Ventes records de Silver Eagle en février 2016… alors que l’argent sous-performe

Ventes records de Silver Eagle en février 2016… alors que l’argent sous-performe

0

La demande record pour les pièces d’argent américaines Silver Eagle en 2015, qui avait conduit à des mesures de rationnement, se poursuit depuis le début de l’année. Si bien que le mois dernier, la US Mint a battu son record de vente mensuelle pour le mois de février après avoir écoulé 4,782 millions de pièces ! Mais pourquoi le ratio or/argent est-il alors autour de 80 ?

La demande pour les Silver Eagle pourrait déboucher sur un nouveau record annuel

L’information est relayée par le site SmaulGld, sur base des chiffres fournis par la US Mint. Les ventes de Silver Eagle en février 2016 ont enregistré une hausse de 58,2 % par rapport à celles de février 2015. Et encore, ce chiffre aurait pu être encore plus élevé vu que la US Mint a dû à nouveau mettre en place des quotas. La demande pour la version or de cette pièce a quant à elle littéralement explosé : avec 67.500 Gold Eagle écoulées, il s’agit d’une hausse de 440 % par rapport à février 2015.

ventes-american-eagle-fevrier-2016

Pour continuer dans les chiffres bruts, la demande pour les Silver Eagle depuis le début de l’année jusqu’à fin février s’est élevée à 10,7365 millions de pièces d’argent. Cela signifie que d’ici la fin 2016, la US Mint pourrait écouler de 55 à 60 millions de Silver Eagle, explosant ainsi son record de 2015 (47 millions).

Tout ceci ne rend que plus curieuses les évolutions du cours de l’argent depuis le début de l’année, la corrélation historique entre l’or et l’argent étant remise en question alors que la demande pour le métal gris est indiscutable, du moins en ce qui concerne la demande d’argent pour investissement. C’est la question que se pose Prinesha Naidoo dans cet article de MineWeb :

L’argent reprend-il son souffle ?

« Connus pour évoluer de concert, les mouvements récents de l’or et de l’argent ont fait fi de cette tendance historique pour diverger. Même si le cours de l’or a décroché de son plus haut du 11 février (1249,9 $), il s’est bien repris depuis pour être proche de 1230 $ (note : 1242 même au moment d’écrire ces lignes). L’argent, par contre, est tombé de 15,79 dollars à 14,8 dollars l’once.

« La performance médiocre de l’argent par rapport à l’or est étrange vu que d’habitude, lorsque le cours de l’or augmente celui de l’argent progresse encore plus, » a déclaré Julian Jessop, responsable de la recherche Matières Premières chez Capital Economics.

Depuis le début de l’année, les 2 métaux ont profité de la demande pour les valeurs refuge, même si habituellement un dollar fort et un environnement de hausse des taux réduisent l’appétit pour les métaux précieux. L’or, l’actif majeur le plus rentable de 2016, a grimpé jusqu’à présent de 16 % contre 7 % pour l’argent.

Les données du Silver Institute montrent que la demande industrielle d’argent s’est élevée à environ 54 % de la demande totale en 2015. Vu les nombreuses applications industrielles de l’argent, ce métal est considéré comme étant plus volatil que l’or. De ce fait, la divergence des cours pourrait être la conséquence de la faible croissance économique et de l’activité industrielle modeste en vigueur dans la plupart des régions du monde.

Par rapport à d’autres métaux précieux comme le platine et le palladium, dont les prix sont aussi influencés par la demande industrielle, le cours de l’or est résilient : « cela signifie que les marchés financiers sont toujours pessimistes à propos des perspectives économiques, » a déclaré Georgette Boele, coordinatrice de la stratégie devises et métaux précieux d’ABN-AMRO.

Jessop, cependant, a évoqué les rebonds généraux des cours des métaux industriels en tant que signe additionnel de l’étrangeté de la divergence des prix entre les 2 métaux précieux alors que le rôle industriel de l’argent est plus important que celui de l’or.

ventes-american-eagle-1986-2016

Alors qu’il avance que cela pourrait s’expliquer par le fait que l’argent ne serait plus à la mode du côté des investisseurs, les ventes de pièces d’argent du côté de la Monnaie américaine, canadienne et australienne indiquent que la demande d’argent pour investissement continue d’augmenter significativement. (…)

Il se pourrait simplement que l’argent soit en train de reprendre son souffle. « Si les investisseurs et les marchés financiers redeviennent plus constructifs sur les perspectives économiques, le métal précieux cyclique (l’argent) commencera à surperformer l’or, » a déclaré Boele.

D’après Jessop, la sous-performance de l’argent par rapport à l’or ne durera pas : « Nos prévision 2016 pour les cours des MP sont toujours à 16,5 dollars pour l’argent et 1250 $ pour l’or, soit un ratio or/argent de 75. (…) »