Tags Posts tagged with "Silver Eagle"

Silver Eagle

0
ventes silver eagles octobre

Les ventes de Silver Eagles aux Etats-Unis ont augmenté dans la première moitié d’octobre, en raison notamment des agitations saisissables dans le cadre du système politique et des marchés économiques. Les ventes de Silver Eagle ont été à la fois importantes au cours des cinq premiers mois de l’année mais en même temps, elles ont été ralenties en raison de plusieurs facteurs.

Un desdits facteurs a été incarné par la chute de la demande des détaillants autorisés (grossistes), qui achetaient pourtant des quantités record de Silver Eagles dans la première moitié de 2016, et ce même si la demande des investisseurs particuliers s’était considérablement ralentie… L’autre facteur est incarné par la baisse de la demande des investisseurs, celle-ci étant associée à la sortie au Royaume-Uni de l’Union européenne l’été dernier.

Cela étant dit, notons que les ventes de Silver Eagle ont repris de belle dans la première moitié du mois d’octobre, et semblent être prêtes à prendre leur revanche, en atteignant notamment les 2 925 000 unités vendues, selon la mise à jour la plus récente (à savoir celle du 18 octobre). En effet, si nous jetions un coup d’œil au tableau ci-dessous, nous pourrions alors voir à quel point la demande a augmenté par rapport aux trois mois précédents (voir ci-dessus).

Si l’on s’arrêtait aux ventes de Silver Eagle réalisées jusqu’au 18 octobre 2016, l’on constaterait qu’elles témoignent d’une hausse considérable de 15 % par rapport aux ventes totales réalisées dans le mois de septembre – qui s’élèvent notamment à 1 675 000. En outre, elles ont déjà dépassé les ventes de juin, qui s’élèvent à 2 837 000. Si les ventes de Silver Eagle continuent de suivre un rythme similaire jusqu’à la fois du mois, l’on peut dès lors estimer qu’au moins 4 000 000 unités seront vendues.

En outre, les ventes de Gold Eagle, elles aussi, font montre d’une forte hausse durant le mois d’octobre. Même si les ventes de Gold Eagle, s’élevant à 84 000 onces, n’ont pas encore dépassé le total de 94 000 onces réalisées en septembre, notons qu’il reste cependant presque deux semaines jusqu’à la fin de ce mois-ci.

gold-eagle-ventes-2016

Qui plus est, force est de constater que si les ventes de Gold Eagle venaient à garder un tel rythme dans le cadre des deux prochaines semaines, elles pourraient alors atteindre le chiffre de 130 000 unités pour le mois. Non seulement il s’agirait d’un chiffre beaucoup plus élevé que celui des ventes réalisées en septembre, mais il serait également question des ventes mensuelles les plus élevées pour l’année… elles pourraient même battre le record du mois de janvier, où 124 000 onces ont été vendues.

L’on pourrait estimer que les investisseurs achètent davantage de Silver et de Gold Eagles en raison de la désintégration continue des marchés financiers et économiques, ainsi qu’en raison du « cirque politique » que l’on a pris l’habitude d’appeler « course à la présidence américaine ». Il n’y a jamais eu de campagne présidentielle plus étrange que celle à laquelle nous assistons aujourd’hui.

Et puis, nous avons eu ce titre de « Zerohedge today » : « Les Saoudiens et la Chine déversent leurs trésoreries ; les Banques centrales des pays étrangers liquident un record de 346 milliards de dollars en papier ». A ce propos, l’on peut imaginer que ce n’est que le début, sachant que la situation aux États-Unis devra encore être éclaircie et démêlée après l’élection… et ce peu importe qui sera élu(e).

Les investisseurs en métaux précieux ont besoin de comprendre à quel point la demande en matière de Silver Eagle a augmenté à l’issue de la crise financière survenue en 2008. A ce propos, sachant que la Fed a injecté des quantités massives de liquidités par le biais de sa politique d’assouplissement quantitatif (assouplissement quantitatif = impression massive d’argent) sur les marchés américains, les ventes de Silver Eagles ont atteint le niveau tout à fait impressionnant de 325 millions depuis 2008 (c’est-à-dire durant la période entre 2008 et 2016) :

historique de la vente de Silver Eagles depuis 1986 jusqu'à 2016

Bien que le total cumulatif des ventes de Silver Eagle s’élève à 483 millions d’onces depuis que le programme relatif a été lancé en 1986, les investisseurs ont réalisé un ensemble de vente impressionnant depuis 2008, s’élevant à 325 millions d’onces. Ainsi, la demande en matière de Silver Eagle pour les neuf dernières années, représente 67 % des ventes totales depuis 1986.

D’un autre point de vue, l’on peut dire que les investisseurs ont acheté 325 millions d’onces de Silver Eagles entre 2008 et 2016, contre 158 millions d’onces entre 1986 et 2007.

Lorsque les marchés craqueront à l’avenir, notons que les investisseurs qui auront acheté de l’or et de l’argent physiques pourront occuper des places sur les meilleurs « magasins de richesse », offrant et profitant ainsi d’options largement meilleures que celles relatives à ceux qui seront restés coincés dans le monde des actions, des obligations et de l’immobilier.

