Survendu, peu de chances d’une déroute : les analyses or de TD Securities et Commerzbank

0
1358
lingot d'or

Après une semaine de baisse, l’or et l’argent sont désormais survendus, selon Commerzbank. « Le RSI de l’or et de l’argent était respectivement de 31 et 25 ce matin. Soit des niveaux que l’on n’avait plus vus depuis la liquidation de la mi-mars. À l’époque, les cours étaient repartis violemment à la hausse peu de temps après », a écrit l’analyste matières premières de Commerzbank Carsten Fritsch.

Ce lundi, l’or a chuté de près de 100 $. Cette semaine, il a atteint un plus bas de 2 mois lorsqu’il a touché les 1.850 $ ce jeudi. L’argent a quant à lui plongé de 20 % cette semaine, allant jusqu’à atteindre brièvement les 21,7 dollars l’once ce jeudi matin. Un renversement de tendance est fort probable pour les métaux précieux, selon Fritsch.

« Le fait que les métaux ont atteint leur moyenne mobile à 100 jours pourrait servir de base à un contre-mouvement qui serait naturel. Selon nous, il est évident que dans les semaines à venir, les chances sont bien plus grandes de voir un prix de l’or significativement plus élevé. Après tout, l’environnement positif pour l’or et l’argent n’a pas changé depuis le début de la semaine. Il est douteux, et c’est un euphémisme, que le dollar puisse augmenter ou même défendre ses gains récents vu que les politiques monétaires de la FED resteront ultra accommodantes durant des années. » (source)

TD Securities : la correction de l’or a peu de chances de se muer en déroute

Le marché haussier de l’or est remis en question par la vigueur du dollar. Mais la correction actuelle « a peu de chances de se muer en déroute », selon TD Securities. « Le décès de la juge Ginsburg et les conséquences de cet événement sur un accord sur la phase 4 du plan de soutien de l’économie, l’augmentation des cas de coronavirus et les incertitudes concernant l’élection américaine ont engendré des vulnérabilités pour les positions long sur le métal jaune… Mais le marché haussier séculaire est intact vu que les attentes d’inflation à long terme vont probablement continuer d’augmenter après l’élection, surtout si un accord sur de nouvelles mesures de stimulation fiscale est conclu aux États-Unis. »

TD Securities pointe également, parmi les signes positifs, l’augmentation récente des stocks d’or des ETF. Ce qui montre que l’appétit pour l’or des investisseurs est toujours présent. « Les liquidations CTA représentent une barrière élevée qui va limiter l’étendue des liquidations des positions or et argent. Pour les gold bugs, le risque est donc limité à la poursuite du retour de la prise de risques, qui a engendré l’appréciation du dollar », a écrit TD Securities. (source)