Une fuite au FMI révèle que le Fond envisage un défaut de...

Une fuite au FMI révèle que le Fond envisage un défaut de la Grèce le 5 juin

0

La montre tourne et les négociations entre la troïka et la Grèce n’ont toujours rien donné. Athènes a réussi jusqu’à présent à maintenir l’illusion de sa solvabilité grâce à de nombreux tours de passe-passe mais il ne lui reste plus aucune carte dans sa manche. Ce fait vient d’être prouvé par une fuite du FMI, qui affirme que la Grèce fera défaut le 5 juin prochain si aucun accord n’est trouvé entre-temps.

L’information est rapportée par Zerohedge dans cet article qui cite lui-même la chaîne britannique Channel 4. Jusqu’à présent la Grèce s’en est sortie en pillant les caisses de retraite et les avoirs d’autres institutions publiques, en confisquant l’argent des collectivités locales et en tapant dans ses réserves de droits de tirage spéciaux du FMI (prouvant que le monde financier d’aujourd’hui, c’est l’Absurdie, la Grèce empruntant de l’argent au FMI pour rembourser le FMI…).

Athènes a désormais épuisé toutes les ficelles pour éviter le défaut, nous allons bientôt connaître l’épilogue de cette énième saga grecque. Syriza était persuadé qu’en étant intransigeant et en brandissant le spectre du défaut, les « institutions » allaient plier mais il est clair qu’aujourd’hui tout le monde est prêt à voir la Grèce faire faillite. Le fricotage avec les Russes n’a également rien donné.  Soit le gouvernement d’Alexis Tsipras renie totalement  ses promesses de campagne en obtempérant à toutes les demandes sans aucune concession en retour, soit la Grèce fera défaut et risque de sortir dans la foulée de la zone euro.