1
argent

Article de Jason Hamlin, publié le 12 avril 2016 sur MineWeb.com :

« Hi Ho Silver, Away »… Les métaux précieux ont connu un début d’année en fanfare. Après plus de 4 années de défaites, les partisans de l’or ont enfin de quoi se réjouir. Le cours de l’or est en hausse de 19 % depuis le début de l’année tandis que l’ETF des minières or GDX a grimpé de plus de 60 %. Pas mal pour une relique barbare !

Mais la sous-performance de l’argent a, entre autres, inspiré la prudence de nombreux investisseurs dans les métaux précieux. Voyez-vous, l’argent a tendance à précéder l’or durant les marchés haussiers, tout en surperformant par rapport au métal jaune. Durant le début de l’année, l’argent métal fut pourtant à la traîne, et pas de peu. En fait, durant la fin février et le début du mois de mars, le cours de l’or a grimpé 2 fois plus que celui de l’argent. Au 1er mars, celui-ci avait grimpé de 7,6 % depuis le début de l’année contre 17,9 % pour l’or.

Cette performance de l’argent a poussé certains investisseurs à remettre en question la viabilité de la hausse des métaux précieux. Cependant, l’écart s’est réduit considérablement durant ce mois, avec une hausse de 18 % pour l’or contre 15 % pour l’argent. Depuis ce mois, le cours de l’argent a grimpé 5 fois plus que celui de l’or. Rien qu’hier, l’argent a progressé de 3,6 % contre 1,3 % pour le métal jaune, un signe très positif pour les investisseurs dans les métaux précieux.

Ci-dessous, vous pouvez voir un graphique qui met en exergue la hausse de l’argent durant ces 7 derniers jours. S’il est agréable à voir, l’argent n’est pas encore tiré d’affaire. Si on prend du recul sur quelques mois (graphique suivant), nous pouvons voir que les 16 dollars ont été à 3 reprises un seuil de résistance. Ce fut également le cas en septembre 2015. Nous devrons donc voir l’argent s’affranchir confortablement de ce seuil de résistance pour confirmer notre vision positive pour l’argent et anticiper ensuite une hausse vers les 20 $ dans les mois à venir.

cours de l'argent en avril 2016

Du point de vue des fondamentaux, il n’est pas illogique de voir l’argent sous-performer en raison de l’impact du ralentissement du commerce mondial et de l’activité manufacturière. Plus de 50 % de la demande d’argent provient de l’industrie, contre seulement 10 % pour l’or. La grande question que se posent ceux qui suivent de près l’argent est de savoir si l’augmentation de la demande à des fins d’investissement est suffisante pour compenser la baisse de la demande industrielle. De plus, est-ce que l’offre d’argent va continuer à baisser en raison de la baisse de la rentabilité de nombreuses mines ?

cours de l'argent T1 2016

Argent : demande d’investissement toujours aussi soutenue

Tout semble indiquer la poursuite de l’augmentation de la demande d’argent à des fins d’investissement en 2016. Au premier trimestre 2016, les ventes de Silver Eagle ont enregistré un nouveau record de 14,8425 millions d’onces vendues. En 2015, les ventes d’argent de la monnaie australienne avaient grimpé de 50 % ; en mars 2016, la Perth Mint a enregistré une explosion de 175 % de ses ventes d’argent par rapport au premier trimestre de l’année précédente. Au Canada, le dernier rapport trimestriel des ventes de Maple Leaf en argent annonce une hausse de 76 % des ventes sur base annuelle. En 2015, l’Inde a importé une quantité record de 8506 tonnes d’argent.

Production d’argent en recul en 2016

Du côté « production » de l’équation, le Mexique, le plus gros producteur mondial d’argent, devrait voir sa production baisser de 6 % en 2016. HSBC anticipe la production mondiale d’argent métal 2016 à 855 millions d’onces, soit 12 millions de moins qu’en 2015. D’après la banque, cette baisse se poursuivra au fil de la décennie.

En conclusion, l’argent est proche de confirmer l’échappée positive de l’or de 2016. Il faut désormais qu’il dépasse et se maintienne au-dessus des 16 $ l’once durant quelques jours d’affilée. Selon nous, les actions minières argent restent très sous-évaluées et survendues, même si elles commencent à décoller. Rien qu’aujourd’hui, certains titres à petite capitalisation ont augmenté de 20 % ou plus. Mais les petites sociétés ne sont pas les seules à être à la fête. De nombreuses sociétés à capitalisation importante ont également enregistré des résultats impressionnants aujourd’hui. Par exemple, Silver Standard Resources et Silvercorp Metals ont grimpé toutes les deux de 10 % aujourd’hui ! »

0

La demande record pour les pièces d’argent américaines Silver Eagle en 2015, qui avait conduit à des mesures de rationnement, se poursuit depuis le début de l’année. Si bien que le mois dernier, la US Mint a battu son record de vente mensuelle pour le mois de février après avoir écoulé 4,782 millions de pièces ! Mais pourquoi le ratio or/argent est-il alors autour de 80 ?

