Tags Posts tagged with "Timing"

Timing

0

Acheter de l’or maintenant ou attendre… Vous hésitez ? Après tout, c’est normal, nous essayons tous d’acheter notre or et notre argent au prix le plus bas possible. Tout consommateur avisé s’efforce de trouver le bon timing avant de réaliser n’importe quel type d’achat. C’est d’autant plus vrai dans le monde de l’investissement : vais-je faire une bonne affaire en achetant maintenant, ou pourrais-je bénéficier de prix plus avantageux dans le futur ?

En ce qui concerne l’or et l’argent, l’histoire vous propose une réponse empirique. En vertu de la nouvelle année qui arrive à grands pas, j’ai pensé qu’il serait intéressant de se pencher sur l’historique des cours de l’or pour tenter d’identifier le meilleur moment de l’année pour acheter du métal jaune. Instinctivement, je pensais que janvier était le mois idéal. J’ai cependant découvert quelque chose d’intéressant.

Nous avons calculé les pertes et profits quotidiens de chaque jour de l’année depuis 1975, lorsqu’il fut à nouveau légal d’acheter de l’or aux États-Unis. Le résultat se trouve dans le graphique en en-tête.

On peut voir qu’en moyenne, le cours de l’or progresse de bien belle façon durant les premiers mois de l’année. Les prix baissent ensuite durant le printemps et l’été pour repartir à la hausse à l’automne.

On peut aussi constater qu’en moyenne, au fil de l’histoire, le cours de l’or ne revisite pas son plus bas de l’année dernière. Le plus bas est atteint en janvier, mais il s’agit du plus bas de l’année en cours, et non de l’année précédente. Ce qui signifie qu’historiquement, vous avez plus de chances de faire une meilleure affaire en achetant en 2016 qu’en 2017.

Bien entendu, il y a eu des exceptions à la règle : parfois, le cours de l’or a baissé. Mais le plus souvent il a augmenté. En faisant la moyenne de ces hausses et de ces baisses, de ces ruées vers l’or et de ses corrections abruptes, vous avez plus de chance de faire une meilleure affaire en achetant l’année précédente que d’attendre une hypothétique baisse l’année suivante. (…)

Acheter de l’argent maintenant ou attendre 2017 ?

Nous avons effectué le même exercice pour l’argent, voici ce que nous avons découvert :

cours-argent-moyen-1975-2016

La volatilité plus élevée de l’argent saute aux yeux. Mais ce qui ressort également c’est que, historiquement, le prix de l’argent se rapproche rarement des cours de l’année précédente.

Tout comme pour l’or, il y a eu indubitablement des années durant lesquelles le cours de l’argent est descendu en dessous du niveau auquel il avait commencé l’année. Mais, historiquement, il grimpe plus souvent qu’il ne baisse. Il est donc moins risqué d’acheter de l’argent maintenant que d’attendre un creux en 2017. Attendre, c’est prendre le risque de payer plus cher.

En plus de ces facteurs statistiques, la correction actuelle est une autre raison pour passer à l’action. C’est en quelque sorte un très beau cadeau de Noël : l’or et l’argent sont en solde, avec des prix bien plus élevés à venir pour les prochaines années. (…) »

Article de Jeff Clark, publié le 15 décembre 2016 sur GoldSilver.com

Enregistrer

0

Article de Turd Ferguson, publié le 21 juillet 2016 sur TFMetals.com :

« Durant les 2 dernières semaines, nous avons vu à nouveau le cours de l’or reculer alors qu’approchent les expirations des options. Cependant, les scénarios antérieurs indiquent que les prix devraient commencer à remonter la semaine prochaine (lire début août). Est-il possible d’assembler les pièces du puzzle et de déterminer jusqu’à combien ? Oui !

Comme nous l’avons vu durant les 2 dernières semaines, l’USDJPY (combien de yens pour un dollar) a grimpé de 7 % en seulement 8 jours après que Kuroda le Fou ait promis pour un trillion de yens de nouveaux achats d’obligations et peut-être même le « parachutage d’argent par hélicoptère » en monétisant directement la dette japonaise.

Cela fait des années que la corrélation entre le yen et l’or est présente ; nous la suivons de près depuis 2014. Voici à quoi elle ressemble en 2016 :

yen

Cette hausse inattendue du USDJPY (l’inverse du yen ci-dessus) a, pour leur grand bonheur, aidé les banques de lingots, qui font la pluie et le beau temps sur le marché de l’or, à se positionner stratégiquement pour les expirations des options or d’août. Voici le calendrier :

  • Mardi 26 juillet : expiration des options or du mois d’août
  • Jeudi 28 juillet : « expiration » des contrats d’août alors qu’ils disparaissent
  • Vendredi 29 juillet : premier jour de notification d’août alors que l’or d’août s’échange avec une marge de seulement 100 % et se trouve en phase de « livraison »

Durant cette année 2016, on a pu observer une tendance claire d’encadrement des prix et de ventes alors que les contrats mensuels arrivent à expiration. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, la fin mars et la fin mai ont enregistré des baisses similaires à celles de maintenant :

action-or-2016-2

Mais plus important encore, observez les mouvements du cours lorsque les livraisons ont lieu. Durant les mois de février, avril et juin, l’or a grimpé de 7 à 12 %. Pourrions-nous assister à un mouvement similaire en août ? Oui !

