Tags Posts tagged with "Taxe"

Taxe

0

Malgré des taux d’intérêt au raz des pâquerettes, le gouvernement australien envisage une taxe sur l’épargne. Ironie du sort, la proposition avait déjà été faite par l’opposition actuelle alors au pouvoir en 2013 afin d’alimenter un fonds d’indemnisation en cas de faillite bancaire. Elle avait été très critiquée mais risque bien d’être implémentée cette fois par ces mêmes critiqueurs… Vive l’alternance !

Article d’ABC Australie :

« Dans son budget de mai, le gouvernement fédéral envisage l’introduction d’une taxe sur les dépôts bancaires.

L’idée d’une telle taxe avait été proposée par le parti travailliste en 2013 et fut critiquée par Tony Abbot à l’époque.

L’assistant au Trésor Josh Frydenberg a indiqué qu’un communiqué sur la nouvelle taxe pourrait être publié avant le budget.

Le gouvernement australien se dirige vers un combat avec le secteur bancaire. Celui-ci a averti que les coûts devraient être répercutés sur les clients. M. Frydenberg est membre du comité de surveillance du budget mais a refusé de fournir de plus amples détails.

« Tout communiqué ou décision à propos de cette proposition, que nous avons discutée durant la dernière élection, sera communiqué juste avant ou durant la soirée du vote du budget » a-t-il déclaré. (…)

« Des décisions difficiles devront être prises en ce qui concerne le budget de cette année, nous n’avons pas le choix, mais il y aura aussi de bonnes nouvelles, » a-t-il dit dans un meeting. (…)

Steven Munchenberg, de l’association australienne des banquiers a déclaré que cette décision serait très dommageable.

« Ce sera plus difficile pour les banques de collecter des dépôts, la source principale de fonds des banques et donc de financer l’économie » a-t-il déclaré.

« Nous nous opposons également à cette décision, particulièrement dans ce contexte de taux d’intérêt bas alors que beaucoup de gens comptent sur leurs intérêts en tant que revenus. Le rendement est déjà très bas, cette taxe signifie qu’ils recevront encore moins d’argent. » (…)

L’ancien gouvernement travailliste avait avancé cette proposition en 2013 afin de financer un fonds de protection des clients en cas d’effondrement bancaire. (…) »

0

Article de KWN du 11 février 2015 : 

« Alors que le monde continue d’avoir les yeux rivés sur l’Europe, la Russie et l’Ukraine, King World News vient d’apprendre que le ministre des Finances indien est sur le point de prendre une décision qui va secouer le marché de l’or. Le 28 février prochain, lorsqu’il soumettra sa proposition de budget fédéral au parlement il va annoncer une décision historique.

Il s’agit ni plus ni moins de diminuer la taxe sur l’achat d’or de 80 % ce qui devrait provoquer un petit séisme sur le marché de l’or en dopant la demande indienne pour le métal. Ce revirement par rapport à la politique fiscale anti or de l’Inde signifie des milliards de dollars d’achats sur le marché physique. Durant l’année fiscale précédente, la taxe de 10 % sur les importations d’or les ont fait chuter passant de 9,4 milliards de dollars à 4,7 milliards. Le ministre des Finances propose de réduire cette taxe de 80 %, elle retomberait donc à 2 % soit la taxe en vigueur durant le début de l’année 2012.

Cette baisse aurait été demandée par le ministre du Commerce de l’Inde afin de faire baisser les coûts des bijoutiers qui doivent acheter du métal jaune pour leurs créations. Durant ces dernières années ces bijoutiers ont été handicapés par cette taxe sur l’or, décidée par le gouvernement indien pour faire baisser le déficit de sa balance commerciale. (…)

La baisse de cette taxe permettra également de juguler la contrebande de l’or tout en augmentant les revenus de l’État grâce à la disparition quasi totale de ce marché noir. L’Inde se décide enfin à faire ce qui est bon pour elle, les seuls perdants de cette décision étant les banques centrales occidentales. »

Cette nouvelle peut expliquer en partie la faiblesse récente de l’or. Si les grossistes indiens sont au courant, ce qui est plus que probable, ils temporisent probablement dans l’attente de la baisse de la taxe. Une fois entrée en vigueur les importations de métal physique en Inde devraient bondir.

1

Les choses se mettent en place petite à petit. Le hold-up sur l’épargne des Chypriotes s’étant déjà dissipé dans la mémoire de la plupart des Européens, la mainmise des gouvernements sur l’épargne des contribuables reprend. Après que la BCE ait annoncé son taux négatif, voici que l’Espagne annonce la mise en place d’une taxe sur l’épargne !

compte-en-banque-Europe

ZeroHedge, comme souvent, avait anticipé le 3 mars 2013 en annonçant qu’un changement constitutionnel avait été effectué afin de permettre la mise en place d’un tel dispositif, qui devrait donc logiquement faire son apparition dans un futur proche. Évidemment, comme le note le site d’informations financières d’avant-garde, il eut été impossible de mettre en place ce genre de taxe à l’époque : avec l’actualité de Chypre, cela aurait provoqué un bank run qui aurait provoqué l’effondrement immédiat d’un secteur bancaire espagnol déjà insolvable.

Aujourd’hui, alors que les médias continuent de nous vendre l’embellie économique, que Chypre et une lointaine et longue histoire (quand on n’est pas concerné). La BCE a ouvert le bal avec son taux d’intérêt négatif. Le timing était donc parfait pour l’Espagne afin de mettre en place son projet : une taxe sur l’épargne.

L’Espagne a ouvert le bal, mais les autres pays européens suivront à n’en pas douter.