Tags Posts tagged with "Panneaux solaires"

Panneaux solaires

0

Article de Louis James, de Casey Research :

« Un article de Mining.com concernant l’impact du photovoltaïque sur le secteur du charbon fournit des chiffres intéressants pour les investisseurs dans les métaux précieux, plus particulièrement dans l’argent. Le métal gris est seulement cité en passant lorsque l’article affirme que la baisse des coûts de production des panneaux solaires pourrait être une menace bien plus dangereuse pour le charbon que le gaz naturel bon marché. Pour revenir à l’argent, le papier affirme que les panneaux solaires de dernière génération utilisent des quantités moindres d’argent (même si elles ne sont pas spécifiées). De prime abord, il s’agit plutôt d’une mauvaise nouvelle mais parfois, « moins, c’est plus ».

Partons du principe que les panneaux solaires utilisent 50 % d’argent en moins. Cela semble peu probable, mais envisageons le scénario catastrophe. Supposons maintenant que cette économie associée à d’autres baisses de coûts encourage la prolifération de l’énergie solaire par un facteur 10. Dans un tel cas de figure, l’industrie photovoltaïque aurait besoin de 5 fois plus d’argent pour assurer la production.

Est-ce que la multiplication par 10 du photovoltaïque est un rêve irréaliste ? Peut-être mais lorsque l’énergie est virtuellement gratuite après l’achat et l’installation des panneaux et que le stockage de l’énergie (pour les journées nuageuses) ne cesse de faire des progrès, une augmentation est inéluctable. D’après l’article, le solaire produit 1 % de l’énergie consommée aux États-Unis. Il suffirait que cette part de marché passe à 2 % pour combler la quantité d’argent dont a besoin le secteur. (…)

Ces tendances prendront du temps à se matérialiser sur les marchés et donc sur le cours mais dans le futur, la demande d’argent semble prometteuse. Alors que, vu que l’essentiel de l’argent produit dans le monde n’est qu’un sous-produit de mines en difficulté en ce moment, l’offre ne peut pas en dire autant.

Ce ne sera probablement pas pour demain mais les conditions au déclenchement d’une grande tempête se préparent. (…) »

0
pièces d'argent

L’utilisation industrielle de l’argent est l’une des propriétés de ce métal qui permet de le différencier de l’or. Et d’après Stephen Leeb, interviewé sur KWN le 18 novembre, les besoins en argent de l’industrie vont aller crescendo dans les années à venir :

« La plupart des gens qui suivent les métaux précieux se focalisent sur l’or. J’en fais partie, mais l’argent est un métal fascinant. Il a probablement été utilisé en tant que monnaie avant l’or, mais il dispose également de nombreuses applications industrielles. Je me suis penché sur ce sujet récemment. Et j’en ai conclu que les perspectives pour l’argent sont plus positives que jamais.

La Chine travaille sur son problème très sérieux de pollution. Afin de le régler, la Chine mise notamment sur un plan de développement des panneaux photovoltaïques, qui contiennent de l’argent. Cela signifie que d’ici 2017, la demande en argent du secteur photovoltaïque représentera au moins 18 % de la demande.

Mais il y a encore mieux. L’AIE, l’agence internationale de l’énergie, aime le pétrole. Mais même cette agence a déclaré que de l’argent devra être fourni pour permettre la fabrication d’un parc de 4 térawatts ici 2050. Soit 4.000 gigawatts, ce qui est une quantité énorme.

Cela signifie que sur base annuelle, la planète va tripler sa consommation d’argent pour la production de panneaux solaires. Cela signifie également que si les objectifs de l’AIE sont atteints, la demande globale pour l’argent deviendra à terme 3 fois plus importante que les réserves mondiales.

Autrement dit, il n’y a pas assez d’argent existant pour répondre à cette future demande. Il faut également bien comprendre que nous ne parlons que de la demande pour le photovoltaïque, cela ne prend même pas en compte l’utilisation de l’argent en tant qu’investissement (pièces et lingots), ou pour d’autres applications industrielles.

