William Kaye : bataille de l’or et effondrement des monnaies papier

William Kaye : bataille de l’or et effondrement des monnaies papier

0

William Kaye Or« La vente de vendredi, on la sentait venir. À chaque fois que les chiffres de l’emploi sont publiés, qu’ils soient bons ou mauvais d’ailleurs, on assiste à ce genre de mouvement baissier. Ils jouent toujours sur ces chiffres, qui sont d’ailleurs manipulés.

Il n’y a manifestement aucun signe tangible de reprise, mais ce n’est pas grave. Lorsque le prix du cours papier de Londres a été arrangé, le cours du COMEX a ensuite été attaqué et a continué de descendre. Pendant les heures d’ouverture du marché asiatique, les choses sont pourtant différentes : on laisse souvent le cours monter. Il faut bien, sinon les primes sur le cours officiel seraient trop importantes et cela serait trop gros.

Donc, lorsque le marché est ouvert en Asie, on le laisse un peu monter, afin que les gens qui vendent l’or physique d’Occident en Orient puissent se faire une belle marge. Mais cette semaine, cela pourrait ne pas se passer car la Chine est en congé.

Il s’agit d’une fête très importante en Chine, ce qui fait que la place financière de Shanghai sera fermée jusqu’à mercredi. C’est pourquoi alors devrait baisser en début de semaine (note : c’est effectivement ce qui est en train de se passer). Après mercredi, je pense que les choses vont alors rentrer dans l’ordre et l’or va remonter (note : au-dessus des 1400 dollars l’once). »

– Si je vous ai bien compris, nous avons atteint ou nous sommes proche du plus bas en ce qui concerne l’or, le marché haussier devrait donc reprendre de plus belle.

William Kaye : « c’est juste. En fait, nous avons connu un double plus bas. On a touché les 1330 et les 1340 dollars l’once quelques fois. Je ne pense pas que cela descendra plus.

Pour ceux qui veulent entrer sur l’or ou consolider leur position, je pense que le cours actuel est un bon point d’entrée. Par contre, il n’est pas dit que nous ne retesterons pas de nouveau les 1350 dollars l’once.

Je ne crois cependant pas à ce scénario, pas pour des raisons techniques, mais fondamentales. Lorsqu’on investit dans l’or physique, on se base sur les fondamentaux économiques. Bien sûr, on regarde les graphiques, simplement pour essayer de comprendre ce que vont faire les acteurs du marché papier.

Du point de vue de l’investisseur, nous pensons que les cours actuels des métaux précieux sont très intéressants. Nous pensons également que le cours de l’or va monter significativement dans les 2 à 3 mois qui viennent. »

Kaye a également expliqué qu’il pense qu’être basé en Chine était grandement profitable, car il a pu voir de ses propres yeux les développements du marché de l’or physique. Il a également répété qu’il s’attendait à un effondrement des monnaies papier, dont la valeur a toujours fini par tomber à zéro depuis leur invention.

Pour William Kaye, l’or qui déménage de l’Occident vers l’Orient est la preuve du basculement de la puissance économique de l’Ouest vers l’Est.

Source