L’or grimpera lorsque Wall Street réalisera qu’il surestime la hausse des taux, selon un expert

0
1236
Lingots d'or et lingotins

Suki Cooper, expert des métaux précieux, pense que l’or connaîtra un coup d’arrêt avant de titiller son niveau record de l’année dernière.

Cooper, directrice exécutif de la recherche métaux précieux de Standard Chartered, remet cela sur le compte des spéculations grandissantes concernant une FED qui baissera son taux directeur dans les 12 mois à venir.

« Nous pensons vraiment que le marché a intégré de façon prématurée dans les valorisations une baisse des taux cette année », a-t-elle déclaré dans l’émission Futures Now de CNBC.

Le consensus n’anticipait pas de hausse des taux pour la réunion de cette semaine, et il avait raison. La FED a également signalé, conformément à l’analyse de Madame Cooper, qu’elle pourrait bien opter pour le statu quo durant l’année 2019, ce qui a d’ailleurs poussé les métaux précieux à la hausse.

Pour le second trimestre 2019, Suki Cooper anticipe un prix moyen de 1285 $ l’once. Au moment de l’interview, l’or s’échangeait à un peu plus de 1300 $ l’once. Cooper prédit un regain d’intérêt pour le métal jaune lorsque les investisseurs vont réaliser que la FED ne bougera plus sur le front des taux. La réunion de cette semaine a peut-être accéléré le processus qu’elle anticipait.

« Nous voyons l’or terminer l’année en force », a-t-elle déclaré. « Nous pensons que c’est durant le 4e trimestre que le métal jaune testera ses plus hauts de 2018 et de 2017, avec une possibilité d’atteindre le plus haut d’il y a 5 ans. »

À la fin du mois de janvier, Cooper avait déjà déclaré qu’il pourrait bien s’agir de l’année de l’or. La demande des ETF et un environnement du dollar favorable au métal jaune sont les 2 facteurs qui engendreront le marché haussier du second semestre.

« Nous anticipons une baisse du dollar a-t-elle déclaré. De plus, les banques centrales continuent d’acheter des lingots », a-t-elle ajouté.