La demande pour les Silver Eagle pourrait déboucher sur un nouveau record annuel

L’information est relayée par le site SmaulGld, sur base des chiffres fournis par la US Mint. Les ventes de Silver Eagle en février 2016 ont enregistré une hausse de 58,2 % par rapport à celles de février 2015. Et encore, ce chiffre aurait pu être encore plus élevé vu que la US Mint a dû à nouveau mettre en place des quotas. La demande pour la version or de cette pièce a quant à elle littéralement explosé : avec 67.500 Gold Eagle écoulées, il s’agit d’une hausse de 440 % par rapport à février 2015.

ventes-american-eagle-fevrier-2016

Pour continuer dans les chiffres bruts, la demande pour les Silver Eagle depuis le début de l’année jusqu’à fin février s’est élevée à 10,7365 millions de pièces d’argent. Cela signifie que d’ici la fin 2016, la US Mint pourrait écouler de 55 à 60 millions de Silver Eagle, explosant ainsi son record de 2015 (47 millions).

Tout ceci ne rend que plus curieuses les évolutions du cours de l’argent depuis le début de l’année, la corrélation historique entre l’or et l’argent étant remise en question alors que la demande pour le métal gris est indiscutable, du moins en ce qui concerne la demande d’argent pour investissement. C’est la question que se pose Prinesha Naidoo dans cet article de MineWeb :

L’argent reprend-il son souffle ?

« Connus pour évoluer de concert, les mouvements récents de l’or et de l’argent ont fait fi de cette tendance historique pour diverger. Même si le cours de l’or a décroché de son plus haut du 11 février (1249,9 $), il s’est bien repris depuis pour être proche de 1230 $ (note : 1242 même au moment d’écrire ces lignes). L’argent, par contre, est tombé de 15,79 dollars à 14,8 dollars l’once.

« La performance médiocre de l’argent par rapport à l’or est étrange vu que d’habitude, lorsque le cours de l’or augmente celui de l’argent progresse encore plus, » a déclaré Julian Jessop, responsable de la recherche Matières Premières chez Capital Economics.

Depuis le début de l’année, les 2 métaux ont profité de la demande pour les valeurs refuge, même si habituellement un dollar fort et un environnement de hausse des taux réduisent l’appétit pour les métaux précieux. L’or, l’actif majeur le plus rentable de 2016, a grimpé jusqu’à présent de 16 % contre 7 % pour l’argent.

Les données du Silver Institute montrent que la demande industrielle d’argent s’est élevée à environ 54 % de la demande totale en 2015. Vu les nombreuses applications industrielles de l’argent, ce métal est considéré comme étant plus volatil que l’or. De ce fait, la divergence des cours pourrait être la conséquence de la faible croissance économique et de l’activité industrielle modeste en vigueur dans la plupart des régions du monde.

Par rapport à d’autres métaux précieux comme le platine et le palladium, dont les prix sont aussi influencés par la demande industrielle, le cours de l’or est résilient : « cela signifie que les marchés financiers sont toujours pessimistes à propos des perspectives économiques, » a déclaré Georgette Boele, coordinatrice de la stratégie devises et métaux précieux d’ABN-AMRO.

Jessop, cependant, a évoqué les rebonds généraux des cours des métaux industriels en tant que signe additionnel de l’étrangeté de la divergence des prix entre les 2 métaux précieux alors que le rôle industriel de l’argent est plus important que celui de l’or.

ventes-american-eagle-1986-2016

Alors qu’il avance que cela pourrait s’expliquer par le fait que l’argent ne serait plus à la mode du côté des investisseurs, les ventes de pièces d’argent du côté de la Monnaie américaine, canadienne et australienne indiquent que la demande d’argent pour investissement continue d’augmenter significativement. (…)

Il se pourrait simplement que l’argent soit en train de reprendre son souffle. « Si les investisseurs et les marchés financiers redeviennent plus constructifs sur les perspectives économiques, le métal précieux cyclique (l’argent) commencera à surperformer l’or, » a déclaré Boele.

D’après Jessop, la sous-performance de l’argent par rapport à l’or ne durera pas : « Nos prévision 2016 pour les cours des MP sont toujours à 16,5 dollars pour l’argent et 1250 $ pour l’or, soit un ratio or/argent de 75. (…) »

0

Article de SRSroccoReport.com, publié le 20 janvier 2016 :

« Alors que les marchés actions mondiaux continuent de chuter, la demande pour les métaux précieux ne pourra qu’augmenter. La US Mint a déjà dû rationner ses pièces d’argent Silver Eagle à cause d’une pénurie de flans (pièces vierges). En moins d’une semaine, elle a écoulé près de cinq millions de pièces d’argent d’une once.

Si les ventes de Silver Eagle sont habituellement très élevées en janvier par rapport au reste de l’année, ce mois-ci a particulièrement démarré sur les chapeaux de roue. Les grossistes officiels ont déjà acheté l’intégralité des quotas de la semaine dernière, quatre millions d’onces et ont déjà pris livraison de 95 % du million d’onces réservé pour cette semaine. Il ne reste plus que 50.000 Silver Eagle disponibles jusqu’à dimanche (en date du mercredi).

