La FED a annoncé les plus vastes opérations de repo de son histoire (500 milliards) !

0
2560
repo

Il y a quelques jours, l’analyste Scott Skyrm anticipait l’annonce d’opérations de repo d’une valeur d’environ 100 milliards de dollars d’ici la fin de l’année (50 milliards pour le 23 décembre et 50 milliards pour le 30 décembre). Le 12 décembre, la FED de New York a publié son communiqué hebdomadaire en la matière. Il a littéralement explosé les estimations de Skyrm.

Elle va poursuivre ses offres bihebdomadaires sur 2 semaines (il y en aura donc 4 d’ici la fin de l’année). Mais le Desk de la FED va également offrir des opérations de repo à maturité plus longue, qui arriveront à échéance après la fin de l’année. Et cela pour un montant de 50 milliards de dollars, comment anticipé par Skyrm. Mais il y a plus. Bien plus.

Afin d’éviter un étranglement des liquidités qui pourrait avoir un effet boule de neige d’ici la fin de l’année, la FED va continuer d’offrir des opérations de repo de façon quotidienne. Et pour être sûr de ne pas rencontrer de problème, le plafond sera largement revu à la hausse le 31 décembre et le 2 janvier. L’offre sera d’au moins 150 milliards. Le 30 décembre, pour 75 milliards de repo seront offerts avec une maturité au 2 janvier 2020.

Cela dit, il ne s’agit que de chiffres indicatifs. Le desk de la FED de New York a ainsi indiqué qu’il a « pour intention d’ajuster le timing et les montants des opérations de repo en fonction des besoins, et cela fin de mitiger les risques de pressions sur les marchés des capitaux susceptibles d’avoir un impact négatif sur les politiques de la FED, et ce en conformité avec la directive du FOMC ».

En plus d’augmenter le plafond des opérations à des dates clés à 150 milliards, la FED va également conduire 9 opérations additionnelles pour couvrir le passage de la nouvelle année, soit entre le 16 décembre et le 14 janvier. La première sera de 50 milliards, les 8 suivantes de 35 milliards, soit un total incroyable de 365 milliards de dollars.

En d’autres termes, au lieu de faire un QE4 en bonne et due forme, la FED va inonder le marché de liquidités via ses opérations de repo. Voici ce qu’en pense Skyrm de la société Curvature :

« En un mot : massif. En quelques mots : la plus grosse série d’opérations de repo de l’histoire. La FED a annoncé son programme pour les semaines à venir, et c’est énorme. (…) Selon mes calculs, la FED s’est engagée à injecter 500 milliards. (…) »

Comment atteint-on ces 500 milliards ? En ajoutant les 60 milliards qui serviront à acheter des T-Bills et l’augmentation des opérations sur 24 heures à 50 milliards.

Cela signifie que d’ici le 14 janvier, le bilan de la FED devrait passer d’un peu plus de 4 trillions aujourd’hui à plus de 4,5 trillions, soit un nouveau record historique.

La question est de savoir si cela sera suffisant pour empêcher l’apocalypse prédite par Pozsar. Cet analyste de Credit Suisse a prédit il y a quelques jours (voir ici) que la FED serait contrainte de démarrer un QE4 avant même la fin de l’année en raison du manque de liquidités dans le système. Selon lui, cet assèchement a eu lieu en raison de 3 facteurs :

  • Des taux qui ont été relevés trop rapidement ;
  • Le resserrement quantitatif, qui a provoqué mécaniquement une baisse des réserves des banques ;
  • Les nouvelles règles de Bâle III, qui ont durci les exigences en capitaux imposées aux banques.

Source : ZeroHedge