La liquidation de l’or vénézuélien s’accélère

0
541
lingot d'or

En 2012, l’ex-président vénézuélien Hugo Chavez ordonnait le rapatriement de l’or du Venezuela, une décision qui allait être imitée par la suite par de nombreux pays, dont l’Allemagne. Mais, aujourd’hui, les réserves de métal du pays sud-américain se réduisent comme peau de chagrin, comme l’explique cet article de Zero Hedge :

La semaine dernière, Russ Dallen de Caracas Capital a rédigé une lettre à l’attention de ses clients afin de les informer de ce qu’il s’est passé avec l’or vénézuélien suite au rapatriement. Les réserves de métal du Venezuela baissent aujourd’hui à un rythme élevé :

« En septembre 2011, le Venezuela possédait pour 21,269 milliards de dollars en or. Après avoir vendu du métal en Suisse au début de l’année 2016 afin d’assumer ses obligations financières concernant des obligations arrivées à maturité et des coupons, les réserves d’or du Venezuela sont tombées à 7,7 milliards. Elles sont alors restées stables jusqu’en novembre 2017. Mais comme nous l’avions expliqué en octobre 2017, des crédits qui étaient garantis par l’or du pays allaient arriver à maturité. Comme nous l’avons rapporté, (…) le Venezuela a perdu pour 1,1 milliard de dollars d’or. Le pays a donc indiqué posséder pour 6,6 milliards de dollars de métal au 31 décembre. Mais en janvier, les réserves d’or vénézuélien ont à nouveau baissé d’environ 500 millions de dollars. (…)

En bref, le Venezuela a perdu pour 1,6 milliards de dollars d’or en 3 mois. Il est cette fois important de noter que cette chute de ces réserves d’or a lieu alors que le Venezuela ne rembourse pas d’emprunts obligataires. »

Voici le graphique qui met en exergue la baisse des réserves d’or du pays :

Celui-ci remet dans son contexte le plongeon récent de ces 2 dernières années :

Comme l’a indiqué Denis Gartmann dans la lettre envoyée à ses clients vendredi dernier, « au rythme actuel, le Venezuela ne possédera plus une once d’or d’ici le mois de mai ou juin de l’année prochaine. À 21,3 milliards de dollars il y a 7 ans, ses réserves d’or s’élevaient en janvier à 6,6 milliards de dollars. Depuis, nous estimons les ventes à 1 milliard de dollars. »

Et si le Venezuela vend, cela signifie qu’il y a un acheteur. Et Zero Hedge de conclure en espérant, pour les Turcs, que leur président ne fera pas la même chose.