Alors que je rédige ces lignes, le Hang Seng (Hong Kong) est en baisse de 701 points et le Nikkei de 518. Je pense que les marchés américains ouvriront largement dans le rouge à moins que les magiciens de la Fed et du Trésor décident de sortir un lapin de leur chapeau.

Quoi qu’il en soit, les investisseurs sont de plus en plus nerveux à propos de marchés tellement en dehors des réalités. Sans comprendre vraiment ce qui se passait, de nombreux investisseurs ont embarqué dans ce train se dirigeant vers les sommets et se sont laissés porter mais maintenant que les marchés américains et mondiaux sont en chute libre, la situation pourrait rapidement dégénérer en 2016.

Oubliez le cours de l’argent papier, concentrez-vous sur les évolutions de ces 20 dernières années

Tandis que de nombreux investisseurs des métaux précieux ont des maux de ventre à force de voir les cours de l’or et de l’argent baisser, la demande pour les métaux précieux ne cesse de grimper surtout pour l’argent. Pour se faire une idée de la demande d’argent d’investissement, observons le graphique suivant :

argent Silver Eagle ventes 1996 et 2016

En 1996, les ventes annuelles de Silver Eagle ont totalisé 3,466 millions d’onces. Faites la comparaison avec les 4,95 millions d’onces vendues rien que durant les deux premières semaines de janvier. Alors que, ne l’oublions pas, les ventes de Silver Eagle 2016 n’ont commencé que le 11 janvier. Ce qui signifie qu’en six jours ouvrés (lundi dernier était jour férié aux États-Unis), la US Mint a vendu 43 % de Silver Eagle en plus par rapport à toute l’année 1996 !

Maintenant, comparons les ventes de Silver Eagle de 1996 avec celles de 2015. Voici le résultat :

Silver Eagle comparaison des ventes entre 1996 et 2016

Les investisseurs ont fait l’acquisition d’un nombre record de 47 millions de Silver Eagle en 2015, pour moins de 3,5 millions en 1996. Soit 13 fois plus. Si certains investisseurs sont frustrés par le cours de l’argent, ils ne se rendent pas compte du terrible destin qui attend la plupart des actifs papier dans le futur.

L’augmentation de la demande d’argent à des fins d’investissement indique que des gens intelligents réalisent qu’il s’agit d’un excellent véhicule de préservation de la richesse par rapport à d’autres actifs papier dont la valeur est fixée par des algorithmes sans cervelle.

La clé de l’investissement dans l’argent : ce qui compte, c’est d’acquérir des onces

Pour investir dans l’argent, il faut se focaliser sur le nombre d’onces accumulées et non sur la valeur papier du métal. La véritable valeur de l’argent est masquée par la financiarisation massive du papier sans valeur, faite sur le dos de la pauvre populace américaine et du reste du monde. Quand je dis populace, ce n’est pas pour être offensant. D’une certaine façon, j’en fais aussi partie, victime de la Fed qui enrichit les 1 % tandis qu’elle détruit les classes moyennes.

Cela dit, les investisseurs font l’acquisition de quantités records d’argent physique pour se protéger contre l’effondrement du plus grand Ponzi financier de l’histoire. Pour finir, le graphique suivant montre les changements durant les cinq dernières années entre la demande d’argent pour les secteurs de la bijouterie et de l’argenterie et des pièces et lingots :

Argent-Demande-1996-vs-2015

(…) »

0

Article de ZeroHedge, publié le 11 janvier 2016 :

« Tandis que les Chinois faisaient la queue pour échanger autant de yuans en dollars que possible au début de ce mois, les Américains étaient de leur côté occupés à échanger leur propre devise papier, tant désirée en Chine, contre de l’or et de l’argent.

Comme le rapporte Reuter, les ventes de pièces d’argent American Eagle ont bondi ce lundi alors que la US Mint avait rationné ses ventes pour la première semaine de 2016 à 4 millions d’onces soit quatre fois plus que le quota de des cinq derniers mois de 2015, instauré  après la hausse de la demande de l’été. Cela ne sera néanmoins pas suffisant.

D’après la Monnaie américaine : plus de la moitié du quota hebdomadaire d’argent a été vendue ce lundi, premier jour de vente des Silver Eagle 2016 signe que la demande de ce début d’année 2016 bat tous les records.

Pour mettre cette demande d’argent en perspective, les 2,76 millions d’onces vendues ce lundi correspondent exactement à la moitié des 5,53 millions d’onces qui furent écoulées durant tout le mois de janvier 2015 !

us-mint-ventes-argent-janvier-2015

Inutile de dire que si la demande de ce premier jour de janvier se poursuit jusqu’à la fin du mois, on assistera à un nouveau record mensuel des ventes d’argent de la US Mint.

