Pourquoi investir maintenant dans l’argent métal est judicieux

0
2113
pièces d'argent

Malgré les incertitudes  ̶  notamment concernant les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, les sanctions contre l’Iran, la baisse des devises face au dollar  ̶ , l’argent, au contraire de l’or, n’en a pas profité. Le marché ne prend pas en compte la dualité de l’argent métal, à savoir qu’il est une matière première et une réserve de valeur. C’est ce qui explique sa sous-performance actuelle.

« Le marché considère l’argent métal comme une matière première », a déclaré Manoj Kumar Jain, directeur d’India Nivesh Commodities. Les experts pensent que la sous-performance de l’argent pourrait se poursuivre à court terme, car contrairement à l’or, il n’est pas traité comme un métal précieux. « Tant que les tensions commerciales et le ralentissement économique qui en découle se poursuivent, l’argent (ainsi que les autres matières premières) continuera de sous-performer l’or », a déclaré Praveen Singh, de Sharekhan Comtrade.

Malgré les anticipations de sous-performance du métal gris, il s’agit probablement d’un bon pari à long terme. Le ratio or/argent est à des niveaux records, ce qui signifie que l’argent métal est sous-évalué par rapport à l’or. Plus important, aux niveaux actuels, l’argent semble avoir une belle marge de manœuvre à la hausse. C’est pourquoi les investisseurs commencent à juger cet actif prometteur. « L’intérêt pour l’argent s’est amélioré durant les 4 à 8 semaines dernières. Le nombre d’Indiens qui achètent des lingots d’argent a augmenté », a déclaré Hasmukh Bafna, PDG de la Wholesale Jewellery Welfare Association.

Outre la sous-évaluation de l’argent, d’autres facteurs jouent en faveur du métal à moyen terme. « En raison des bas prix, la production d’argent est en train de baisser. C’est donc de bon augure pour les 2 à 3 années à venir. De 14,82 dollars l’once d’argent aujourd’hui, nous nous attendons à des prix de 17 $ en 2019 et de 21 $ en 2021 », a déclaré Singh. Jain ne dit pas autre chose : « Vu que l’argent est confiné dans une bande de prix étroite depuis quelques années, les chances d’une échappée à la hausse dans les 12 à 24 mois sont réelles. On pourrait alors atteindre les prix record de 2016 ans en roupies indiennes. » Par rapport aux prix actuels en devise indienne, cela correspondrait à une hausse d’environ 27 %. (…)

Article de l’Economic Times (Indian Times) du 17 décembre 2018