L’or recapture les 2.000 dollars (ou presque)

0
1995
lingots d'or pur

L’or a recapturé les 2.000 dollars, ou presque. On peut déjà observer une structure faite de plus bas plus élevés et de plus hauts plus élevés, ce qui est positif.

Sur cette photo, les politiciens américains semblent prêter allégeance aux photocopieuses de la Fed est à la dette. Tandis que les citoyens sont livrés à eux-mêmes. La plupart des grandes figures de la politique américaine sont des gens très riches. Ils se moquent du sort de la population. Ce qui leur importe, c’est de se vanter, d’emprunter et de dépenser des montants obscènes. C’est néanmoins une bonne nouvelle pour l’or et l’argent.

Le graphique de l’argent métal fait également pensait à un escalier, avec ses plus bas plus élevés et ses plus haut plus élevés aussi.

Quid des actions minières ? Alors que le sempiternel critique de l’or Warren Buffett a enfin investi dans un titre minier (Barrick), il est possible qu’une vague d’achats institutionnels se matérialise. Mais pour cela, il faudra que l’or se maintienne à 2000 $ l’once. Le GDX semble prêt à tester son plus haut récent. De nombreuses minières ont déjà franchi leur record récent.

En ce qui concerne le GDXJ (actions minières junior), les investisseurs doivent se préparer à plusieurs scénarios, certains positifs, et d’autres moins. Il pourrait évoluer dans un écart restreint à même de tester les nerfs des investisseurs avant de reprendre sa marche en avant.

Voici désormais le graphique du Dow Jones. En bref, l’empire américain reposant sur FATCA est en train de s’effacer. Mais tandis que les démocrates et les républicains s’affrontent dans les rues, le gouvernement pourrait « régler » ce problème avec un conflit armé majeur.

J’ai mis en exergue que la période 2021-2025 pourrait être un cycle guerrier. Les cycles précédents de ce genre furent en 1941-1945 et 1861-1865. Les écarts entre les plus hauts et les plus bas qui ne cessent de grandir suggèrent que le marché a perdu le contrôle. C’est le cas depuis 2018.

En bref, d’un point de vue cyclique, technique ou fondamental en ce qui concerne les marchés, du gouvernement ou des divisions de la population américaine, cela ne sent pas bon. À moins que le gouvernement américain adopte une politique visant promouvoir la modestie, l’épargne et l’or, le cycle guerrier de 2021-2025 ne pourra probablement pas être évité.

Mais revenons-en à l’or.

Les doubles plus bas et les figures en rectangle peuvent effrayer les investisseurs non préparés. Les commentateurs des médias vont évoquer « le test d’un plus bas », ce qui n’aidera pas les investisseurs hésitants.

Dans l’attente d’un nouveau plus haut, les investisseurs doivent vraiment se préparer à voir l’or évoluer entre 1.900 et 2.100 $. Ainsi qu’à entendre les inévitables « l’or pourrait baisser jusqu’à 1.700 $ » de bears qui souhaitent effrayer les investisseurs.

Il est intéressant de noter qu’en cas d’échappée au-dessus des 2.100 $, le prochain objectif technique est 2.300 $. Ce qui n’est rien d’autre que l’objectif de nombreux analystes spécialisés dans l’or des grandes banques. En cas de mouvement au-delà des 2.100 $, cela pourrait enclencher une vague d’achat de la part des institutionnels.

Source