William Kaye : cette chute est difficilement croyable

William Kaye : cette chute est difficilement croyable

0

William-Kaye-OrWilliam Kaye, gestionnaire de hedge funds à Hong-Kong, est réputé pour être bien informé. Il a notamment travaillé 25 ans pour Goldman Sachs dans son département fusions et acquisitions. Voici son opinion sur la situation actuelle :

« Les choses n’ont pas beaucoup changé depuis notre dernier entretien. Ils choisissent toujours le moment le plus calme pour balancer de l’or sur le marché. En agissant durant les heures d’ouverture du marché asiatique, lorsque les États-Unis dorment, ils sont parvenus à faire descendre le cours de l’or à des niveaux que l’on n’avait plus rencontrés depuis des années.

Alors que je vous parle, l’or flirte avec les 1220 $, un seul qu’on n’a plus vu depuis longtemps. Le gros des dégâts a été occasionné durant les heures d’ouverture du marché asiatique et du COMEX de Chicago, lorsque les acteurs majeurs du marché ne sont pas présents.

Cette chute est incroyable. Il y a 2 ans nous avons dépassé les 1900 $ l’once, un niveau justifié par tous les événements qui se passaient à l’époque, et qui sont toujours d’actualité. Aujourd’hui nous sommes un peu plus de 1200 $. Vu les pseudo réponses apportées à la crise, c’est tout bonnement incompréhensible.

William Kaye : aujourd’hui, l’or devrait être au-dessus des 2000 dollars, voire des 3000

La guerre des devises fait rage, rien n’a été réglé depuis, l’or devrait donc être au-dessus de son record, certainement à plus de 2000 $ l’once, voir peut-être 3000. Ce devrait être les chiffres actuels, mais ils devraient encore grimper à l’avenir, vu que l’on n’est pas prêt de voir la fin des différents assouplissements monétaires en cours à travers le monde.

La seule chose qui puisse expliquer la chute du cours de l’or, c’est une attaque coordonnée en règle. Pour moi, la Fed est derrière tout cela, ou elle opère en collaboration avec les autres banques centrales, notamment avec la BCE.

Mais maintenant que les banques de lingots se positionnent pour une hausse, je pense que nous allons connaître une belle envolée du cours. Il s’agit d’un magnifique point d’entrée. On ne reverra peut-être plus de mon vivant de tels niveaux pour l’or.

Recapitalisation des banques via la hausse de l’or

On est peut-être en train de revivre la situation de 1930, lorsque les banques ont été recapitalisées grâce à la réévaluation du cours de l’or. Après avoir confisqué le métal jaune des Américains, qui reçurent 20,67 dollars par once, l’or fut réévalué à 35 $. Comme par magie, toutes les banques furent recapitalisées. Sur le dos des Américains. Aujourd’hui, on assiste au même scénario.

On a d’abord gaspillé des centaines de milliards en cash pour sauver les banques, ces institutions criminelles.

Avec le défaut récent d’ABN-AMRO sur son or, on a pu constater la pénurie d’or physique, mais également que le système est sur le point de s’effondrer. ABN-AMRO, l’une des plus grosses banques de lingots, a fait un défaut pur et simple (note : les clients qui avaient de l’or stocké chez ABN ont reçu, au lieu de leur or physique, la liquidation de leurs avoirs en cash).

Afin d’empêcher le défaut de ces banques, comme la JP Morgan, l’attaque a été lancée. Mais aujourd’hui, ces banques, au lieu d’être short, sont long. Je pense que cela veut dire beaucoup.

N’oubliez pas que les actionnaires de la Fed sont principalement ces banques de lingots. Elles vont donc pouvoir se recapitaliser en profitant de la hausse massive du cours de l’or et de l’argent. C’est aussi ce que nous avons fait. Nous pensons que le mouvement haussier va démarrer très bientôt.

Source : interview de William Kaye sur KWN