action-or-2016-hebdo-3

Quelles pourraient être les raisons d’un tel renversement de tendance, si ce n’est l’expiration des options ? Probablement un nouveau changement de sentiment et de tendance dans le USDJPY. Sur base de quoi ce renversement de tendance pourrait-il avoir lieu ? En raison de 2 événements, qui seront espacés de 36 heures l’un de l’autre entre mercredi et vendredi :

  • Mercredi 27 juillet : réunion du comité de la Fed avec publication à 14 h (EDT) des déclarations générales. Pas de changement concernant le taux directeur !
  • Vendredi 29 juillet : réunion de la banque du Japon et communication à propos de son nouveau QE. Cependant, vu les mouvements déjà enregistrés sur le yen en prévision de cette « nouvelle », on se trouve dans un scénario typique de « acheter sur la rumeur, vendre la nouvelle ». L’idée est que l’USDJPY va poursuivre sa baisse durant le début du mois d’août.

De plus, l’USDJPY a déjà atteint un seuil de résistance majeur (voir le graphe ci-dessous). Cela suggère également un changement de tendance à venir et la poursuite de la tendance baissière.

baisse-yen-2016

Si on s’attend à un renversement de la tendance du cours de l’or en août, jusqu’où cette hausse pourrait-elle aller ? Pour trouver la réponse, nous allons consulter un autre graphique.

En février, nous avons assisté à une percée importante de l’or sur son graphe hebdomadaire. Le graphe ci-dessous date du 7 mars. Il montre l’or s’affranchir enfin d’une tendance baissière longue de 3 ans.

breakout-or-2016

Quid de l’avenir ? Comme nous l’avons dit ci-dessus, cette période de mars correspond aux expirations des contrats du Comex d’avril et, plus important encore, à l’affranchissement de cette tendance baissière de 3 ans, quelque chose que les banques de lingots voulaient absolument éviter. À la fin du mois, le graphe ressemblait à ceci :

breakout-tendance-2016-5

En définitive, la chute du yen face au dollar et la part grandissante de la dette à taux négatif ont permis à l’or de grimper davantage. À la mi-juin, il devenait clair que les banques étaient sur le point de perdre la bataille. Le Brexit scella alors définitivement leur destin :

or-yen-6

La dernière ligne de défense des banques, la perpétuation de cette tendance baissière, fut à nouveau mise à mal avec la clôture de vendredi 8 juillet (et, coïncidence intéressante, les déclarations inattendues de Kuroda furent faites juste avant l’ouverture du lundi suivant, le 11 juillet). Voici le graphe :

marche-haussier-or-1

Comme vous pouvez le voir, il aurait dû être clair pour tout observateur objectif que l’or avait atteint un plus bas et était entré dans un nouveau marché haussier. Le fait que les banques ont profité de la vigueur du yen face au dollar et des liquidations entourant les expirations des contrats d’août ne devrait donc étonner personne. Elles tentent leur routine habituelle de blocage et de baisse, la même qu’elles ont déployée en mars lorsque l’or s’affranchissait de sa tendance baissière longue de 3 ans. Nous devons donc anticiper le même combat aujourd’hui. Même si nous devons nous attendre à une hausse substantielle des cours de l’or en août, ne soyez pas surpris si nous devons attendre jusqu’à octobre pour voir l’or se préparer à atteindre de nouveaux plus hauts. De nouveau, ce qui s’est passé entre mars et mai avant la hausse précédente vous permettra de savoir à quoi vous devez vous attendre.

marche-haussier-or-2

En résumé, le scénario fort probable auquel nous allons assister :

  1. Des cours plutôt volatils, à la baisse, jusqu’à la fin de cette semaine. On pourrait voir l’or descendre jusqu’à 1285 $ et à nouveau près de sa moyenne mobile à 50 jours avant de faire un plus bas. Cette zone a fait office durant toute l’année de support.
  2. Une nouvelle hausse au mois d’août, qui se rapproche des plus hauts de fin juin et du début juillet, mais qui ne devrait pas les excéder de beaucoup. Quelque chose entre 1370-1390 $ l’once. On parlera alors que le métal jaune a atteint un double plus haut.
  3. Une nouvelle baisse entre la mi et la fin septembre, dans l’attente de l’expiration des options d’octobre, est à anticiper. Cependant, octobre n’est traditionnellement pas un gros mois. Au lieu de cela, le gros de l’activité se déplace typiquement sur les contrats de décembre. Donc, au vu du déroulement de 2016, cette baisse devrait être moins marquée que précédemment.
  4. Finalement, un nouveau plus haut de 2016 devrait être atteint en octobre/novembre. Cette hausse de fin d’année devrait propulser l’or vers son niveau d’avril 2013, lorsqu’il fut manipulé à la baisse à 1525 $. Disons entre 1475 et 1525 $ l’once (soit un objectif similaire à celui de DBS).

or-baisse-breakout-conclusion-9

Et voilà à quoi nous nous attendons. Si j’ai raison, je profiterai sans souci de l’adulation qui en résultera. Si j’ai tort… Désolé, je ne mangerai plus mon chapeau. J’ai failli en mourir la fois dernière… (…) »

objectif-or-2016