Merrill Lynch sanctionnée pour manipulation des métaux précieux pendant 6 ans

0
909
lingotins d'or

Vous rappelez-vous lorsque le fait d’affirmer que des banques manipulent constamment les métaux précieux vous faisait passer pour un fou ? Nous nous en souvenons, malgré que nous avions démontré à maintes reprises comment les manipulations avaient lieu, souvent en temps réel.

Il est toujours agréable de se voir donner raison, même si cela a lieu des années plus tard. Ce mardi, après la clôture, la CFTC a annoncé que Merrill Lynch Commodities (MLCI), division spécialisée dans le trading des matières premières, a accepté de payer une amende de 25 millions de dollars afin de clôturer une enquête gouvernementale. Celle-ci examinait comment les traders de MLCI ont trompé les marchés via des positions prises sur les contrats à terme or et argent du Comex. L’annonce a été faite par la division criminelle du département de la Justice et le FBI. Autrement dit, si des individus avaient été concernés ils iraient en prison.

Comme MLCI l’a avoué, à partir de 2008 et jusqu’en 2014, ses traders métaux précieux ont conspiré afin de tromper les autres participants en injectant des informations erronées et trompeuses sur les marchés à terme. Leur modus operandi est un classique : ils passaient de faux ordres qui n’étaient pas destinés à être exécutés. Cette pratique illégale s’appelle le spoofing : elle consiste à générer une fausse impression d’offre ou de demande afin de pousser les autres participants à agir de façon différente. Durant la période concernée, les traders ont ainsi placé des milliers d’ordres frauduleux.

Bien entendu, vu que nous parlons d’une banque, personne n’ira en prison. MLCI a signé un accord qui stipule que le gouvernement accepte de laisser tomber les charges en échange du paiement d’une amende ridicule de 25 millions de dollars. (…)

Un accord distinct a également été trouvé avec la CFTC, qui percevra une pénalité de 11,5 millions de dollars. (…) Pour ceux qui se demandent s’ils peuvent obtenir une compensation pour avoir été dupés par cette division de Bank of America, la réponse est bien entendu NON.

Source : Zero Hedge