5 graphiques qui rendent l’or attractif

0
960
lingotins d'or

Le rapport annuel « In Gold we Trust » de la firme d’investissement Incrementum Ag, basée au Liechtenstein, est une analyse à lire absolument pour quiconque est intéressé par le marché de l’or. L’édition 2018 ne déroge pas à la règle.

Le regain de forme récent du dollar a pesé sur le cours de l’or, tandis que la hausse des taux rend certains actifs à rendement plus attractifs en tant que valeur refuge. Mais comme le met en exergue Incrementum, de nombreux risques pèsent actuellement, ce qui rend l’or attractif dans le cadre de la diversification d’un portefeuille.

J’ai sélectionné ci-dessous les 5 graphiques les plus significatifs, ainsi que les raisons qui devraient vous encourager à ajouter du métal dans votre portefeuille.

1. Fin des politiques accommodantes

Afin de juguler les effets de la crise financière, les banques centrales ont augmenté il y a 10 ans les liquidités en abaissant fortement les taux et en achetant des obligations pour des trillions de dollars. Il semble néanmoins clair que les banques centrales veulent désormais serrer la vis, sans que personne puisse mesurer les conséquences exactes. La FED fut la première à relever son taux directeur fin 2015. Cela fait désormais un an qu’elle réduit la taille de son bilan. Ses pairs se préparent à suivre. D’après Incrementum, le changement de cap sera vraiment effectif l’année prochaine, lorsque les flux de liquidités deviendront négatifs. De par le passé, les récessions et les marchés baissiers ont été précédés par des cycles de resserrement monétaire des banques centrales. C’est pourquoi ajouter de l’or et des minières à son portefeuille n’est pas une mauvaise idée vu qu’historiquement, ces actifs se comportent bien durant les périodes de troubles économiques et financiers.

2. Les banques centrales achètent beaucoup d’or

Depuis 2010, les banques centrales sont acheteuses nettes de métal jaune, la Chine, la Russie, la Turquie et l’Inde étant les moteurs de cette tendance. Si l’or est une relique barbare, comment expliquer cette tendance ? Comme l’écrit Incrementum, « l’augmentation des réserves d’or des banques centrales est une preuve solide du manque de confiance grandissant envers le dollar et le système monétaire international qui repose sur celui-ci ».

3. Surendettement

Où que l’on regarde, la dette augmente à des niveaux historiques. Que ce soit du côté des émergents, des crédits étudiants ou de la dette américaine. La hausse des taux signifie que la rembourser coûte plus cher. Comme on peut le constater sur le graphique ci-dessous, le service de la dette atteindra un montant record cette année aux États-Unis, soit 500 milliards de dollars. Le déficit américain devrait dépasser le trillion de dollars en 2019. Il s’agit d’une bombe à retardement, probablement l’une des meilleures raisons d’acheter de l’or.

4. Une réserve de valeur exceptionnelle

En dollars, le cours de l’or est en baisse. Mais en Turquie, au Venezuela, en Argentine et d’autres pays, dont la monnaie s’est substantiellement affaiblie durant les derniers mois, le prix de l’or a bondi.

cours de l'or Turquie et Venezuela

5. Un bon moment pour acheter de l’or ?

Enfin, finissons par le timing. D’après Incrementum, historiquement, les meilleures opportunités d’achat d’or se présentent lorsque le ratio or/argent dépasse la barre des 80, soit lorsqu’une once d’or permet d’acheter 80 onces d’argent. En observant le graphique ci-dessous, vous constaterez que cela est arrivé en 2003, en 2009 et à la fin 2015/début 2016, soit des moments propices à l’accumulation. Le 8 octobre dernier, le ratio s’élevait à 83. De plus, les minières n’ont jamais été aussi bon marché durant ces 20 dernières années par rapport au S&P 500.

Source : UsFunds.com