Frustré par le cours de l’argent ? L’histoire promet pourtant de belles choses

0
1985
pièces d'argent

Vous êtes frustré par le coma dans lequel semble être plongé l’argent, dont le cours ne va nulle part et ne cesse d’être tiré vers le bas ?

L’histoire a une bonne nouvelle pour vous : ce comportement est tout à fait normal. De plus, des scénarios similaires qui se sont produits dans le passé tendent à montrer que la prochaine explosion du prix est pour bientôt.

Je sais, pour avoir étudié l’histoire du cours de l’argent, que le métal gris ne suit pas nécessairement le métal jaune, même si en bout de course il finit presque toujours par mieux performer que son alter ego lorsque le marché haussier prend fin. J’ai voulu illustrer tout ceci par un graphique.

Il met en exergue les 5 plus grands marchés haussiers de l’or, sur lesquels j’ai superposé la performance de l’argent afin de voir comment les 2 métaux se sont comportés au fil de la hausse. Les enseignements de ce graphique confirment mon impression : habituellement (même si ce n’est pas systématique), l’argent est à la traîne de l’or lorsqu’il y a un marché haussier. Examinons-le :

marchés haussiers des métaux précieux

Durant 3 des 5 plus grands marchés haussiers des métaux précieux, l’argent fut clairement à la traîne par rapport à l’or au début du mouvement. Mais il a fini par rattraper le métal jaune pour ensuite le surpasser. L’argent métal est donc plus lent au démarrage. Cela vous dit-il quelque chose ?

Durant les marchés haussiers de 1992-1996 et 2008-2011, l’argent a grimpé de concert avec l’or pour même le surpasser à un stade précoce de la tendance. Mais dans les 3 autres exemples, il fut en retard. Nous avons donc des précédents historiques concernant le comportement actuel du cours de l’argent métal, qui reste stable alors que l’or grimpe. (…)

Comme vous pouvez le voir, cette latence dans la performance n’est que temporaire. Durant les 5 plus grands marchés haussiers des métaux précieux de l’histoire moderne, l’argent métal a toujours fini par superformer l’or (à la seule exception du marché haussier des années 80). Il n’y a donc pas de raison de s’attendre à une issue différente cette fois.

Même si l’appréciation de l’argent métal a varié en fonction des marchés haussiers, la moyenne de sa hausse est de 378 %. (…) »

Source : article de Jeff Clark, publié le 23 avril 2018 sur SilverSeek.com