Ventes de pièces d’or de la US Mint en janvier 2016

Le début des ventes de pièces d’or American Eagle est également sans précédent. La monnaie américaine en a écoulé 60.000 onces soit environ 75 % des 81.000 qui furent vendues tout au long du mois de janvier 2015 !

us-mint-ventes-eagle-or-janvier-2015

Comme nous l’avions couvert à l’époque, la Monnaie est tombée à court de pièces d’argent en juillet à cause d’une augmentation significative de la demande alors que le cours du métal gris atteignait un plus bas de six ans. Les stocks furent rechargés et les ventes reprirent sur la base d’un quota d’un million d’onces par semaine jusqu’à la fin de l’année. (…)

Si la demande extraordinaire du premier jour de vente devait résister, nous ne doutons pas que la monnaie américaine sera à court d’or et d’argent dans les jours à venir. »

0

Comme attendu et malgré des conditions adverses (primes en hausse qui à leur pic s’élevaient à 50 % du cours spot (!!!) et le rationnement), les ventes de Silver Eagle 2015 ont de nouveau battu le record de vente annuelle de la US Mint. Un record historique d’ailleurs battu pour la 3e année d’affilée ! Artcile de Smaulgld.com :

« Au 30 novembre 2015, la US Mint a vendu 44.666.500 pièces d’argent d’une once Silver Eagle et ce malgré le système de rationnement imposé à ses distributeurs officiels pendant une bonne partie de l’année.

primes-argent-2015

Ce 30 novembre, la US Mint a vendu 737.000 pièces. En raison de l’incapacité de la monnaie américaine de satisfaire la demande, les primes sur l’argent ont doublé durant le mois de septembre ce qui fut un frein supplémentaire aux ventes. Une prime de 50 % sur le cours de l’argent a dû être déboursée par les acquéreurs de Silver Eagle durant le mois de septembre. (…)

Durant les cinq premiers mois de l’année, les ventes furent médiocres alors que nous nous dirigions vers la période traditionnellement creuse, on s’attendait à des ventes 2015 en baisse significative par rapport à l’année précédente. Les ventes ont ensuite explosé durant l’été. La monnaie américaine fut rapidement dépassée par la demande si bien qu’elle fut forcée d’imposer un système de quotas à ses grossistes officiels. (…) »

5
argent

Article de SRSroccoreport.com, publié le 26 novembre 2015 :

« Les investisseurs qui souhaitent acheter des Silver Eagles 2015 n’ont plus que quelques semaines pour acheter leurs pièces d’argent. Cette année devrait représenter un record de vente avec 47 millions de pièces écoulées en 2015 si la demande se maintient jusqu’à la fin de l’année.

Le 24 novembre 2015 : la US Mint a annoncé qu’elle arrêterait la production de Silver Eagles 2015 le 11 décembre 2015 tandis que les commandes de Silver Eagles 2016 seront enregistrées à partir du 11 janvier.

L’année 2015 sera record pour les ventes de Silver Eagles. Le record devait être battu dès la semaine prochaine, malgré les quotas mis en place par la monnaie américaine.

Pendant quasi toute l’année, les ventes de pièces d’argent ont été rationnées alors que la demande dépassait l’offre. La US Mint dispose de capacités de production supplémentaires mais comme d’autres monnaies, elle éprouve des soucis à s’approvisionner en flans (des pièces vierges).

Actuellement, la US Mint a écoulé 43,8 millions de Silver Eagle (1 once. Les revendeurs autorisés peuvent encore en acheter pendant 3 semaines. (…) »

0

Article de SRSroccoReport, publié le 16 septembre 2015 : 

« Tandis que les délais pour obtenir certaines pièces d’argent peuvent atteindre les 2 mois, les investisseurs se tournent désormais vers l’or. À quel point ? Beaucoup, à en croire les chiffres.

Alors que les ventes de Gold Eagle se sont mises à grimper en juin (76.000 onces) en raison des craintes concernant un éventuel Grexit, elles ont explosé à 177.000 onces en juillet pour ensuite baisser à 101.500 onces en août. Début septembre, la tendance semblait indiquer que les ventes du mois allaient être inférieures à celles d’août. Cependant, à cause des délais de livraison sur certains produits comme les Silver Eagles, Maples et Philarmonics, les investisseurs se sont tournés vers les Gold Eagles.

D’après les derniers chiffres publiés, la US Mint a vendu 91.000 onces de Gold Eagles entre le 1er et le 16 septembre 2015. Ce qui signifie que les ventes de ces pièces durant la première moitié de septembre totalisent déjà 90 % des volumes écoulés durant le mois d’août. Je pense que ces ventes totaliseront 165.000 onces d’ici la fin du mois.

Même si les volumes écoulés furent supérieurs en juillet, cette tendance était plutôt due à la peur de la contagion financière de la crise européenne. Tandis que la tendance actuelle s’explique par les investisseurs qui, ne pouvant se procurer de l’argent à moins d’attendre 6 à 8 semaines, préfèrent se tourner vers l’or.

