Bien cacher son or, oui… mais n’oubliez pas ce détail !

0
1712
pièces d'or trouvées dans un piano

Garder son or en dehors du système bancaire est essentiel pour s’assurer d’y avoir toujours accès, quoi qu’il arrive. Deux options sont possibles : garder son métal chez soi, bien caché, ou chez un prestataire privé de type société de sécurité, qui n’est pas concernée par les « bank holiday » ou la nécessité de se servir dans les avoirs de ses clients pour réparer ses fautes de gestion…

Les deux options ont leurs avantages et leurs inconvénients, à vous de faire votre choix. Si vous optez pour la solution de la garde à domicile, n’oubliez cependant pas un petit détail important, après avoir caché votre or, à savoir d’avertir au moins une personne de confiance, pour ne pas que votre patrimoine se volatilise en cas de disparition subite. Voici deux exemples récents montrant que ce risque est bel et bien réel :

Un trésor dans un piano

Dans cet article du Mercury News du 20 avril 2017, l’école de Shropshire, située dans les West Midlands, a découvert une véritable fortune en or dans un piano qui lui appartient. Le trésor a été découvert alors que le piano avait été envoyé pour accordage. Au total, ce sont 913 pièces d’or datant du 19e et du début du 20e siècle qui ont été trouvées, soit presque 5,9 kg.

Ironie du sort, le piano a appartenu à des privés pendant 33 ans. Graham et Meg Hemmings l’ont offert l’année dernière à l’école. Malgré des recherches, les propriétaires légitimes des pièces d’or n’ont pu être retrouvés. Selon la loi, le trésor devrait être partagé entre le propriétaire, à savoir l’école faute de mieux, et celui qui l’a découvert.

Un homme découvre pour 2,4 millions de dollars d’or dans un vieux tank

Cette seconde histoire nous vient aussi de Grande-Bretagne, via PopularMechanics.com. Un collectionneur de tank britannique fut abasourdi lorsque, accompagné de son mécanicien, il a découvert dans les réservoirs de l’un de ses tanks pour 2,4 millions de dollars d’or. Ce tank est un Type 69 (copie chinoise du tank russe T-55) irakien. L’or appartiendrait au Koweït : il aurait été volé durant l’invasion du pays par l’Irak en 1990.

D’où le danger de (trop bien) cacher son or sans avertir personne !