Actualités or-argent du 8 octobre 2020

0
488
or
  • Nous sommes désormais à moins d’un mois de l’élection présidentielle américaine. Ce thème va donc devenir de plus en plus central au fur et à mesure que l’on se rapproche de l’échéance. Hier, c’était autour des colistiers de débattre. De l’avis général, Kalama Harris, face à Mike Pence, a fait beaucoup moins bonne figure que Biden face à Trump.
  • En parlant de Trump, le président américain a fait volte-face concernant les négociations avec les démocrates. Avec cet espoir ravivé de voir un plan de relance se matérialiser très peu, les marchés actions sont repartis à la hausse. Donald Trump s’est notamment positionné en faveur de l’envoi de nouveaux chèques, ainsi que pour un plan d’aide au secteur aérien.
  • La FED continue de dépeindre un futur morose pour l’économie. Ses responsables ont notamment averti des risques qui pèsent sur la reprise si un nouveau plan de relance n’est pas voté par le Congrès.
  • Selon Michael Kiley, économiste senior de la FED, son institution devra lancer un nouveau QE de 3,5 trillions de dollars afin de maintenir en respect les taux des obligations US.
  • RBC Wealth Management anticipe toujours l’or à 2.000 $ et l’argent à 30 $ d’ici la fin de l’année, peu importe la volatilité actuelle, ou la tenue de nouveaux débats politiques. Selon George Gero, de RBC, les basses attentes en ce qui concerne l’inflation et l’absence d’un nouveau plan de relance aux États-Unis constituent actuellement des pressions baissières pour l’or. Selon Gero, les traders prennent aussi en compte le Brexit, les tensions sino-américaines ainsi que le litige entre le Venezuela et la Bank of England concernant l’or du premier.