Le marché haussier de l’argent n’a fait que commencer, selon Bloomberg Intelligence. Selon eux, l’argent sera le métal qui va bénéficier le plus de l’électrification et des assouplissements quantitatifs l’année prochaine.

Le métal gris marchera sur les traces de l’or pour battre son record historique, selon le stratégiste senior matières premières de Bloomberg intelligence, Mike McGlone.

L’argent à 50 $ en 2021

« L’argent pourrait bien être le métal qui profitera le plus des tendances de l’électrification et des assouplissements quantitatifs. L’analyse technique indique également la naissance d’un marché haussier, selon nous, » a écrit McGlone ce lundi. « L’argent est la fois précieux et de plus en plus industriel. De ce fait, les probabilités de voir ce métal, considéré comme l’or sous stéroïdes, battre son record comme son pair jaune sont élevées. »

Un nouveau record pour l’argent signifierait le franchissement de la barre des 50 $ l’once. Ce qui signifie le double de son prix sur base du cours actuel.

Bloomberg Intelligence compare le potentiel de l’argent à celui de 2008. À l’époque, la hausse du métal l’avait propulsé jusqu’à presque 50 $.

« Les indicateurs techniques annuels de l’argent sont similaires à ceux qui étaient en place avant la hausse du début du millénaire et après 2008. Nous voyons le métal adopter une trajectoire similaire à celle qui a suivi la crise financière. Mais, cette fois, le potentiel de voir l’argent se maintenir est plus grand en raison de la voie tracée par l’or, » a déclaré McGlone.

Le franchissement de la zone de résistance des 20 $ de cette année fut très significatif. Cela va aider l’argent à poursuivre sur sa lancée l’année prochaine.

« Il y a de bonnes chances pour que le plus bas de 2020 à environ 12 $ soit aussi endurant que le plus bas d’environ 8,5 dollars de 2008. Ce dernier niveau n’a plus été atteint depuis 12 ans, » relève McGlone. « La rampe de lancement de 2008 a connu son pic en 2011 lorsque l’argent égala son record de 1980 à environ 50 $ l’once. Mais les bases du métal sont plus solides cette fois, en atteste notamment la moyenne mobile sur 5 ans qui est désormais en hausse. En cas de nouvel épisode d’aversion pour le risque, l’argent devrait trouver du support important à environ 20 $. »

2020, une année particulièrement volatile pour l’argent

Cette année, le cours de l’argent fut particulièrement volatile en raison des perturbations engendrées par le coronavirus. Le métal a d’abord chuté en dessous de 12 $ pour ensuite bondir à un plus haut de 7 ans à presque 30 $.

« Selon nous, les marchés haussiers sont censés être plus longs qu’auparavant. Celui-ci vient peut-être juste de commencer. La roue a tourné après une longue période de prix en sourdine. L’analyse technique indique que les acheteurs de dips devraient prendre le dessus sur les vendeurs, » a conclu McGlone.

Source