Cela signifie donc que le cours de l’argent, ainsi que le cours des actions des sociétés minières qui produisent de l’argent, va atteindre des sommets dans les années à venir. Je ne peux pas vous promettre que l’argent ne baissera plus, mais je peux vous dire que d’ici 3 à 5 ans, le cours de l’argent dépassera allègrement les 100 $. Nous sommes à l’aube d’un tournant, les investisseurs doivent donc posséder de l’argent, ainsi que des actions de sociétés minières, avant que la folie démarre. »

0

Argent-Energie-Petrole-Fracturation-LeebHistoriquement, les fluctuations du cours de l’argent ont toujours été de pair avec celui de l’or, le métal jaune menant la danse. Cependant, alors que l’argent a fortement décroché par rapport à l’or (le rapport naturel est d’environ 1/11, pourtant l’argent est 65 fois moins cher que l’or), Stephen Leeb estime que le cours de l’argent devrait exploser non pas seulement pour les raisons qui justifieront la progression du cours de l’or, mais aussi pour des raisons énergétiques.

Dans sa dernière interview accordée à KWN, Leeb insiste sur la production américaine de pétrole, qui a fortement augmenté ces dernières années et qui a donné un gros coup de pouce à l’économie du pays. Cette augmentation a évidemment été possible grâce à la fracturation hydraulique (fracking). Cependant, ce processus demande énormément d’eau et d’énergie.

Leeb estime que dans les 6 à 18 mois qui viennent, nous allons assister au pic de la production via fracturation hydraulique. Lorsque ce pic sera atteint, les matières premières vont augmenter, dont l’or, lorsque le pétrole et le gaz vont devenir plus chers à cause des soucis de la fracturation hydraulique. Le pétrole est au-dessus des 100 $ le baril, mais son prix n’augmente pas si vite que cela. Tout simplement par ce que la rareté ne se fait pas ressentir. Mais cela va bientôt changer.

L’augmentation du cours du baril va accélérer l’inflation des prix en général. La Chine à redoubler d’efforts ces dernières années pour garantir des sources d’approvisionnement en pétrole, sur tous les continents.

D’après Leeb, la Chine va fortement investir dans le solaire, or la fabrication des panneaux exige énormément d’argent métal. L’eau devient rare, ce qui rend la fracturation hydraulique un processus non durable. Les Chinois le savent. Il ne reste donc plus que l’énergie solaire et éolienne.

Pour toutes ces raisons, en cas de mouvements violents du cours de l’or à la hausse, la hausse du cours de l’argent sera encore plus impressionnante. Les cours actuels des métaux précieux sont ridiculement bas. L’argent présente l’avantage d’être un métal d’investissement et un métal industriel. Il n’en performera que mieux.

0

argent photovoltaïque demandeAlors que l’or et l’argent semblent prêts à repartir à la hausse, Stephen Leeb dévoile, dans sa dernière interview sur KWN,  pourquoi la demande photovoltaïque va faire grimper les enchères pour l’argent.

Leeb : « nous sommes en train d’assister à une énorme demande au Japon et en Chine pour le photovoltaïque. La demande en panneaux solaires au Moyen-Orient est également soutenue. Les lecteurs doivent bien comprendre que la demande pour l’argent physique va littéralement exploser à cause du développement des panneaux solaires.

Alors que tout cela est en train de se produire, les médias nous disent que l’économie de la Chine est en train de tomber en rideau. La vérité, c’est que la Chine compte construire pour urbaniser plus de 200 millions de personnes d’ici 10 à 15 ans. Cela représente un investissement de 50.000 $ par personne. La Chine va donc acheter énormément de matières premières, comme le cuivre, le plomb, le zinc mais surtout l’argent.

L’argent à x00 dollars l’once grâce au photovoltaïque

Tout ceci va exiger davantage d’argent physique. Aujourd’hui, le photovoltaïque consomme déjà 10 % de la production d’argent. Ce pourcentage va grimper dans les 5 années à venir. Il y aura donc une grosse pression à la hausse sur le prix de l’argent, car la Chine veut développer sa capacité photovoltaïque.

La Chine vient de relever ses objectifs de production photovoltaïque, de 21 GW à 35 GW d’ici 2015. En fait, je pense même qu’ils iront jusqu’à 45 à 50 GW, voire peut-être plus, car ils n’arrêtent pas de revoir les objectifs à la hausse.

Tout cela va requérir énormément d’argent. Il n’y a tout simplement pas assez de métal physique pour satisfaire la future demande en panneaux solaires.

En ce qui concerne le Japon, dans un contexte d’après Fukushima, le photovoltaïque va également devenir très important. Ce qui signifie encore plus de demande pour l’argent physique. Ne vous attendez donc pas à voir le cours de l’argent à 50 $. Je m’attends à ce qu’il crève les plafonds. D’ici quelques années, je m’attends à plusieurs centaines de dollars par once d’argent. »