Costco UK, chaîne d’hypermarchés, vend désormais de l’or

0
831
vente d'or chez Costco

Si cette année n’était pas déjà assez bizarre, Costco UK vient de surprendre tout son monde en annonçant qu’il vendait désormais… des lingotins d’or et d’argent. Pour ceux qui ne connaissent pas le concept, Costco est un magasin de type entrepôt qui vend ses produits sans fioritures à des prix très intéressants. En France, le concept le plus proche est Metro.

Si le papier toilette, le chocolat et autres conserves sont entassés sur des palettes, il est difficile d’imaginer que Costco puisse vendre de la même façon des lingots d’or dont la valeur peut atteindre 24.500 £. Malheureusement, on n’en sait pas beaucoup plus. La nouvelle n’a été couverte en Grande-Bretagne que par le Sun et le Daily Mail. Le contenu principal des articles des 2 tabloïds consiste en des avertissements contre un tel achat.

Bien entendu, il ne faut pas demander beaucoup de finesse à une telle presse. Elle cite le professeur Trevor Williams, économiste keynésien bien comme il faut de la St Mary’s University, London, afin d’éviter que des lecteurs, tombés par hasard sur cet article après avoir découvert ce que les Kardashian avaient mangé la veille, ne commettent l’idiotie de mettre de l’or dans leur énorme Caddie Costco :

« L’or est un produit d’investissement, les gens doivent se méfier d’un tel achat. Certains disent qu’il conserve sa valeur, mais ce n’est pas vrai. Son prix peut grimper ou chuter. » L’article du Sun semble également s’étonner du fait que l’or vendu chez Costco est plus cher que le cours spot.

La palme revient au Daily Mail, qui a écrit ceci :

« L’autorité de surveillance de la Financial Conduct Authority a récemment prévenu du danger représenté par les investissements dans des actifs non régulés tels que l’or physique, vu qu’il y a très peu de protections lorsque les choses tournent au vinaigre. »

Après recherches, il semble que l’article se réfère à ceci. On parle d’arnaques (qui, fatalement, ne sont pas régulées…) tournant autour de choses très variées (immobilier, énergie, terrains, hôtellerie, vin et métaux précieux…). Il est difficile d’imaginer que cet extrait n’ait pas été glissé pour effrayer les lecteurs.

Les tabloïds reconnaissent néanmoins que « certains observateurs des marchés » pensent que l’or va reprendre sa marche en avant alors que les gouvernements devront créer davantage de monnaie pour redresser leur économie. Pas un mot du fait que les spécialistes matières premières de la majorité des grandes banques prédisent la hausse de l’or, et parfois d’une marge importante (Goldman Sachs, Citi, Wells Fargo, JPMorgan, Crédit Suisse, UBS, etc.).

Pour finir sur une touche d’humour… La section des commentaires est néanmoins assez rafraîchissante à lire. Notre fameux professeur Trevor Williams en prend notamment pour son grade dans une réponse à un commentaire qui s’indigne de ses déclarations, détaillant l’évolution chiffrée du prix de l’or dans le temps  :

« Le fait qu’il est enseignant en dit long. S’il était compétent en économie, il gagnerait de l’argent en investissant et en tradant sur les marchés financiers. Au lieu de cela, il inculque son ignorance à des jeunes. »