L’or reprend du poil de la bête sur fond d’émeutes aux États-Unis

0
959
émeutes

Ce lundi, le cours de l’or est parti à la hausse alors que des émeutes dans de grandes villes américaines contrariaient des investisseurs déjà embêtés par l’escalade des tensions entre la Chine et les États-Unis. Ce qui a poussé l’or à la hausse, d’autant que le dollar était en baisse.

« Les craintes concernant les troubles sociaux aux États-Unis semblent peser sur le moral des marchés », a déclaré Michael McCarthy, stratégiste en chef de CMC Markets. Il a également ajouté que les tensions grandissantes entre les 2 économies mondiales majeures ont aussi soutenu l’or.

Pillages, destructions, attaques de bâtiments officiels

Des protestataires ont envahi les rues des villes américaines suite à la mort de George Floyd au cours de son arrestation policière. Une vague d’indignation est en train de balayer une nation à la fois racialement et politiquement divisée.

Les foules denses de manifestants alimentent la crainte d’une résurgence des cas de coronavirus. Celui-ci a déjà fait plus de 101.000 victimes à travers le pays.

En Asie, les médias d’État chinois et le gouvernement de Hong Kong ont critiqué la promesse du président Trump de mettre un terme au statut spécial de Hong Kong si Pékin devait appliquer ses nouvelles lois de sécurité nationale dans la ville.

L’or est souvent considéré comme une valeur refuge durant les périodes d’incertitude politique et financière. Les stocks d’or de l’ETF GLD sont un indicateur du sentiment qui prévaut. Ils ont grimpé de 0,3 % pour atteindre 1.123,14 tonnes ce vendredi. Ils n’ont jamais été aussi élevés durant ces 7 dernières années. Le métal jaune a également été dopé par la baisse du dollar index de 0,4 %.

L’argent métal au-dessus des 18 $

L’argent métal continue de bien performer. Il a bondi jusqu’à 18,2 dollars, son plus haut depuis le 26 février, pour ensuite se replier légèrement. Les spéculateurs ont réduit leurs positions jouant sur la hausse de l’or au COMEX. Ils ont en revanche augmenté leurs positions sur l’argent durant la semaine du 26 mai, selon les chiffres publiés par la bourse d’échange.