Pourquoi la corrélation inverse de l’or avec le dollar est rompue

Pourquoi la corrélation inverse de l’or avec le dollar est rompue

0

Article de MarketWatch.com, publié le 20 juillet 2016 :

« Considérez cela comme un divorce. La relation historique de l’or avec le dollar est en train de prendre quelque peu l’apparence d’une séparation.

Le métal jaune s’échange habituellement inversement au dollar index, indicateur de la vigueur du billet vert par rapport à ses 6 devises rivales les plus importantes. Les mouvements du dollar peuvent donc influencer l’attractivité de l’or auprès des détenteurs d’autres devises. Autrement dit, l’or a tendance à grimper lorsque le dollar s’affaiblit.

Cependant, cette relation historiquement étroite est depuis peu fortement remise en question. Certains analystes pointent du doigt les politiques monétaires des banques centrales et le Brexit pour expliquer le bouleversement de cette relation, l’or ayant parfois évolué de concert avec le dollar, que ce soit à la hausse ou à la baisse.

« Cette évolution vers une corrélation positive remonte au vote du Brexit, » a déclaré Paul Wong, gestionnaire de portefeuille senior de Sprott Asset Management.

Au lendemain du Brexit, l’or a bondi de 4,7 % à 1322,4 dollars sur les marchés à terme, soit son plus haut depuis presque 2 ans. Le même jour, la livre sterling plongeait pour atteindre son plus bas niveau face au dollar depuis 1985, tandis que le dollar index gagnait 2,5 %.

« Depuis le Brexit, la corrélation n’a jamais été aussi élevée, » a déclaré Wong. « Historiquement, la corrélation négative entre l’or et le dollar était très marquée. La seule fois où nous avons connu une corrélation positive, ce fut lorsque nous avons connu un stress financier extrême, lorsque les 2 actifs furent considérés comme des valeurs refuge. »

Ce fut le cas durant la crise de 2008, lorsque l’or et le dollar évoluèrent main dans la main, a déclaré Nico Pantelis, responsable de la recherche chez Secular Investor.

correlation-or-dollar

« Aujourd’hui, le dollar américain est assez fort, mais l’or a le vent en poupe alors que les investisseurs achètent à nouveau de grandes quantités de métal physique », a-t-il déclaré. « Donc, aujourd’hui, le cours de l’or évolue en fonction de la demande, comme cela devrait être toujours le cas. »

Dans une note diffusée mardi, les analystes de Sprott Asset Management ont indiqué que depuis le début de l’année, environ 40 millions d’onces d’or ont été achetés par les ETF et fonds à terme, soit une augmentation de 64 % de leurs positions. Leurs stocks d’or physique sont d’environ 102 millions d’onces d’or, soit proches de leur record historique, toujours selon la société.

Mais Wong a déclaré qu’actuellement, « il n’y a pas de stress financier immédiat et évident » pouvant expliquer ce changement du marché de l’or vers une corrélation positive avec le dollar.

Selon lui, ce basculement a été provoqué par les banques centrales qui, « avec leurs politiques monétaires toujours plus agressives, créent de la volatilité dans les corrélations entre les différents actifs ». L’équipe de Sprott a écrit dans sa note que les corrélations deviennent de plus en plus imprévisibles et volatiles.

« L’or, en raison de ses propriétés non corrélées et de diversification, devient un actif de plus ample attractif dans cet environnement, » a déclaré Wong. « En conjonction avec la tendance des banques centrales à pousser les taux d’intérêt en territoire toujours plus négatif, l’attractivité de l’or ne fait que grandir. »

« Est-ce que ce basculement est temporaire ? Seul l’avenir le dira, mais les achats des fonds d’investissement sont notables ; les mouvements positifs du cours en sont la preuve, » a-t-il ajouté.

La Fed

Aux États-Unis, la Fed reporte toute action sur le front des taux depuis sa hausse de décembre, la première depuis près de 10 ans. Cet immobilisme a été positif pour l’or, des taux plus élevés pouvant doper le dollar tandis que cette inaction rend le métal jaune plus attractif par rapport aux investissements générant du rendement.

La présidente de la Fed Janet Yellen a clairement reconnu que les événements mondiaux affectent directement l’économie américaine, a déclaré Juliane Philipps, fondateur et contributeur de GoldForecaster.com.

« Cela sous-entend qu’une attention particulière est portée au dollar, » a-t-il déclaré, ajoutant qu’il pense que le Trésor et la Fed agissent pour stabiliser le dollar à son niveau actuel afin d’éviter de perdre en compétitivité.

« En conséquence, la relation traditionnelle entre l’or et le dollar (évoluant en sens opposé) a disparu alors que le dollar se stabilise, » a déclaré Philipps.

Donc, le dollar ne se raffermira pas par rapport aux autres devises car cela ferait du tort à l’économie américaine. L’or s’est donc affranchi de cette corrélation et évoluera, dans le futur, en raison du contexte monétaire mondial. »