William Kaye sur l’or, l’argent et Shanghai

William Kaye sur l’or, l’argent et Shanghai

0

« Je pense que nous avons atteint le plus bas, ou que nous en sommes très proches (concernant l’or), car nous sommes très bas en dessous des niveaux auxquels les gros acheteurs, genre banques centrales, achètent, surtout au moment du fix de l’après-midi du LBMA.

Nous allons également atteindre la masse critique en termes de marchés étrangers, qui semblent très prometteurs. À Shanghai, le nouveau centre d’échange a commencé ses activités 2 semaines avant la date prévue. Cette nouvelle place pourrait favoriser l’émergence d’un cours plus proche de la réalité. Ce développement ne peut être que positif pour l’or. La Chine est le plus gros acheteur au monde. Il s’agit d’une nouvelle brique pour cimenter le redressement du cours du métal jaune.

Je ne me souviens pas d’un sentiment aussi négatif sur le marché de l’or. C’est même pire qu’au plus bas de juin 2013. Tous les éléments sont donc en place pour un rebond vers 1350 $ l’once. Après cela, on verra bien ce que l’avenir nous réserve. »

Eric King : « Hier, les investisseurs positifs sur l’argent ont chuté au plus bas niveau de cette décennie. Qu’en pensez-vous »

Kaye : « récemment, l’argent a eu tendance à dicter sa conduite à l’or. Durant la dernière baisse, l’argent a décliné avant le métal jaune. Je pense donc que l’argent, bien plus volatile, a bien plus de potentiel. Les primes à Shanghai semblaient valider cette assertion. Les primes pour acquérir de l’argent physique à Shanghai sont élevées, ce qui montre qu’il n’est pas évident de trouver du métal. Cela ne peut que jeter encore plus de doute sur la légitimité du cours publié par le Comex. »

Eric King : « combien de temps pourra encore durer ce petit jeu sur les marchés papier des métaux précieux ? »

Kaye : « il est certain que ce n’est pas tenable. Mais jusqu’à quand… Dans mon esprit, il n’y a aucun doute qu’une manipulation flagrante du cours de l’or et de l’argent a lieu, et ce depuis pas mal de temps. Il est par contre difficile de dire jusqu’à quand les planificateurs centraux pourront continuer à agir ainsi.

Ce que je sais, c’est que les marchés des métaux précieux ne sont pas en équilibre. Ils sont bien trop sous-évalués pour ressembler à un marché libre. Je suis très optimiste en ce moment, car l’Occident ne pourra pas fournir du métal physique pour satisfaire l’énorme demande engendrée par ces tarifs artificiellement bas. De plus, cela a lieu depuis une bonne période de temps.

De nombreux événements nous montrent que nous nous rapprochons du moment de vérité. Nous avons vu certains pays louer leur or, comme l’Équateur. Il y a également des montages financiers en Inde qui ont été manifestement conçus pour permettre à l’Occident de mettre la main sur l’or stocké en Inde afin de poursuivre les manipulations. (…)

Eric King : « vous ne comptez pas (la baisse) parce que vous êtes un vieux de la vieille et que vous pouvez encaisser ce genre de carnage, mais que dites-vous à ceux qui n’en peuvent plus de voir cette pression qui n’en finit pas sur les métaux précieux ? »

William Kaye : « je leur conseille de continuer d’acheter de l’or et de l’argent physique, qui doit être stocké en dehors du système bancaire, et de compter leur fortune en onces plutôt qu’en monnaie papier comme le dollar. Car un beau jour, ils seront très heureux d’avoir pris cette décision.

Entre-temps, pour ceux qui ont investi de l’argent dont ils n’ont pas besoin, il n’y a aucune raison de paniquer. Ils doivent garder confiance dans le fait qu’un beau jour, tout rentrera dans l’ordre, et lorsque ce jour viendra, ils se féliciteront de leur investissement.

Pour ceux qui ont encore de l’argent dont ils n’ont pas besoin, en espérant qu’il ne soit pas dans une banque en difficulté, cet argent ne rapporte probablement rien. En fait, il y a très peu d’actifs avec le potentiel de l’or et l’argent.

Une fois de plus, les acheteurs de métaux précieux doivent conserver leurs lingots en dehors du système bancaire et être patients, car ils finiront par être récompensés. Il faut rester calme, ne pas paniquer ou laisser ces mouvements baissiers entamer la vérité qui vous a convaincu de faire un tel investissement : que le système financier actuel est voué à sa perte et qu’il devra être réinitialisé. Pour ceux qui ne possèdent pas d’or et d’argent physique, ce bouleversement sera extrêmement douloureux, car la plupart de leurs économies s’envoleront alors en fumée. »

Sources : ici et ici