L’or fait preuve de résilience, selon Saxo

0
2525
or

Selon Saxo Bank, l’or fait preuve de résilience et devrait se maintenir au-dessus des 1380 dollars. Par l’entreprise de son stratégiste en chef matières premières, la banque estime que la réaction du marché de l’or à un éventuel accord entre la Chine et les États-Unis n’est peut-être pas justifiée.

L’or continue de faire preuve de résilience par rapport aux autres matières premières, d’après Ole Hansen, responsable de la stratégie matières premières de la banque d’investissement danoise Saxo Bank.

La semaine dernière, le cours de l’or a chuté en réponse à la nouvelle annonçant un accord commercial imminent. Samedi, le président américain Trump a déclaré que les négociations avançaient « très bien », mais que l’accord ne serait conclu que s’il était positif pour les États-Unis.

« L’or reste au-dessus du plus bas du 1er octobre malgré les records de la bourse américaine et la hausse subite des rendements obligataires à travers le monde, a écrit Hansen. C’était justement la baisse des taux américains et d’autres marchés obligataires majeurs qui avaient dopé le cours de l’or en juin. »

Il a ajouté qu’il reste sceptique concernant la substance de l’accord sino-américain. Selon lui, la réaction du marché « pourrait ne pas être justifiée ».

« Sur le long terme, les perspectives positives de l’or subsistent tant qu’il reste au-dessus de 1380 $ », a ajouté.

De plus, la baisse récente des positions spéculatives des hedge funds a réduit l’un des obstacles principaux qui se dressent sur le chemin menant vers une nouvelle poussée de l’or.

Cependant, Hansen ne s’attend pas à y assister avant la fin de l’année : « Nous entrons dans une période d’embellissement durant laquelle les bénéfices sont défendus tandis que les décisions concernant de nouvelles positions sont postposées, à moins qu’un signal d’achat fort apparaisse, comme la baisse des marchés actions de décembre de l’année dernière. »