Je me suis entretenu avec plusieurs marchands importants de métaux précieux sur Internet. Ils m’ont affirmé qu’en juin et en juillet ainsi que pendant une partie du mois d’août, les investisseurs ont acheté plus d’argent que d’or. Cependant, cette tendance s’est inversée récemment, certains marchands générant durant certains jours plus de 2/3 de leur chiffre d’affaires grâce à l’or.

Augmentation des ventes d’or au T3

Non seulement les ventes de Gold Eagles ont augmenté significativement durant le 3e trimestre, mais elles sont 3 fois supérieures aux ventes du T1 et T2.

Gold-Eagle-ventes-2015-stats

(…) »

1

Les Américains gravitant dans le secteur des métaux précieux affirment depuis quelques semaines que les primes sur l’argent (Silver Eagle) ne cessent de grimper. Aujourd’hui, voici un court article axé sur des faits concrets, à savoir que cette prime a dépassé les 22 % alors qu’elle gravitait encore autour des 15 % au début du mois de juillet.

Pour rappel, la prime est le supplément facturé par les marchands de métaux précieux par rapport au cours officiel afin d’engranger un bénéfice. Les acheteurs organisés prennent donc en compte le prix final de leurs produits pour planifier leurs achats d’argent (ou d’or) vu qu’une baisse du cours peut se traduire sur un prix d’achat final plus élevé si le marché physique se tend et que le montant des primes explose comme c’est le cas en ce moment.

Pour être complet, il faut tout de même préciser que 22 % de prime sur le cours officiel pour l’argent est un niveau très éloignés du record. Par exemple, juste avant la crise de 2008, lorsque le cours de l’argent était tombé à 9 $ l’once, il était impossible d’acheter une pièce Silver Eagle pour moins de 17 $, soit une prime de 188 % sur le cours officiel ! Une nouvelle preuve tangible que ce cours ne concerne en définitive que les métaux précieux papier.

Source : Zero Hedge

0
or

C’est désormais devenu une ritournelle : lorsque le cours de l’or baisse, la demande repart de plus belle. Il ne s’agit pas de déclaration en l’air, mais de faits avancés par des producteurs comme la US Mint et Perth Mint. Article de GoldCore, publié le 31 juillet 2015 :

« Les cours déprimés des métaux précieux ont entraîné la réponse habituelle du marché, soit une augmentation mondiale de la demande pour les pièces et les lingots.

Ceci nous a été confirmé par les conversations que nous avons eues avec notre raffineur et avec les monnaies dont nous sommes les partenaires durant ces derniers jours. L’offre en pièces et lingots d’or et d’argent est de plus en plus réduite. Ce qui débouche sur des délais de livraison rallongés ainsi que des primes à la hausse.

Le marché asiatique de l’or a repris cette semaine avec des primes robustes légèrement supérieures à celles des autres grands marchés du monde. Le trésorier de la Perth Mint, Nigel Moffatt, a déclaré avoir observé une augmentation de la demande depuis que l’or est passé en dessous de 1100 $ l’once.

Dans une interview accordée à l’émission First Up de Bloomberg, il a déclaré : « la quantité d’or non raffiné que nous pouvons obtenir des producteurs représentent notre plus grosse restriction, » pour ensuite ajouté que « tout ce que nous recevons est immédiatement transformé et expédié. »

Moffatt a déclaré que la Perth Mint enregistre une forte demande pour les lingots d’or d’un kilo qui sont expédiés vers l’Asie, et plus particulièrement l’Inde, la Chine et maintenant la Thaïlande, ajoutant que les acheteurs traditionnels d’Asie ont tendance à « charger la mule » lorsque le cours de l’or baisse.

Il y a également une énorme demande des particuliers des États-Unis et d’Europe pour les pièces. « Nous en vendrions plus si nous pouvions trouver davantage d’opérateurs de presse qualifiés. » Moffatt a également ajouté que les banques centrales restent à l’achat malgré le sentiment négatif qui règne sur le marché de l’or car « l’or a toujours une valeur intrinsèque ». Il ne s’attend pas à voir le cours de l’or baisser de façon significative vu les coûts de production du métal même s’il estime que nous pourrions assister à une baisse jusqu’à 1000 $ avant de nouvelles hausses. Aujourd’hui, le coût de production d’une once d’or s’élève à 1000 $ en moyenne.

Les Silver Eagles de la US Mint à nouveau disponibles, mais en quantités limitées

Du côté de la US Mint, les ventes de pièces d’argent Silver Eagle ont repris après une interruption de 3 semaines. Le 7 juillet dernier, la monnaie américaine fut forcée de suspendre les ventes n’ayant plus aucune pièce en stock (…). Aujourd’hui, les ventes ont repris mais en quantités limitées afin de ne plus provoquer d’interruption de l’offre.

Légalement, la US Mint est obligée de satisfaire l’intégralité de la demande. Son incapacité à le faire montre à quel point elle est très robuste. (…) »

0
pièces d'argent

Article de SRSroccoReport publié le 6 juillet 2015 : 

« Le marché de l’argent semble indiquer que nous sommes au début d’une ruée mondiale sur le métal. Cette affirmation se base sur plusieurs indicateurs que je suis et qui pourraient découler sur des pénuries à l’avenir. Voici pourquoi.

