Victor Sperandeo : l’or dans l’attente des chiffres de l’emploi américain...

Victor Sperandeo : l’or dans l’attente des chiffres de l’emploi américain de vendredi

0
pièces d'or et d'argent

Article publié sur KWN le 31 août 2016 :

« La majorité des actions minières or et argent ont grimpé à la verticale. Elles ont très bien performé si bien qu’elles ont été surachetées. L’or s’est aussi bien comporté, mais pas aussi bien.

Le point le plus important est que l’or est désormais dans une période d’attente, de consolidation. C’est ce que le graphe de son cours indique, une consolidation à tous les étages. La raison fondamentale derrière ce fait, car il faut toujours prendre en compte les aspects techniques et fondamentaux, réside dans le verbiage continuel de la Fed à propos de la hausse des taux qui serait à venir.

La prochaine réunion du comité de la Fed est prévue pour les 20 et 21 septembre. À chaque fois que le dollar baisse, et cela est arrivé jusqu’à présent à 3 reprises, les cafards (sic) de la Fed sortent pour faire des déclarations positives pour le cours du dollar, en affirmant notamment que le marché sous-estime la vigueur de l’économie américaine. Le dollar reprend sa hausse et les cafards disparaissent (rires). C’est comme si on allumait la lumière.

Ne croyez pas la propagande de la Fed

Ce que je veux dire, c’est que l’or se consolide parce que les marchés attendent de voir si la Fed va rehausser son taux directeur ou pas. Les décideurs de la Fed ont sous-entendu que si les chiffres de l’emploi sont robustes, ils relèveront les taux. Je ne crois pas un mot de cette propagande. Avant l’élection présidentielle, il est tout simplement hors de question que la Fed prenne ce risque. Car elle sera pointée du doigt en cas de problème, même si celui-ci n’a rien à voir avec la hausse des taux.

Vous pouvez donc oublier les 2 prochaines réunions de la Fed car elle ne relèvera pas son taux directeur. Les prévisions de croissance ont toutes été relevées car le gouvernement est censé dépenser 250 milliards de dollars durant ce trimestre. L’année dernière, à la même époque de l’année, il avait seulement dépensé 8 milliards. Autrement dit, les dés sont pipés.

Mais l’élément critique pour les marchés de l’or et de l’argent, à court terme, se trouve du côté des chiffres de l’emploi qui seront publiés ce vendredi. Ce paramètre influencera les mouvements à venir de l’or et de l’argent. Et alors que l’élection présidentielle se rapproche, nous devons nous attendre à une propagande allant crescendo à propos de la vigueur de l’économie américaine, ne l’oubliez pas. »