Pétrole et sable bitumeux : une technologie révolutionnaire bientôt disponible ?

0
860
sable et pétrole

Les États-Unis pourraient bien être au seuil d’une nouvelle révolution énergétique susceptible de rendre à son secteur pétrolier son lustre d’antan, comme nous l’apprend cet article d’OilPrice.com :

« Les États-Unis sont à l’aube d’une révolution énergétique. En 2018, la production américaine de pétrole dépassera les 10 millions de barils par jour (bpd), une première depuis 1970. La clé de ce retournement est technologique : la fracturation hydraulique, l’automatisation ainsi que d’autres méthodes ont permis à des sociétés américaines d’être, et contre toute attente, plus compétitives que les pays de l’OPEP. Mais pour que le secteur énergétique américain prospère, la technologie doit poursuivre ses progrès.

Petroteq Energy Inc. pourrait détenir la clé grâce à ses innovations dans l’extraction du pétrole des sables bitumineux. Cette petite société spécialisée dans les technologies de l’énergie pourrait permettre l’extraction de milliards de dollars de pétrole grâce à ses nouvelles méthodes innovantes. Que ce soit au niveau de l’extraction du pétrole des sables bitumineux ou de l’utilisation de la chaîne de blocs pour faciliter les transactions.

Grâce à une nouvelle méthode propre et innovante, Petrobloq sera en mesure d’extraire de son champ pétrolifère 87 millions de barils de pétrole, pour une valeur actuelle de plus de 5 milliards. (…)

Avec sa technologie susceptible d’extraire du pétrole des sables bitumineux, une technique jugée jusqu’à présent trop coûteuse et polluante, et la volonté du gouvernement américain de réinstaurer la domination des États-Unis sur le marché du pétrole, Petroteq devrait connaître un futur radieux.

petroteq

Les sables bitumineux, une mine d’or

(…) L’État de l’Utah dispose plus de la moitié des réserves de pétrole en provenance de sables bitumineux des États-Unis, soit 32 milliards de barils. À ce jour, très peu a été fait pour exploiter cette source d’énergie vu que jusqu’alors, elle était difficilement accessible et génératrice de pollution. Au Canada, les entreprises qui s’étaient lancées sur ce terrain ont dû abandonner pour ces raisons.

Mais Petroteq a pour ambition de changer tout cela. La société a acheté les droits pour exploiter un énorme dépôt, dont les réserves sont estimées à 87 millions de barils. (…) Petroteq peut rendre les sables bitumineux rentables : les coûts d’extraction peuvent commencer à partir de 22 $ le baril. Le processus est tellement propre que les environnementalistes pourront difficilement le dénoncer.

Petroteq a fait l’acquisition d’Asphalt Ridge pour 10 millions de dollars afin d’exploiter immédiatement sa technologie. En 2015, 10.000 barils ont été produits. En ce moment, Petroteq est en mesure de produire un baril par tonne de sables bitumineux tandis que le sable traité ne comporte que des traces résiduelles négligeables, bien en dessous des standards environnementaux. Fin mars, la société a pour objectif de produire 1 000 barils par jour. L’objectif est d’atteindre les 5 000 barils quotidiens en 2019.

Lorsque la phase de test sera terminée, la prochaine étape consistera à vendre sous licence à d’autres sociétés sa technologie, qui pourra être utilisée avec les sables bitumineux du monde entier. (…) »