Seuil de résistance des 1350 $ : la sixième tentative sera-t-elle la bonne pour l’or ?

0
1413
lingots d'or pur

Nous y sommes à nouveau. Après quelques sessions très positives, l’or est en train de se rapprocher du seuil de résistance des 1350 $ l’once. Seuil qu’il fut incapable de franchir jusqu’à présent. C’est la 6e fois que nous approchons de ce niveau clé en 5 ans.

Seuil de résistance 1350 dollars or 2019

Il semble que les fondamentaux, de la capitulation de la FED aux remous de la Bourse en passant par les incertitudes engendrées par les tensions commerciales internationales, pèsent plus lourd que les facteurs saisonniers (l’été est habituellement une période de faiblesse pour les métaux précieux). Il se fait que ces problèmes ne font qu’empirer, avec Pékin qui hausse également le ton, l’inversion de la courbe des taux qui se matérialise, les alertes de récession qui se multiplient.

Il ne s’agit que de quelques exemples, mais ils sont suffisants pour évoquer ces nuages noirs qui s’amoncellent et qui pourraient déboucher sur une tempête. Le fait que la FED ait évoqué ouvertement un nouveau round d’expérience monétaire indique que c’est sérieux. Jerome Powell nous a donné sa version du « tout ce qui sera nécessaire » de Mario Draghi. Nous n’avons jamais connu un tel scénario de l’histoire des banques centrales. Nous sommes donc en terre inconnue, avec tous les risques que cela induit. Le marché semble le comprendre, d’où le regain d’intérêt pour l’or.

De Stewart Thomson :

« Le tonnage d’or du GLD est passé au-dessus de 159 hier. Il s’agit d’une preuve claire que les gestionnaires américains se tournent vers l’or. Il se chuchote que les Chinois font la même chose, car ils pensent qu’on ne peut pas faire confiance à Trump. J’avais prédit que les investisseurs chinois allaient de nouveau investir dans l’or au lieu des actions en raison de ce déficit de confiance, c’est en train d’avoir lieu. Au final, peu importe si on peut faire ou pas confiance à Trump. Ce qui est important, c’est l’état d’esprit des investisseurs. »

Et du spécialiste matières premières Rick Mills :

« La durée de vie des mines d’or est devenue si courte. De plus, le temps nécessaire pour découvrir des gisements et les exploiter est plus long que cette durée de vie. Ajoutez à ces facteurs de l’offre ceux de la demande et on comprend pourquoi il faut acheter de l’or en ce moment. En bref :

  • Les chiffres économiques montrent que l’économie américaine est en train de ralentir ;
  • L’inversion de la courbe des taux s’empire ;
  • Les tensions commerciales grandissantes entre les États-Unis et l’Europe ;
  • Le différend commercial sino-américain qui ne montre aucun signe d’apaisement ;
  • Les tensions grandissantes entre la Chine et les États-Unis sur le dossier de Taiwan et de la mer de Chine méridionale, qui ouvrent la possibilité d’un conflit armé.

Nous avons donc tous les ingrédients rassemblés pour un marché haussier puissant et durable de l’or. »

Le 6e assaut sera-t-il le bon pour l’or ? Que se passera-t-il si le métal jaune parvient enfin à franchir ce seuil de résistance ? C’est impossible à prédire avec exactitude, bien entendu. Mais on peut espérer que le seuil de résistance devienne un support, et que la prochaine étape se situe autour des 1500 $.

Source