William Kaye : du plan A au plan B, la Syrie et...

William Kaye : du plan A au plan B, la Syrie et le chaos à venir

0

SYrie-Or-William-KayeTraductions des idées clés de 2 articles consacrés à William Kaye sur KWN :

Nous entrons désormais de la période de l’année la plus favorable pour les métaux précieux. Je suis donc attentivement l’or et l’argent alors que les entités qui veulent les contrôler semblent à court de munitions (note : au moment où nous écrivons ces lignes, l’or et l’argent ont baissé brusquement, sans raison apparente).

Désormais, la question est de savoir quelle stratégie sera adoptée. J’ai l’impression qu’ils vont passer au plan B. Le plan A consistait à massacrer le cours, mais la réaction de l’Asie qui a acheté de l’or physique à tour de bras a empêché la poursuite de cette stratégie.

Désormais, pour contrôler le cours, le plan B consiste à balancer sur le marché tout l’or sur lequel ils peuvent mettre la main. C’est ce qu’il s’est passé avec la banque d’Angleterre, qui a mis sur le marché via l’entremise de banques de lingots intermédiaires 1300 tonnes d’or. C’est une quantité impressionnante, la moitié de la production annuelle de 2012, mais bien plus que 50 % de la production qui sera extraite des mines en 2013. Lorsqu’on est désespéré, on agit de façon désespérée.