Powell sur le standard or

0
2186
Eccles Building de la Fed

Tandis que l’or a franchi à nouveau la barre des 1400 $ après que Jerome Powell ait téléphoné une baisse des taux, un autre événement intéressant a eu lieu : le président de la FED s’est exprimé sur un éventuel retour du standard or aux USA (source CNBC) :

« Le président de la FED, Jerome Powell, a déclaré ce mercredi au Congrès que, selon lui, le retour du standard or aux États-Unis ne serait pas une bonne idée.

« Vous nous avez chargés de 2 objectifs directs concernant l’économie réelle : le plein-emploi et la stabilité des prix. Si vous nous chargez de stabiliser le prix de l’or en dollars, nous pouvons le faire avec la politique monétaire, mais les autres choses fluctueraient, ce ne serait plus notre problème », a déclaré Powell de Capitol Hill. « Ce ne serait plus notre problème si le taux de chômage descend ou monte, cela ne serait plus de notre ressort. »

« De nombreux exemples tirés de l’histoire récente montrent que le cours de l’or a envoyé un signal qui serait négatif pour atteindre ces différents buts », a-t-il déclaré. « Aucune autre nation n’utilise le standard or », a-t-il ajouté. La FED est mandatée par le Congrès pour maximiser l’emploi et garantir la stabilité des prix.

Si Powell a bien pris soin de se distancer rapidement du processus de nomination, ses commentaires sur le standard or le mettent en porte-à-faux avec les opinions de Judy Shelton, actuellement en course pour un poste de gouverneur et partisane d’une réforme monétaire.

Sheldon, dont le nom a été suggéré la semaine dernière par Trump, a écrit que le retour au standard or permettrait aux États-Unis « de saisir l’opportunité de s’assurer un leadership durable dans les affaires monétaires mondiales ».

« Si l’attrait des cryptomonnaies réside dans leur capacité à fournir une devise commune, de maintenir une valeur uniforme pour chaque unité émise, il suffit d’étudier l’histoire pour comprendre que ces mêmes qualités furent étalées par le standard or international classique », a-t-elle écrit en 2018.

L’adossement du dollar à l’or fut une première fois rompu durant la grande récession des années 30, lorsque le président Roosevelt coupa le lien entre le billet vert et le métal jaune. Il permit ainsi au gouvernement d’émettre davantage de monnaie, ainsi que de réduire les taux. Cependant, le gouvernement américain continua d’accepter d’échanger ses dollars contre de l’or jusqu’à l’annulation de cette convertibilité par Nixon en 1971.

Le choix de Shelton est peut-être une référence à la frustration de Trump par rapport à la politique monétaire pratiquée par la FED. Selon le président américain, la hausse des taux et le resserrement quantitatif ont entravé la croissance américaine et affaibli sa position dans les négociations avec la Chine. »

Des remarques lourdes de sens

Powell a tout à fait raison dans ses remarques : le retour du standard or signifierait que le champ d’intervention de son institution se réduirait comme peau de chagrin. À vrai dire, les États-Unis ont vécu la grande majorité de leur histoire sans banque centrale.

On peut donc se demander légitimement ce qui se passe dans la tête de Trump. Exiger sans cesse des politiques monétaires plus accommodantes ou encore un dollar plus faible et nominer des gens en faveur du standard or est totalement absurde. C’est compris par les keynésiens et les Autrichiens. Le président américain vit manifestement sur une autre planète.