Tout d’abord, j’ai récemment signé un article intitulé « pourquoi les États-Unis importent-ils autant de lingots d’argent ? » montrant que les importations américaines d’argent ont considérablement augmenté durant les 2 premiers mois de l’année. Eh bien, la tendance s’est poursuivie en mars alors que les importations d’argent américaines ont totalisé 1504 tonnes au lieu de 1129 tonnes durant la même période de l’année dernière.

argent-importations-usa-2014-2015

Durant le premier trimestre 2014, cela signifie que les importations américaines d’argent ont augmenté de 33 %. Si on examine la demande industrielle d’argent, les ventes de Silver Eagle et l’inventaire du COMEX, le marché américain n’avait pas besoin de ces 375 t supplémentaires d’argent. La demande industrielle a probablement baissé en raison du PIB en baisse du T1. Les ventes de Silver Eagle ont baissé durant le premier trimestre de 2015 par rapport à 2014 tandis que les inventaires du COMEX n’ont quasi pas évolué.

Alors, pourquoi ? Si le marché américain avait besoin de moins d’argent que durant le premier trimestre 2014, cela signifie que quelqu’un doit accumuler en masse de l’argent. Des rumeurs affirment que la JP Morgan pourrait être l’un de ces gros acheteurs. (…)

argent-importations-inde-2015

Deuxièmement, jamais l’Inde n’a importé autant d’argent dans son histoire. Durant les 4 premiers mois de l’année, ce pays a importé 3000 tonnes d’argent, une quantité énorme. Si la tendance se poursuit, l’Inde aura importé 9000 t d’argent d’ici la fin 2015, battant son record précédent de 7000 tonnes établi en 2014. (…)

argent-cobasis

Troisièmement, des éléments indiquent que le marché physique de l’argent pourrait montrer des signes de pénurie. Keith Weiner a récemment publié ce graphique sur le cobasis (différence entre le prix de l’offre spot et la demande sur les futures, qui sert d’indicateur de pénurie). On voit que la courbe cobasis en rouge a explosé. Selon Weiner, c’est l’indicateur soit d’un risque (de ne pas recevoir la livraison du métal en cas de défaut de la contrepartie), soit d’une pénurie grandissante d’argent.

Quatrièmement, la hausse récente des achats de pièces Silver (et Gold) Eagle. Sur base des derniers chiffres de la US Mint, on peut s’apercevoir que les ventes de Silver Eagles ont explosé en juin et la tendance en juillet s’est poursuivie (note : jusqu’à ce que la monnaie américaine déclare ne plus avoir une seule pièce à vendre jusqu’à août). Les ventes de ces pièces d’argent ont atteint 4,8 millions d’onces en juin contre un peu plus de 2 millions en mai. (…)

Cinquièmement, la production minière chute : comme je l’ai écrit dans un autre article, la production d’argent du Mexique s’est effondrée de 12 % en avril 2015 par rapport au même mois de l’année précédente. Sur base annuelle, la production a jusqu’à présent baissé de 5 % par rapport à l’année précédente. (…)

ventes-nettes-argent-gouvernement

Mais le facteur le plus important est le suivant : les ventes d’argent du gouvernement sont à zéro en net comme le montre le graphique ci-dessus. Il s’agit d’un graphique très important pour tous les investisseurs dans l’argent. Et cela s’explique principalement par le fait que la Chine a décidé de ne plus vendre d’argent (…)

Je pense que nous vivons les premières étapes d’une ruée mondiale vers l’argent. Les indicateurs que je viens de lister montrent que quelque chose a changé sur ce marché. Si la situation financière continue de se détériorer à cause du Grexit, la demande pour l’argent ne fera qu’augmenter, ce qui signifie que des pénuries se manifesteront probablement.

Malheureusement, cela aura lieu au moment même où la plupart des gens se réveilleront alors qu’il n’y aura presque plus d’argent physique à échanger contre de l’argent papier. (…) »

0

Après une année record, les ventes de Silver Eagles se poursuivent de façon soutenue. C’est le constat dressé par SRSroccoreport, qui suit de très près les statistiques des ventes de la US Mint :

« Les ventes de pièces d’argent de la US Mint ont démarré très fort l’année, avec 3,6 millions d’unités écoulées alors que nous ne sommes même pas à la moitié du mois. Ces chiffres ont été publiés le 12 janvier dernier. 3,6 millions de Silver Eagles après quelques jours alors qu’en janvier 2013, la monnaie américaine en avait vendu 4,7 millions, c’est prometteur. »

Une rumeur circule dans le monde des métaux précieux : JP Morgan serait en train d’acheter des quantités astronomiques de pièces d’argent. Si c’est Ted Butler qui est derrière cette théorie, un homme plutôt respecté dans le microcosme de l’or et de l’argent, elle est loin de faire l’unanimité, pour une raison toute simple avancée par SRSroccoreport : cette progression des ventes de pièces d’argent se retrouve parmi toutes les grandes monnaies (Australie, Autriche, etc.). Ce qui signifie que JP Morgan devrait également être actif de ce côté, ce qui est fort improbable.

