Victor Sperandeo sur la Fed qui réduit son QE de 10 milliards supplémentaires

0
1093

« La Fed n’a pas d’autre choix que d’arrêter son QE, car en 2008, son bilan ne représentait que 6 % du PIB américain, or aujourd’hui ce chiffre a grimpé à 26 %.

La vérité, c’est que la Fed voudrait bien continuer, mais elle ne le peut pas. C’est important de le noter. D’ici la fin de l’année, la Fed possédera pour 4,5 trillions d’actifs, qui se composent à environ 65 % d’obligations américaines. La Fed en possède donc de grandes quantités. Si elle avait continué à ce rythme, elle aurait probablement acquis l’intégralité des Treasuries d’ici 6 ans. Vous voyez à quel point ce que la Fed a fait est absurde.

Désormais, 5 ans ont passé depuis la soi-disant fin de la récession. Pourtant, les politiques en place sont similaires à celles de 2008. N’est-ce pas révélateur ? L’économie est toujours anémique, c’est un désastre. La Fed, via ses politiques, laisse entendre que les États-Unis sont toujours dans une situation d’urgence en raison de l’état désastreux de son économie. Je veux être clair à ce propos : les risques sur les marchés sont actuellement astronomiquement élevés. C’est pourquoi la Fed maintient sa politique de taux zéro et continue d’injecter de l’argent dans le système.

Eric King : « dans ce contexte, que voyez-vous venir durant la seconde moitié de l’année ? »

Sperandeo : « tout d’abord, je voudrais dire que les gens qui croient les déclarations et les statistiques économiques du gouvernement « ont leur tête au mauvais endroit » (sic). Lorsque la Fed affirme que les États-Unis ont connu une croissance de 4 % au second trimestre, vous avez la liberté de les croire, mais c’est votre problème. Je tiens à clarifier une autre chose : le gouvernement américain peut choisir comme bon lui semble ce chiffre. C’est du pipeau, il n’y a jamais eu une croissance de 4 % au second trimestre.

De nouveau, l’économie est beaucoup plus faible que ce que prétend le gouvernement. Le marché de l’emploi est toujours une catastrophe. Il ne faudrait pas grand-chose pour faire plonger les marchés de 20 à 30 %. Cependant, je ne vous recommande pas de shorter les marchés, car le gouvernement et la Fed font tout pour les garder au plus haut. Ce qui fera plonger les marchés est un événement qui échappe au contrôle de la Fed.

Il ne faut pas s’attendre à un redressement économique durant le second semestre de l’année, mais cela ne signifie pas que l’on assistera une correction sur les marchés, même si ceux-ci sont totalement déconnectés de la réalité. Personne ne sait quel sera le catalyseur soudain qui provoquera la chute des marchés.

En ce qui concerne l’or, son marché est bien sûr manipulé par les banques centrales. Les gros acheteurs réguliers sont l’Inde, la Chine et les autres nations orientales. Mais tout investisseur se doit de posséder de l’or en tant qu’assurance contre le désastre potentiel découlant des politiques folles de la Fed. »

Source : Victor Sperandeo sur KWN

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here