Tags Posts tagged with "OTAN"

OTAN

3

Alors que l’implication turque dans l’écoulement du pétrole de l’EI, et donc son financement, apparaît de plus en plus au grand jour et que la Russie a infligé des sanctions économiques à la Turquie suite à la destruction de son bombardier tactique, pour Paul Craig Roberts cet événement ne fait que consolider la Russie. C’est ce qu’il a déclaré dans sa dernière interview sur KWN :

Dr Roberts : « La situation est en train d’évoluer tellement favorablement pour la Russie que Poutine pourrait bien envoyer une lettre de remerciement au président turc disant : merci beaucoup, vous nous avez rendu un grand service. Certes, nous avons perdu un pilote et un soldat, mais nous avons gagné énormément en retour. Seulement 2 morts pour gagner une guerre.

C’est probablement le résultat que nous allons obtenir. Les conséquences involontaires de cet incident sont tellement positives pour la Russie que les États-Unis en frémissent alors que l’Europe se demande ce qu’elle fabrique dans l’OTAN.

Eric King : « Si je vous comprends bien, la Russie maîtrise la situation en Syrie. Les Russes ont pris le contrôle et Washington est impuissant. »

Dr Roberts : « Oui, tout ce qu’ils peuvent faire est se ridiculiser eux-mêmes en supportant l’EI. Nous avons implanté l’État islamique en Syrie, tout le monde le sait. Il y a quelques jours, l’ancien responsable du service de renseignements du Pentagone  a déclaré à la télévision « qu’ils ont créé l’EI et les ont utilisés pour renverser des gouvernements. »

En Europe, les sondages d’opinion montrent que le peuple est du côté de la Russie à propos de la destruction de l’avion. Il ne croit plus les bobards de l’Occident. C’est toute l’arrogance, la stupidité et l’orgueil démesuré du gouvernement américain qui s’étalent. Tout ce qu’ils font profite aux Russes.

Ce gouvernement américain est le plus incompétent de l’histoire politique du monde. Ses responsables font n’importent quoi. Contemplez leur bilan. En 14 ans ils ont détruit 7 pays, tué des millions de gens et déplacé des millions d’autres. Et où vont ces migrants ? Ils envahissent l’Europe.

Tout cela parce que les Européens ont été assez stupides pour se laisser entraîner dans nos guerres. Désormais, les partis politiques en Europe sont sous une pression énorme à cause de ces réfugiés et de leur électorat qui s’oppose à leur arrivée. Sans parler des partis dissidents qui ont le vent en poupe et qui disent : « regardez ce que les gens en qui vous aviez confiance ont fait. Ils ont changé votre pays. On n’est plus en Allemagne, on est en Syrie. »

C’est un désastre. Seuls des Américains stupides pouvaient produire une telle catastrophe. Poutine doit-il faire quoi que ce soit ? Non, nous lui facilitons la tâche. Il n’a besoin de rien faire. Pourquoi devrait-il attaquer quelqu’un ? Les imbéciles d’Américains se détruisent eux-mêmes ainsi que leurs alliés. Il s’agit d’un fiasco incroyable. »

Eric King : « Dr Roberts, certaines personnes craignent l’éclatement d’une 3e guerre mondiale mais malgré cela, l’or a atteint un plus bas de 5 ans et demi. Même si Washington a perdu le contrôle de la situation au Moyen-Orient, ils parviennent toujours à sauver les apparences. »

Dr Roberts : « L’or n’a pas atteint un plus bas, il a été poussé de façon artificielle à la baisse par les banques de lingots qui agissent pour la Fed. C’est ainsi qu’elle procède pour protéger la valeur du dollar. Cela se poursuit de plus belle depuis l’automne 2011. Régulièrement, aux moments les plus étranges du jour et de la nuit, sans aucune raison, on voit apparaître d’énormes positions short apparaître qui font chuter le cours (note : comme c’est encore arrivé vendredi dernier, un semi jour férié). (…) »

Alors qu’un nouvel ultimatum expirant samedi a été lancé à Alexis Tsipras, ce qui se trame actuellement en Grèce va bien plus loin que le défaut d’un pays de 10 millions d’habitants. Ce qui est en jeu, c’est l’avenir de l’Union européenne dans une moindre mesure de la puissance américaine dans le monde. C’est en tout cas ce qu’estime Paul Craig Roberts :

« Le peuple grec et son gouvernement disposent d’une opportunité unique d’empêcher la 3e guerre mondiale. Tout ce que le gouvernement grec doit faire s’il est soutenu par son peuple c’est de faire défaut, se retirer de l’Union européenne et de l’OTAN et d’accepter l’offre russe.

Cela démarrerait le démantèlement de l’OTAN. Rapidement, l’Espagne et l’Italie suivraient. Le sud de l’Europe déserterait l’OTAN ainsi que l’Autriche, la Hongrie et la République tchèque. L’OTAN est le véhicule que Washington utilise pour provoquer un conflit avec la Russie. En cas de démembrement de l’Union européenne et de l’OTAN, la capacité de Washington de générer ce conflit disparaîtrait.

Le gouvernement grec comprend que ce qui est imposé à la Grèce n’est pas viable. Depuis le début de l’austérité, l’économie grecque a chuté de 27 %. Il s’agit d’une dépression. Il espère que les Allemands finissent par voir la lumière et comprennent que l’austérité ne permette pas de résorber la dette, que le gouvernement ne peut pas accepter des conditions qui envoient la population au tapis. (…)

Les Russes comprennent que la Grèce est pillée par l’Occident. Ils ont donc rencontré Tsipras en lui proposant un accord. Ils lui ont dit : nous vous financerons mais ne remboursez par les banques allemandes, hollandaises, les hedge funds de New York et le FMI. »

Eric King : Dr Roberts, ce que vous dites rejoint ce que vous déclariez le 4 février dernier (note : les phrases suivantes sont un résumé de l’original) que le cas de la Grèce va bien plus loin que les intérêts des banques créditrices. Cet intérêt, c’est la centralisation du gouvernement européen qui utilise la crise grecque pour renforcer sa puissance. En juin, vous avez également dit que les membres du gouvernement grec pourraient se faire assassiner s’ils décidaient de choisir le chemin de l’indépendance en évoquant les nombreux dirigeants qui ont été renversés par un coup d’État après avoir désobéi à Washington.

Depuis, cette tragédie grecque s’est développée et vous fûtes le premier à prédire que la Russie allait s’en mêler mais la Grèce n’a pas encore pris ces décisions souveraines, est-ce en raison de ces menaces ?

Dr Paul Craig Roberts : « c’est possible, les Grecs (gouvernement) savent peut-être qu’il leur est impossible de faire défaut si ce n’est au péril de leur vie. Cela leur a peut-être même été signifié clairement. (…) Je ne serais pas surpris d’apprendre qu’on leur ait tout simplement dit : « libre à vous de partir mais si vous le faites, vous êtes mort. » En cas de Grexit, il y a des chances que la Grèce débute un processus de démantèlement de l’OTAN. Ce faisant, les Grecs ont donc la possibilité de sauver la planète de la 3e guerre mondiale. »