L’or a enregistré hier sa première session positive en 4 jours

0
605
lingotins d'or de 50 grammes, 20 grammes, etc.

Ce jeudi, les contrats à terme de l’or ont clôturé en hausse pour la première fois en 4 jours. La baisse récente, qui a propulsé le métal jaune à un plus bas de 2 mois, a attiré l’attention des chercheurs de bonnes affaires.

En début de session, le cours est tout d’abord parti à la baisse pour ensuite se redresser. Depuis le début de la semaine, l’or est en recul de 4 %. C’est principalement la vigueur du dollar qui contribue à l’affaiblissement du métal jaune.

Selon Chintan Karnani, analyste en chef d’Insignia Consultants, le rebond a été engendré par la couverture de positions short suite à la hausse du cours dictée par un métal qui était survendu.

Il a ajouté que les « remous préélectoraux » allaient faire en sorte que la faiblesse de l’or ne dure pas. (…) Ce jeudi, le dollar s’est quelque peu affaibli, même s’il va probablement clôturer la semaine en hausse de 1,5 %.

L’argent a quant à lui progressé de 0,4 % après avoir chuté de 5,8 % la veille. (…) « L’argent a tendance à prendre beaucoup de temps à se redresser après un gros krach », a déclaré Karnani. En ce moment, un « optimisme prudent » est de mise pour l’argent, selon lui.

L’or et l’argent ont baissé cette semaine alors que les statistiques hebdomadaires des inscriptions au chômage, qui sont utilisées en tant qu’indicateur de la santé de l’économie US, furent moins bonnes que prévu. Elles se sont élevées à 870.000, alors que le consensus espérait les voir baisser à 850.000 par rapport aux 866.000 inscriptions de la semaine précédente. (source)

Le prix de l’or a baissé ? Les Indiens en profitent

Mais il y en a qui se réjouissent de voir le prix du métal jaune baisser. Outre les investisseurs qui aiment faire de bonnes affaires, il y a les Indiens. Pour eux, acheter de l’or, c’est naturel. Quand les prix grimpent, ils s’abstiennent autant que possible. Quand ils s’effondrent et que les Occidentaux ont tendance à paniquer, ils passent à l’achat, comme l’explique cet article de l’Economic Times :

Après avoir baissé jusqu’à 49.000 roupies sur le MCX (bourse d’échange locale), l’or a perdu de son éclat durant ces derniers jours. Les analystes pensent que le pessimisme pourrait perdurer quelque peu. (…)

La baisse des prix de l’or a cependant réjoui les joailliers et les candidats acheteurs alors que la saison des mariages et des fêtes traditionnelles approche. Les joailliers estiment que la baisse des prix arrive à point nommé, qu’elle pourra amener de nouveaux acheteurs.

« À ces prix, il y aura des achats. Navratri, Diwali, Dhanteras et la saison des mariages vont se succéder. Les prix ont baissé au parfait moment pour des achats opportuns. L’or pourrait corriger jusqu’à 48.500 roupies, mais la tendance globale reste bullish », a déclaré Prithviraj Kothari, président national de l’India Bullion and Jewellers Association.

Il a ajouté que la population attendait une correction de l’or. Il s’agit désormais du bon moment pour acheter le métal jaune de façon échelonnée.

Les achats de bijoux en or se sont effondrés en raison de l’empirement de la crise économique engendrée par les confinements. Les importations d’or, qui ont chuté de 79 % durant le premier semestre de 2020, ont en revanche doublé le mois dernier par rapport au mois d’août 2019 pour atteindre un record mensuel de 9 mois en raison des restockages des joailliers.

Les analystes estiment que l’or et l’argent finiront à terme par se hisser jusqu’à leur record récent. « L’économie américaine est dans un gouffre sans fond, les banquiers européens espèrent une baisse des taux. Cela débouchera sur des achats d’or en raison de son statut de valeur refuge. Nous nous attendons à ce que l’or atteigne à nouveau son record d’ici la fin de l’année », a déclaré Anuj Gupta, analyste matières premières et devises d’Angel Broking.