• Hier, l’or a clôturé en hausse marginale de 0,4 % après 2 sessions négatives. L’argent a quant à lui continué de céder du terrain pour persister à sous-performer par rapport au métal jaune depuis environ une semaine. Cette méforme du métal gris se poursuit ce matin, alors qu’il reteste son plus bas du 5 mars à environ 24,9 $. L’or est, lui, actuellement en baisse de 0,12 %.
  • Selon Gary Wagner, c’est plutôt positif vu que le témoignage conjoint de Janet Yellen et Jerome Powell au Congrès, qui s’est terminé hier, a fait grimper le dollar. Malgré cela, les métaux précieux ont bien tenu, même si la baisse des taux obligataires américains leur a fourni un vent favorable.
  • La résurgence des risques liés au Covid, qui persistent malgré les vaccins, aurait également poussé certains investisseurs vers les valeurs refuges telles que l’or. C’est notamment l’opinion de l’analyste Sophie Griffith d’Oanda.
  • Les ventes de métaux physiques en Occident restent soutenues, alors qu’elles reprennent en Asie. La Perth Mint d’Australie vient ainsi de rapporter pour le mois de février 2021 des ventes records de pièces d’or et de lingotins. Elle a écoulé pour plus de 124.000 onces de métal jaune, soit 63 % de plus que janvier 2021, ou encore +440 % par rapport à février 2020. Pour l’argent métal, la Perth Mint a augmenté ses ventes de 57 % par rapport à janvier, et de 202 % par rapport à février 2020. Seul septembre 2015 a engendré davantage de volumes écoulés sur l’argent, selon la Perth Mint. Le directeur des pièces et lingots, Neil Vance, a déclaré que sa Monnaie s’était concentrée sur les produits populaires aux États-Unis pour rationaliser son offre.