• Ce mardi 19 janvier fut une journée pour rien pour les métaux précieux. Les écarts de trading furent restreints, l’or et l’argent ont clôturé à leurs niveaux d’ouverture ou presque (baisse marginale de 2 centimes pour l’argent, hausse anecdotique de 3 $ pour l’or). Mais aujourd’hui, les métaux précieux se réveillent. L’or est en hausse substantielle de près de 1 % depuis l’ouverture des marchés en Asie. L’argent fait un peu mieux, avec une progression de plus de 1,3 % au moment d’écrire ces lignes.
  • Au jeu des prévisions, Standard Chartered reste optimiste pour le métal jaune. Via son analyste Suki Cooper, la banque estime que la plupart des gains 2021 de l’or se matérialiseront durant le premier semestre de l’année. Standard Chartered prédit l’or à 1.930 $ d’ici la fin du premier trimestre, puis à 2.075 $ d’ici la fin du second. Cette prédiction se base sur un scénario misant sur la poursuite de la baisse du dollar et le maintien en respect des taux. Une fin plus rapide qu’anticipé des QE et une amélioration du déploiement des vaccins sont les 2 risques majeurs susceptibles de contredire ces prévisions, selon Cooper.
  • Darren Blasutti, le CEO de la société minière Americas Gold and Silver, pense que l’argent va surperformer l’or dans les années à venir. Il a donc positionné son entreprise pour en profiter. Il a déclaré : « Je suis aussi optimiste pour l’or, mais nous avons déjà connu une belle hausse pour le métal jaune. Je pense que l’argent a plus de marge. Je pense que la demande industrielle pour le métal va lui donner plus de traction », a-t-il déclaré.
  • Hier, Janet Yellen est apparue devant le comité financier du Sénat afin de valider sa nomination au Trésor. Comme anticipé, elle a confirmé qu’elle ne poursuivra pas une politique visant à affaiblir le dollar. « Je crois en la libre détermination par les marchés des taux de change », a-t-elle déclaré. À ce titre, elle a indiqué que l’administration Biden combattra les pays qui manipulent leur taux de change. Ces déclarations n’ont pas eu de conséquences sur le cours de l’or.
  • De son passage au Sénat, on a obtenu quelques informations quant aux politiques à venir de l’administration Biden. Yellen a indiqué qu’il n’y aura pas de changements profonds de relation avec la Chine notamment. La méthode sera différente, mais le fond restera.