L’or pourrait dépasser les 2.000 $ cette semaine, selon MKS SA

0
889
Perth Mint or

Le marché de l’or profite de la baisse du dollar et des incertitudes. Les marchés semblent parier sur une victoire de Biden (note : cet article a été publié vendredi, nous avons éliminé les passages qui ne sont plus d’actualité).

« L’or a évolué en fonction du dollar, de la crise de la Covid et des négociations concernant les stimulations fiscales américaines, a déclaré Afshin Nabavi. Il y a eu également des achats de type valeur refuge. Le dollar est plus ou moins en chute libre, ce qui a aidé les métaux précieux ce jeudi. »

Ces incertitudes électorales et la seconde vague de coronavirus pourraient permettre à l’or de dépasser les 2.000 $ cette semaine, selon cette analyste de MKS SA.

« Nous sommes désormais autour de 1.950-1.955 $. Si nous pouvons franchir ce niveau, les 2.000 $ sont une possibilité, a-t-il déclaré. L’économie mondiale est en grande difficulté à cause de la pandémie, les stimulations vont se poursuivre via la création monétaire, les métaux précieux sortiront gagnants de cette situation. »

L’or devrait également profiter des contestations de l’élection. « Je m’attends à beaucoup de résistance de la part de Trump, même si les résultats semblent indiquer le contraire. Le désordre pourrait régner, cela aidera les métaux précieux. »

Selon un stratégiste de TD Securities, 1.980 $ est un niveau clé de résistance pour l’or. Daniel Ghali estime que le métal jaune est actuellement suracheté.

« Je fais cette analyse car le cours de l’or a surperformé les taux réels, a-t-il déclaré. On aura probablement un président démocrate et un Sénat républicain, ce qui signifie moins de stimulations fiscales et davantage de blocages à court terme. »

« Même si ce n’est pas officiel, Biden sera probablement le président avec 306 grands électeurs. Les marges sont trop importantes pour qu’un recompte ou une action en justice inverse le résultat. Le Sénat aura probablement une majorité républicaine de 52-48. Mais il faudra attendre le 5 janvier, et l’attribution des 2 sièges de la Géorgie (note : aucun candidat n’ayant obtenu 50 %, il y aura un second tour début de l’année prochaine), pour le résultat final. »

Les analystes de TD Securities anticipent l’adoption d’un petit plan de stimulation de 500 milliards de dollars en décembre ou janvier. Ils s’attendent également à ce que la glissade du dollar se poursuive d’ici le réveillon.

Les élections digérées, les analystes interrogés par Kitco craignent surtout les conséquences de la pandémie. Certains gouverneurs pourraient fermer à nouveau les restaurants et les bars aux USA, ce qui pourrait démolir l’optimisme ambiant.