Chers lecteurs,

Vendredi dernier, l’or a battu un nouveau record : 1997 € l’once soit 64.2 € le gramme !

Il y a plusieurs raisons à cette tendance haussière et notamment la dédollarisation.

Le célèbre groupe bancaire américain Morgan Stanley envisage que l’économie américaine pourrait entrer en récession dans moins de deux ans.

Cette récession serait due en grande partie au phénomène de dédollarisation qui va s’accroitre en 2024.

La dédollarisation, c’est quoi ?

C’est le processus visant à réduire la dépendance du monde au dollar en tant que principale monnaie de réserve et monnaie d’échange pour le commerce international.

Les réserves mondiales, qui sont exprimées en dollars américains, sont des actifs détenus par les banques centrales dans différentes monnaies.

En 2023, le dollar représentait 59 % des réserves de change mondiales bien au-dessus de l’euro, qui est à environ 20 % et du yen japonais à 5 %.

Le yuan chinois représente seulement 2.5% des réserves de change.

Le dollar américain jouit donc d’un statut privilégié en tant que monnaie de réserve mondiale et profite de la forte demande internationale pour les obligations du Trésor américain.

Ce qui permet au pays d’avoir un ENORME endettement : 31 400 milliards de dollars !

S’il y a moins de dollars américains en circulation, alors l’économie américaine deviendrait plus fragile.

Les BRICS + sont l’élément moteur du process de dédollarisation au niveau mondial.

La puissance économique de l’alliance croît rapidement.

Les pays des BRICS + représentent désormais 31,5 % du PIB mondial pour 30 % pour les pays du G7.

L’alliance redouble d’efforts pour convaincre les pays en développement d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du Sud d’abandonner le dollar américain.

Les échanges commerciaux au sein du club des 10 se font en yuan chinois et en real brésilien pour l’instant.

Les ministres des finances et les gouverneurs des banques centrales des pays BRICS + se sont réunis à Sao Paulo le 28 février dernier.

Ils ont réfléchi à créer un système monétaire et financier international indépendant.

En résumé, les BRICS+ travaillent sur le projet d’une monnaie commune.

Trois pays des cinq membres fondateurs ont déjà donné leur accord : la Russie, le Brésil et l’Afrique du Sud.

On attend la réponse de la Chine et de l’Inde.

Ces 2 pays semblent plus réticents à renoncer à la souveraineté de leur propre monnaie.

En revanche, rien n’est encore décidé sur la forme que prendra ce nouveau bloc monétaire.

Deux options ont été évoquées : une monnaie adossée à l’or ou une cryptomonnaie.

Quelle que soit la décision prise, cette nouvelle monnaie sera un tournant décisif dans l’histoire de l’économie mondiale.

Elle remettra en cause la domination du dollar américain dans l’écosystème financier global.

Nous allons entrer dans une période de doute et d’incertitude générale.

Il sera difficile d’anticiper les indicateurs économiques à venir et les bouleversements géopolitiques qui vont forcément apparaître.

L’or se renforce toujours dans ces moments car c’est LA valeur refuge en période d’incertitude économique.

Il vient de nous envoyer un signal encourageant.

Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

J’anticipe cette période de tension économique et je protège mon épargne en investissant dans l’or.

Si vous avez aimé le contenu de cet article, n’hésitez pas à le partager et à nous donner votre point de vue dans les commentaires ci-dessous.

Editorial
Auteur – Le blog Or Argent

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que l’auteur de Or Argent et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici