En maintenant à la baisse le cours des métaux précieux, cela encourage les gens à investir en bourse ou dans des devises, et donc d’en être plus dépendants.

En 2009, Wikileaks a publié un câble de l’ambassade américaine de Pékin révélant que le gouvernement chinois suspectait le gouvernement américain de manipuler à la baisse le cours de l’or afin de renforcer le rôle de monnaie de réserve du dollar, au profit des banquiers américains, de la Fed et de la Maison-Blanche.

Mais ce qui est encore plus choquant, c’est que la banque centrale de Chine a acheté secrètement des centaines de tonnes d’or.

La Chine a utilisé ses services secrets et son armée pour acquérir de l’or aux 4 coins du monde. Personne ne sait exactement à combien ces acquisitions se montent, car la comptabilité n’est pas claire.

Sur ce point, je suis d’accord avec la Chine. Les États-Unis manipulent l’or. Et qui le fait ? Ceux qui ont le pouvoir. Les gens intelligents qui savent que l’or à une valeur intrinsèque.

Et pendant qu’ils nous baladent, ils acquièrent personnellement du métal physique. Ce qui est tangible a de la valeur, et c’est le propre de l’or.

Ils ont abandonné le standard or, mais les États-Unis possèdent toujours les plus grosses réserves d’or physique du monde.

Mais la plupart des Américains n’apprécient pas que les certificats or que possède la Fed sont garantis par ces réserves. Donc même si le dollar n’est plus convertible en or, une partie de sa valeur est toujours garantie par ces réserves d’or américaines, les plus importantes du monde.

L’or ne perd jamais sa valeur. Ils veulent nous convaincre de l’abandonner pour les monnaies papier. Ils veulent nous faire croire que l’argent papier a de la valeur, alors qu’il n’en a pas. C’est la grande conspiration.

Est-il possible que le gouvernement ait secrètement d’évaluer l’or afin d’accumuler le métal physique à son propre profit ? Si oui, combien d’or possèdent vraiment les États-Unis ? Où se trouve-t-il ?

Certains pensent que l’or est l’objet d’un secret inavouable. Un secret que tente désespérément de cacher le gouvernement des États-Unis.

Agendas secrets

14 mai 2011. Aéroport international JFK, New York City. Quelques minutes avant son départ, le président du FMI Dominique Strauss-Kahn est débarqué de son vol

Et emmené en raison d’une bizarre accusation  d’agression sexuelle. Quelques jours après, l’homme de 62 ans démissionne de son poste au FMI.

Des théories du complot à propos de son arrestation se répandent dans les médias.

Ce scandale sexuel soudain, qui a mis fin à la carrière de Dominique Strauss-Kahn… Le timing est trop curieux. IL a du quitter son poste juste au moment où il commence à poser des questions

pour savoir si la Fed de New York jouait le jeu à propos de l’or des pays membres du FMI.

Certains disent que quelques jours avant l’affaire, Strauss-Kahn a reçu des informations secrètes révélant que le gouvernement américain aurait pu mentir à propos de ses réserves d’or.

Et lorsque la Fed a refusé de donner au FMI plus de 191 tonnes de son or, Strauss-Kahn aurait demandé un audit de ses réserves d’or.

DSK a reçu des informations à propos de bonnes sources. On l’a averti que l’or n’était plus là. Il a donc enquêté, et les chiffres ne collaient tout simplement pas

Pour ceux qui suivent ou transit l’or sur le marché. Je pense qu’il a alors demandé des questions à propos de l’or à la Fed, qu’il a voulu s’assurer qu’il était bel et bien là.

Je pense que c’est suite à cela qu’il est devenu une cible. DSK s’est-il fait piéger par les États-Unis et la France pour protéger cette vérité à propos de l’or ? Absolument.

Ils voulaient le foutre en prison. Car il posait des questions sur l’or.

Ce scandale fut-il vraiment une machination secrète destinée à réduire au silence DSK ? Est-il possible que le gouvernement ait menti à propos de ses réserves d’or ?

en 2013, les États-Unis déclaraient posséder plus de 8000 t d’or, les réserves les plus importantes du monde. Pour une valeur de 440 milliards de dollars.

Et chaque année, près de 5 trillions de dollars en lingots sont échangées à travers le monde. Mais pourquoi l’or est-il si puissant ? Qu’est-ce qui le rend si attirant ?

Les gens aiment l’or car il est très rare. Dans toute l’histoire, nous avons extrait environ 200.000 t d’or, alors qu’on produit 5 millions de tonnes d’aluminium chaque année rien qu’aux États-Unis.

Si vous rassembliez tout l’or extrait durant toute l’histoire, comme vous le fondiez en un seul bloc, cela recouvrirait un cours de tennis sur environ 9 m de haut. C’est tout.

L’attrait de l’or, c’est qu’il s’agit de la monnaie ultime. Durant toute l’histoire, les hommes l’ont pourchassé, jusqu’à risquer leur vie pour lui.

Pour les anciens Égyptiens, l’or était la chair des dieux. Pour les Incas, c’était la gloire de leur dieu soleil. Dans la Bible, l’or est mentionné plus de 400 fois, et parfois dans des commandements.

L’or et le métal le plus noble. Le seul qui ne se ternit jamais, qui ne rouille pas, il reste constamment en l’état, brillant.

Aujourd’hui, les réserves des États-Unis se trouvent dans 4 places fortes sous haute surveillance : à la Fed de New York, à la US Mint de Denver et dans 2 bases militaires : West Point et Fort Knox.

En 2011, l’ancien membre du congrès Ron Paul a demandé au gouvernement de prouver l’état de ses réserves, en introduisant une requête d’audit de Fort Knox, le lieu de stockage principal.

Cet or appartient à la population, le gouvernement a le devoir de fournir au peuple les détails de ces réserves, à qui appartient l’or et qui en est responsable. 13.40

Mais le trésor américain, l’agence gouvernementale exécutive qui travaille avec la Fed pour gérer les réserves d’or du pays, a refusé,

En affirmant qu’une telle inspection des coffres prendrait 6 mois et coûterait 15 millions de dollars.

La Fed est l’une des organisations les plus secrètes. Ron Paul m’a dit, en sa qualité de membre du congrès, qu’il est plus facile de savoir ce que fait la CIA que la Fed.

On ne sait pas ce qu’ils ont fait avec cet or. Comment pouvons-nous être certains que l’or et la, car cela fait longtemps que personne ne l’a vu.

Mais d’après certains rapports, un audit gouvernemental aurait eu lieu en 2012 à propos des réserves d’or de la Fed de New York. Les conclusions ?

Non seulement l’or il y était bien présent, mais les tests ont mis en évidence une pureté supérieure à celle évaluée précédemment.

Malgré tout, certains continuent de remettre en question la crédibilité de l’opération.

C’est le vrai secret à propos des réserves d’or des États-Unis : il n’y a pas eu d’audit véritable en plus d’un demi-siècle. Il y a eu des audits à l’emporte-pièce à la Fed qui n’ont pas beaucoup de valeur. Ils n’ont jamais cherché à savoir en profondeur l’état de la situation.

Il s’agit du casse du siècle.

Est-ce que le gouvernement des États-Unis exagère-t-il vraiment l’état de ses réserves d’or ? Certains pensent que oui. Et que des mesures plus importantes que jamais sont prises pour cacher la vérité.

Coffres secrets

33 Liberty Street. Située au cœur du district financier de New York City, la Fed est devenue un lieu touristique important. La banque est connue pour ses coffres enterrés 5 niveaux sous terre, et remplis de 6700 tonnes d’or, d’une valeur de 368 milliards de $.

Ce coffre a été encastré dans la roche. Il n’existe qu’un seul accès, la plupart de l’or qui s’y trouve y est depuis longtemps, il ne voyage pas.

Le coffre de la Fed de NY est désormais connu en tant que le lieu de stockage d’or le plus important du monde. Mais, de façon surprenante, la plupart de l’or qu’il contient n’appartient pas au gouvernement des États-Unis.

En fait, le coffre de la Fed de New York stocke principalement l’or appartenant à des pays étrangers, des banques centrales et d’autres organisations internationales. Et surtout, ce service est GRATUIT.

Vous descendez de 5 niveaux sous terre, vers cet énorme coffre. Derrière la porte se trouvent des espèces de cages, comme des cellules de prison, dans lesquelles se trouvent des piles de lingots. Cette pile appartient au Mexique, celle-là à l’Autriche. De temps en temps, lorsqu’un pays veut effectuer un paiement en or avec un autre, les employés de la Fed transvasent l’or d’une cage à l’autre.

Depuis les années 50, presque la moitié de l’or de l’Allemagne se trouve dans ce coffre.

Mais en janvier 2013, lorsque l’Allemagne a réclamé 300 tonnes de son or, la Fed a déclaré qu’elle ne pourrait pas livrer le tout avant 2020.

Ce qu’il s’est passé, quand l’Allemagne a réclamé son or, ils ont été bien embêté. Entre-temps, ils ont également refusé la visite des Allemands, pour qu’ils puissent s’assurer qu’il est vraiment là. « Notre structure ne prévoit pas les inspections ».

Mais c’est l’or de l’Allemagne, ils ont absolument le droit de l’inspecter à leur meilleure convenance. Et la Fed leur a envoyé une lettre disant en gros que cela allait prendre 7 ans pour leur rendre leur or.

Mais pourquoi la Fed refuse-t-elle à l’Allemagne qu’elle examine son propre or ? Est-ce vraiment pour des raisons de sécurité ?

Ou ont-ils quelque chose à cacher ? Certains spéculent sur le fait que la Fed a moins d’or qui prétend en avoir car il a été vendu, loué ou utilisé comme collatéral pour la dette américaine.

Si nous avons vraiment tout cet or, et que l’Allemagne en souhaite une petite partie, pourquoi ne pas tout simplement l’envoyer ?

Il y a un petit problème… Il n’y a plus d’or. Volé, pillé. Par ceux qui détiennent le pouvoir aux États-Unis.

D’après certains rapports, 5 pays souhaitent récupérer leurs lingots en dépôt aux États-Unis, et se retrouvent comme l’Allemagne. Mais pourquoi ?

Que se passe-t-il vraiment sous terre, et en coulisse, à propos de cet or ? Certains pensent que la Fed de New York cache un secret choquant. Car juste en face se trouve le bâtiment de la JP Morgan.

Qui accueille le plus gros coffre privé aux États-Unis. Qui, comme celui de la Fed d’en face, se trouve à 5 niveaux sous terre.

Est-ce une coïncidence que la Fed, qui stocke l’or de nations étrangères, se trouve à quelques mètres seulement d’une banque privée

Qui est active sur le marché des métaux précieux ? Et que leurs coffres se trouvent exactement au même niveau sous terre ?

La raison pour laquelle on se fait du souci à propos du coffre de la JP Morgan, c’est qu’il pourrait y avoir un tunnel entre les coffres. Et il y en a probablement un.

Il se peut que Wall Street utilise collectivement le même stock d’or en tant que lingots de présentation.

C’est comme un jeu de chaises musicales. Quelqu’un se rend chez la JP Morgan pour vérifier que son or s’y trouve. JP Morgan dit : le voici. Le client rentre heureux chez lui. Ensuite cet or transite par le tunnel pour remplir la cage de l’Allemagne à la Fed, ou celle du Venezuela.

Il y a beaucoup de théories du complot, à propos d’un tunnel entre la JP Morgan et la Fed. Je ne sais pas si c’est vrai. Tout ce que je sais, c’est qu’il n’y a pas de fumée sans feu.

Est-il possible qu’un passage secret relie les 2 coffres qui permettent à la Fed et à la JP Morgan de partager leur or en cas de besoin ?

Le futur de l’or

Los Angeles, Miami, New York City.

Pour les investisseurs sur l’or qui veulent mettre à l’abri leur métal jaune, ces 3 villes offrent désormais les solutions de stockage privées les plus économiques, les plus accessibles et les plus sûres du monde.

Des coffres tellement secrets que la plupart des Américains ignorent leur existence. Beaucoup de gens sont près d’eux sans le savoir. Ils ne se trouvent pas dans des quartiers chics, plutôt dans des banlieues populaires, dans des endroits que vous ne soupçonneriez pas.

Certains de ces coffres sont plus sécurisés que les coffres des banques centrales même. Ils utilisent des systèmes de reconnaissance palmaires, il faut entrer un code. Ils exploitent des systèmes high-tech très impressionnants.

Certains Américains pensent que de tels coffres sont la seule solution de conserver leur or en sécurité tout en ayant constamment accès. Et plus important encore : de le conserver hors de portée du gouvernement américain.

L’intérêt d’utiliser un tel coffre privé, c’est qu’il se trouve en dehors du système bancaire, il n’est pas sujet aux régulations bancaires. Aux États-Unis, après le 11 septembre, les banques ont été fermées pendant une semaine.

Si vous aviez de l’or dans votre coffre à la banque, vous ne pouviez pas le récupérer.

Les gens doivent conserver leur or dans un endroit inaccessible aux banques et aux gouvernements.

Aux États-Unis, la loi qui permet au gouvernement de vérifier le contenu d’un coffre en banque existe déjà.

Même s’il n’existe que quelques coffres privés cachés à travers le monde, certains experts estiment qu’il y en aura bientôt un dans toute ville importante des USA.

Et tandis que le cours de l’or continue de grimper, la chasse au métal précieux ira elle aussi crescendo.

En fait, les avocats de l’or prédisent un avenir radieux pour l’or. Pour eux, les Américains transporteront bientôt en secret des lingots d’or dans leur poche.

Comme cette carte d’or Valcambi. Vous voyez, j’ai une carte d’or qui a déjà été utilisée. Même lorsqu’elle est entière, elle peut prendre place dans votre portefeuille, le format est identique à celui d’une carte de crédit. Voici les petits morceaux qui s’en détachent. Chacun équivaut à 1 g d’or, soit environ 40 $ à ce jour. Mais combien voudront-ils dans le futur ?

Est-ce que l’or physique pourrait remplacer les cartes de crédit dans un futur relativement proche ? Certains pensent qu’en cas de crise monétaire aux États-Unis, avec la valeur du dollar qui plongerait, l’or deviendrait le seul moyen de payement pour acheter des biens.

Mais est-ce que la valeur de l’or va-t-il continuer à refléter l’index de la peur aux USA ?

L’or peut être le baromètre de la peur à propos de l’économie, mais c’est un baromètre sommaire. La vérité, c’est que la plupart des Américains n’ont pas d’économies, ils n’ont pas d’argent pour investir dans de l’or.

Depuis 1999, le cours de l’or a explosé de 400 %. Que pensez-vous qu’il va arriver lorsque le dollar ne vaudra plus rien ?

Mais jusqu’à combien le cours de l’or pourra-t-il grimper ? Va-t-on assister à un chaos économique lorsque la vérité sur cette matière première controversée sera exposée au grand jour ?

L’or est dans son 3e âge. Durant son premier âge, il était le symbole du pouvoir de l’Église. Ensuite, il devint la monnaie.

Désormais, on a cassé le lien entre la monnaie et l’or… du moins officiellement. Et vu qu’il n’est plus considéré en tant que monnaie, il est libre de devenir ce que bon lui semble. Il peut atteindre n’importe quelle valeur… Tout simplement celle que les gens sont prêts à payer pour l’acquérir.

De nombreux partisans de l’or pensent que sa valeur va grimper indéfiniment. J’ai entendu 7000 $, ou 12.000 $ l’once, soit 10 fois plus qu’aujourd’hui. Il est impossible de savoir combien vaudra le dollar dans le futur, par contre vous savez quelle valeur aura votre or. Cela fait des milliers d’années qu’il a de la valeur, et il en aura encore dans les siècles qui viennent.

Cela fait plus de 40 ans que Nixon a annulé la convertibilité du dollar en or. Cette matière première rare continue d’alimenter la controverse.

Mike-Maloney-VideoMike Maloney est une figure atypique du monde de la finance : il n’a aucune formation académique en la matière. Dès son plus jeune âge, il s’est lancé dans les affaires, vendant d’abord des petites motos et go-karts, pour ensuite se lancer dans la conception et la vente de matériel stéréo haut de gamme.

C’est alors qu’il découvre les effets des cycles économiques, alors qu’en  1992, la demande pour ses produits s’évapore. Il parvient pourtant à résister. En 2000, il reçoit la responsabilité de gérer le patrimoine de la famille. Il décide de faire confiance à un conseiller financier. Mal lui en a pris : les résultats furent désastreux. En 2 ans, il voit fondre la richesse de sa famille. Il décide donc de se séparer de son conseiller financier et commence à étudier par lui-même l’économie.

Alors qu’il se plonge pendant des heures dans le sujet chaque jour, il développe une passion pour l’histoire monétaire. Il investit alors toute la richesse familiale dans l’or et l’argent, ayant compris qu’il s’agit du seul support qui permet de se protéger de l’inflation, des cycles économiques et des défaillances structurelles inéluctables que notre système monétaire actuel vont entraîner.

Mike Maloney, en plus de disposer d’une riche culture économique et de ne pas faire partie du système, a le grand mérite d’être un excellent pédagogue. Sa dernière vidéo, intitulée « la plus grosse arnaque de l’histoire de l’humanité », explique de façon la plus simple possible comment une poignée de privilégiés s’accapare toute la richesse grâce au système monétaire mis en place, totalement contrôlée par le secteur bancaire.

Une vidéo à regarder et à comprendre absolument pour quiconque veut réellement comprendre ce qui est vraiment « la plus grosse arnaque de l’histoire de l’humanité », une arnaque qui dépasse les clivages gauche-droite, la question de la démocratie et de la liberté. Il s’agit purement et simplement de la source même de la grande majorité de nos problèmes, qui est occultée en déviant l’attention de la population sur la religion, le racisme et le nationalisme, censés être à la base de tous les maux de la planète, alors qu’ils ne sont que des diversions. Pour afficher les sous-titres en français, cliquez sur « CC » puis choisissez French dans le menu déroulant.

Vidéo Mike Maloney : La plus grosse arnaque de l’histoire de l’humanité

0

COMEX-Stock-Reel-Contrats-OuvertsDans le long article traduit de « Gordon Gekko », nous avons expliqué comment le cours de l’or est manipulé via le COMEX et autres entités du genre. Aujourd’hui, nous vous proposons de faire un état des lieux, chiffres à l’appui, du COMEX stock d’or physique et contrats.

Sur base du graphique ci-joint, on peut tout d’abord constater que le stock d’or physique du COMEX a largement chuté depuis la chute du cours de l’or d’avril 2013. D’un peu plus de 80 tonnes, il ne reste plus que 36,41 tonnes aujourd’hui, soit un déclin de plus de 50 % en 3 mois. Où va cet or ? En Asie, où les primes sur le cours crèvent tous les plafonds.

COMEX stock or et contrats ouverts : 3,1 % couverts

Mais, plus intéressant encore, le graphique indique qu’en juin 2013, les contrats ouverts du COMEX (or papier) représentaient 1 165 tonnes. Cela signifie donc que l’or papier est couvert à 3,1 %. Oui, vous avez bien lu : le COMEX utilise un effet de levier de 33. Il suffirait que 4 % des clients demandent livraison pour que le système de réserve fractionnelle du COMEX explose en plein vol.

Plus amusant encore, comme le fait constater GoldSilver.com, c’est qu’en juin 2011, le COMEX disposait d’un stock de 47 tonnes. Alors que toute l’attention était tournée sur le relèvement du plafond de la dette des États-Unis, l’or avait atteint son record historique de 1900 $ l’once. Or, ce débat va revenir à l’automne prochain.

Cela dit, en combien de temps ces 36 tonnes pourraient-elles être achetées ? Si nous vous disons que 37 tonnes ont été achetées du GLD durant les 2 dernières semaines, vous avez votre réponse.

Désormais, des gens comme Marc Faber, Mike Maloney et Kyle Bass s’accordent à dire que dans un premier temps, c’est la déflation qui nous attend. Ce dernier a annoncé le 5 juin dernier à ses clients :

« La raison pour laquelle l’or est tant vendu est à chercher du côté de l’inflation. Vu le gros ralentissement en Chine et la diminution de la production industrielle aux États-Unis, l’inflation a été contenue. L’or a chuté de 1550 à presque 1300 dollars lorsque l’indicateur d’inflation utilisée par les banques centrales a chuté de 80 points de base.

Les marchés se disent : « nous avons toutes ces dettes, pourtant les forces déflationnistes continuent de dominer. » Mais à terme, lorsque les banques centrales vont commencer à faire tourner la planche à billets à plein pot, l’or va remonter. Ce n’est qu’une question de temps. En bref, à court ou à moyen terme l’or peut encore baisser, mais à long terme, je pense que le cours montera beaucoup plus haut. »

Pour rappel, Mike Maloney et Kyle Bass avaient prédit dès 2005 la bulle immobilière. Kyle Bass a désormais tiré la sonnette d’alarme en ce qui concerne la Chine et le Japon.

Enfin, ceux qui pensent que la déflation est négative pour l’or devraient observer ce qu’il s’est passé en 1934 et en 2008.