Le marché de l’or indien étant durement touché par la pandémie, il semble que les jeunes Chinois prennent le relais. Dans le pays, une tendance consacrant le retour du goût de l’or chez les 20-30 ans semble se développer.

La demande d’or en Chine a enregistré un fort rebond. Il a été déclenché par une hausse notable de la demande de bijoux en or. Le premier semestre de l’année a été marqué par une augmentation des ventes de bijoux en or, tels que des bracelets, des pendentifs, des boucles d’oreilles et des colliers.

La tradition, facteur qui alimente la demande d’or en Chine ?

Selon des spécialistes du secteur, il y a eu une augmentation importante de la demande de bijoux en or traditionnels en Chine. Des sociétés comme Chow Tai Fook Jewellery Group Ltd. et Luk Fook Holdings International Ltd. ont signalé une demande accrue pour leurs bijoux en or. En plus de cela, tous les fabricants de bijoux en or augmenteraient leurs investissements dans les bijoux traditionnels, car ils pensent que la tendance va s’inscrire dans le temps.

Roland Wang, directeur général du WGC Chine, a déclaré : « La jeune génération a grandi lorsque l’économie chinoise était plus forte, elle a plus confiance dans le développement chinois et elle peut moins admirer la culture occidentale. » Il a ajouté : « Ils veulent une culture chinoise plus traditionnelle dans leur vie quotidienne, qui peut être représentée à travers ce qu’ils portent ou la façon dont ils décorent leur maison… Les bijoux en or traditionnels peuvent leur aider à atteindre cet objectif. »

Un récent rapport publié par le World Gold Council (WGC) a noté que le rebond de la demande chinoise d’or était visible depuis mi-2020. Cela a permis de doubler la demande pour les bijoux en or en Chine, la ramenant aux niveaux d’avant la pandémie. La forte augmentation de la demande d’or chinoise a plus que compensé la baisse de la demande de l’Inde, qui continue d’être durement touchée par la pandémie.

Selon le cabinet de conseil en études de marché et de recherche Beijing Zhiyan Kexin Consulting, la taille du marché de l’or traditionnel en Chine a été multipliée par 10 entre 2017 et 2019. Il devrait atteindre près de 100 milliards de yuans (15,43 milliards de dollars) d’ici 2024. Ses parts de marché devraient passer de moins de 2 % en 2017 à près d’un quart d’ici 2024.

Beijing Zhiyan Kexin Consulting a poursuivi en déclarant que « les entreprises de joaillerie reconnaissent rapidement l’importance de la valeur culturelle de l’or et se focalisent rapidement sur ce marché » dans son rapport sur l’or traditionnel en janvier.

Source