William Kaye sur Maguire et l’étude de la Bank of India sur...

William Kaye sur Maguire et l’étude de la Bank of India sur l’or

1

http://realestateoffloridalive.com/users/free-online-slot-casinos-no-download-no-deposit-free-money/ Free online slot casinos no download no deposit free money BAnk-Of-India-Or-DematerialisationWilliam Kaye : « la plupart des choses que j’ai déclarées tout au long de mes interviews se sont avérées exactes. Ce qui signifie qu’elles sont correctes. Pour faire de telles déclarations, vous devez avoir des sources bien informées, et oser en parler. Je dois dire que mes révélations vont tout à fait dans le sens de celles d’ Jackpot slots 10000 mailer-daemon failures Andrew Maguire.

Donc, je sais que ce qu’il dit est censé. Presque tout ce qu’il dévoile corrobore mes propres sources, qui n’appartiennent pas nécessairement aux mêmes cercles que ceux que fréquente Maguire. Donc, pour moi il est clairement crédible, toute attaque contre ses déclarations ne doit pas être prise au sérieux. Enfin, je voudrais connaître les motivations de ceux qui lancent ces attaques.

Il faut se demander pourquoi quelqu’un souhaite s’en prendre à quelqu’un dont la légitimité, la crédibilité et les informations sont clairement établies. Maguire est tout simplement quelqu’un qui a fait un superbe travail pour exposer ce qu’il se passe vraiment sur le marché de l’or, notamment à propos des leviers énormes du marché papier.

Cette déconnexion entre le marché papier et physique pourrait provoquer un terrible étranglement des positions short. Nous en avons régulièrement parlé. Pour vous montrer à quel point c’est grave, je vais vous parler d’une étude qu’à faite la Bank of India il y a quelque temps. À la demande du gouvernement indien, la banque devait offrir des pistes afin de dissuader les Indiens à acheter des lingots physiques.

L’une des options qui furent analysées en profondeur consistait à proposer ce que fait en quelque sorte le COMEX. En bref, pousser les Indiens à acheter de l’or papier afin d’abaisser la pression sur le marché physique. Si ces contrats étaient créés en Inde, cela permettrait au pays de diminuer l’impact des achats d’or sur sa balance commerciale, du moins en théorie.

Chose intéressante, le chapitre 5 de ce rapport de la Bank of India est intitulé « dématérialisation de l’or». Dans ce chapitre figure un graphique qui date de 2011, du « CPM book ». Ce graphique montre qu’il existe environ 93 onces d’or papier pour chaque once physique. Il s’agit d’un aveu étonnant. Le rapport affirme également que cette année-là, 11,2873 milliards onces ont été échangés alors que le marché physique est de 120,8 millions onces. Cela représente un multiple de 93. C’est exactement ce que dénonce Maguire depuis longtemps, tout comme je l’ai fait.

C’est cela qui nous pousse à dire que le LBMA n’en a plus pour longtemps. Maguire a donc été attaqué par ceux qui veulent défendre le système actuel, à tout prix. Ils peuvent raconter ce qu’ils veulent, que ce soient les médias dominants ou les agents des banques de lingots. Cette arnaque du marché papier de l’or arrive à son terme, les premières fissures apparaissent. »