Actualités or-argent du 28 octobre 2020

0
680
Perth Mint or
  • Hier, une baisse inattendue de la confiance des consommateurs américains a quelque peu profité à l’or. Ce ne fut néanmoins pas suffisant pour changer fondamentalement la donne. Les métaux précieux continuent d’évoluer dans un écart restreint. Nous anticipons le calme plat jusqu’à l’élection. Après quoi, tout est possible.
  • Du côté de la demande physique, on a assisté à une embellie en Chine à l’occasion du 3e trimestre. Selon le World Gold Council, les achats d’or au T3 ont augmenté de 29 % par rapport au trimestre précédent. La reprise économique locale et l’augmentation du nombre de mariages ont alimenté ce rebond. Cela dit, la demande reste molle. Sur base des 9 premiers mois de l’année, elle est inférieure de presque 30 % par rapport à janvier-septembre 2019. Comme l’explique Commerzbank, ce sont les investisseurs qui maintiennent le métal jaune à plus de 1.900 $. Après des retraits, les ETF or ont à nouveau enregistré des flux entrants le 26 octobre.
  • TD Securities rappelle dans sa dernière note que de nombreux acteurs des marchés sont en position d’attente. Les investisseurs souhaitent de la visibilité alors que le paysage politique américain reste flou. Les chances d’un raz-de-marée démocrate s’effilochent. Et si Trump finissait par l’emporter ? Certes, la dette continuera de se creuser. Mais il y aura des conséquences importantes pour les investisseurs, notamment en raison des orientations environnementales des démocrates auxquelles l’administration Trump n’adhère pas, ou encore des plans fiscaux des 2 candidats.