2
pièces d'argent

Alors que les ventes de Silver Eagles augmentent proportionnellement à chaque baisse du cours, ce qui devait arriver est arrivé hier : la US Mint a déclaré mercredi qu’elle avait vendu toutes ses pièces en argent Silver Eagles, en raison de « l’énorme demande » de ces dernières semaines. C’est ce que nous apprend ce court article de Reuters :

« Dans un communiqué qu’elle a fait parvenir à ses plus gros acheteurs américains, la monnaie américaine a déclaré qu’elle allait continuer de produire des Silver Eagles 2014. Elle a également précisé que la date de disponibilité de ces nouvelles pièces serait communiquée plus tard, sans donner plus de précisions quant à la date.

Si le communiqué n’a pas été rendue public, l’un des porte-parole de la US Mint a tout de même confirmé l’envoi d’un tel message à ses plus gros clients.

La grosse baisse du cours de l’or, envoyé à son plus bas depuis 4 ans, a débouché sur une grosse augmentation de la demande pour les pièces d’or et d’argent, aussi bien en Amérique du Nord qu’en Europe. »

Des soucis similaires sont rapporté du côté de la monnaie canadienne, qui produit les Maple Leaf. Depuis septembre, les pièces sont vendues sur base de quotas. De nombreux distributeurs affirment éprouver des difficultés à se fournir en pièces, ce qui signifie que les primes augmentent. Selon GoldCore, qui relaie un autre article de Reuters, des vendeurs asiatiques ont été contraints de retirer de leur catalogue la pièce en argent Maple Leaf 2014, faute de pouvoir en trouver.

Sur de nombreux sites européens vendant des métaux précieux, les clients doivent faire face à des délais de livraison de quelques jours. Alors que les stocks d’argent de Shanghai ne cessent de baisser, que de nombreux analystes estiment que le SLV n’a quasi plus d’argent (John Embry, Harvey Organ, etc.), il semblerait que les cours vont devoir remonter dans les semaines qui viennent, sans quoi la pénurie risque vraiment d’éclater au grand jour.

0
or

Plus le cours de l’argent baisse, plus les ventes de métal physique explosent ! Après un gros mois de septembre, la US Mint vient d’enregistrer un mois d’octobre encore plus lucratif, ayant écoulé 5,79 millions de Silver Eagles !

Total-Silver-Eagle-Ventes-JAN-OCT-2014

Comme le note SRSrocco, de nombreux analystes mainstream avaient prédit un effondrement de la demande si les prix devaient continuer à baisser. C’est pourtant le contraire qui s’est passé, alors que durant les 2 derniers jours d’octobre, les particuliers ont acheté 1,4 million de pièces en argent Silver Eagles.

Loin de décourager ceux qui ont décidé de se protéger des tempêtes financières à venir, la baisse des métaux précieux, qu’elle soit provoquée par les banques centrales occidentales, la Chine ou les Vénusiens, est utilisée par les particuliers pour acheter des actifs tangibles sans contrepartie à des prix cassés.

0

L’argent a eu beau se faire massacrer durant ces derniers jours, cela n’a pas découragé les acheteurs, que du contraire. SRS Rocco note ainsi que les stocks d’argent de la place de Shanghai continuent de fondre comme neige au soleil, tandis que la US Mint a vendu des quantités astronomiques de Silver Eagles :

Si le cours manipulé de l’argent papier baisse, les stocks d’argent physique de la bourse des futures de Shanghai baissent aussi. En fait, son stock de métal physique a encore atteint un plus bas, alors que l’argent se trouve désormais sous la barre des 18 $ l’once. À son pic, la Shanghai Futures Exchange détenait 1143 tonnes d’argent. Aujourd’hui, il ne lui reste plus que 7 % de cette quantité. Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessus, les stocks sont passés de 575 tonnes en février 2014 à 81 tonnes aujourd’hui.

A moins de rentrer du métal, les stocks de Shanghai pourraient être totalement à sec dans les mois à venir.

Ventes record de Silver Eagles mardi dernier

Lorsque la US Mint a mis à jour sur son site ses chiffres de ventes, le nombre de Silver Eagle vendues a augmenté de 700.000 unités pour dépasser les 2,4 millions de pièces. Ensuite, le mardi 23 septembre 2014, un nombre record de 350.000 Silver Eagle ont trouvé preneur, pour un total de 2,765 millions de pièces vendues en septembre. Il s’agit d’un chiffre énorme, et probablement le record de ventes quotidiennes pour cette année. (…)

Alors que le sentiment sur le marché des métaux précieux est encore pire qu’en 2008, les investisseurs doivent réaliser que l’or et l’argent sont des investissements à long terme. Même si la Fed et les banques centrales ont réussi à propulser les marchés actions et obligataires, il ne s’agit pas d’un business model durable. Acheter de l’or et de l’argent protégera les investisseurs lorsque le plus grand Ponzi de l’histoire s’effrondera.