Les ménages américains sous pression financière préfèrent épargner (Gallup)

0
980
un temple de la consommation

Avant la Grande Récession, les Américains sous pression financière avaient autant tendance à dépenser qu’à épargner. Mais depuis ces dernières années, une vaste majorité d’entre eux préfère épargner.

gallup épargne ménages usQu’ils s’inquiétaient de pouvoir payer leurs factures, de maintenir leur niveau de vie ou pensaient ne pas avoir suffisamment d’argent pour vivre confortablement, les Américains sous pression financière des sondages Gallup de 2005-2006 étaient partagés entre l’envie de dépenser ou d’épargner plus. Au lendemain de la Grande Récession de 2007-2009, une grande majorité des répondants a exprimé sa préférence pour l’épargne. (…)

Les Américains sous pression financière ne sont pas nécessairement ceux ayant les revenus les plus bas. Durant les trois dernières années, un tiers des ménages dont le revenu annuel est supérieur à 75 000 $ ont indiqué s’inquiéter de leur capacité à maintenir leur niveau de vie actuel, un sur six de leur capacité à payer leurs factures et 1 sur 10 de ne pas avoir suffisamment d’argent pour vivre confortablement. (…)

En conclusion

L’augmentation du pourcentage des Américains affirmant préférer l’épargne se retrouve plus ou moins dans le taux d’épargne national, qui a augmenté de façon modeste par rapport aux niveaux en vigueur avant la récession. Certains sont d’accord pour dire que des taux d’intérêt plus élevés sont bons pour l’économie, comme certains économistes l’affirment avec insistance, tandis que pour d’autres c’est négatif en raison de l’importance de la consommation dans le PIB américain, dépenser étant la solution au ralentissement économique. (…)

Source : Gallup