Trump pourrait pousser l’or jusqu’à 1400$ l’once

3
2658
lingot d'or

Donald Trump a allumé un feu qui est en train de surchauffer le marché mondial de l’or. En effet, les lingots d’or ont été tout simplement pris d’assaut, la course à la présidentielle américaine stimulant grandement la demande en valeurs refuge. Les prix ont augmenté jusqu’à +0,8% jeudi, venant alimenter près de quatre semaines consécutives de prix élevés, et ce juste avant l’élection présidentielle.

« Si Donald Trump venait à être élu la semaine prochaine, nous pensons que l’or pourrait tourner autour de 1 400$ l’once ». C’est ce que Wayne Gordon, directeur exécutif aux matières premières et aux devises du département management de la richesse de l’UBS Group, a déclaré dans une interview accordée à Bloomberg Television. « Si Hillary Clinton venait à être élue, nous pensons que l’or chuterait probablement d’environ 20/30$. Ainsi, l’incertitude est de rigueur pour le moment ».

Les investisseurs cherchent à naviguer dans les contre-courants qui ont été soulevés par le sondage américain au sujet de l’élection de la semaine prochaine. En effet, la possible victoire de Trump pourrait baliser les prix des lingots d’or. Il existe aussi bel et bien des craintes que sa présidence provoque une guerre commerciale mondiale qui pourrait nuire à la croissance. Le signal d’une montée de l’or s’est révélé au travers de l’annonce de la banque centrale américaine, qui prépare le terrain pour une hausse le mois prochain. Elle déclarait notamment ce mercredi qu’elle avait juste besoin de « quelques » preuves supplémentaires, relatives à l’idée que l’inflation et l’emploi sont en bonne voie, pour atteindre les objectifs fixés.

Selon Bloomberg Generic Pricing, à 11h37 heure de Londres, le prix pour livraison immédiate de lingots d’or avait diminué de 0,7%, chutant à 1 287,60$ l’once. Le mercredi, les prix avaient finalement affichés une hausse sur quatre semaines consécutives, s’élevant à 1 308,02$.

Randgold Resources va probablement être à la recherche de nouveaux projets miniers, sachant d’autant plus que la hausse des prix de l’or et la baisse des coûts ont fait augmenter les bénéfices de 55% au troisième trimestre ; c’est en tout cas ce que Mark Bristow, chef exécutif de la compagnie, a déclaré.

«Nous allons devoir faire un parcours cahoteux lors des deux prochains trimestres », a ajouté Bristow dans une interview dédiée aux prix, qu’il a accordée à Bloomberg Television. « La promesse d’une hausse des intérêts et les élections américaines, bien évidemment, auront des impacts de courte durée sur le prix de l’or ».

L’argent bat en retraite

L’argent a chuté de 2,5% – soit la plus importante baisse depuis le 6 octobre – au moment même où les 10 jours de volatilité historique aboutissaient au niveau le plus bas cette année. Le métal, souvent considéré comme le « cousin sauvage » et moins cher de l’or, a évolué à la hausse, en s’élevant au prix de 18,7415$ l’once, soit son plus haut niveau atteint, depuis le 4 octobre.

La démocrate Clinton a vu ses chances de victoire en baisse, notamment suite à un sondage effectué via un serveur e-mail non autorisé. L’incertitude électorale peut aboutir à une hausse du prix des métaux précieux, d’autant plus quand on sait que les investisseurs ont tendance à miser sur les valeurs refuge. C’est ce que Jodie Gunzberg, responsable mondial des matières premières et des actifs réels chez S&P Dow Jones Indices, a déclaré dans une note.

Une victoire de Trump « provoquerait probablement une vague d’aversion au risque », a déclaré Daniel Hynes, stratège des matières premières chez Australia & New Zealand Banking Group. « Les prix de l’or ont déjà bel et bien fait montre d’une hausse, notamment due à l’issue de plus en plus incertaine de l’élection présidentielle américaine. Tant que les candidats resteront serrés dans les sondages, les prix de l’or continueront à monter ».

La situation relative à quelques autres métaux précieux
  • Le prix du platine a chuté de 1,2%, passant ainsi à 979,05$ l’once, après une hausse de presque 0,5% qui avait été enregistrée un peu plus tôt.
  • Le prix du palladium a diminué de 0,4%, passant ainsi à 626,42$ l’once.

Source : MineWeb.com

3 Commentaires

  1. 1400 dollars ? Pouah, une misère ! L’or est une arnaque, arnaque qui provient de l’or-papier…En posséder ne sert à rien, sauf pour ses héritiers…

  2. EH BIEN NON…UNE FOIS DE PLUS RATE… UNE ANNÉE POUR RIEN… NI LE BREXIT NI TRUMP ETC.NI RIEN DU TOUT NE LES ONT FAIT INFLÉCHIR LEURS MAGOUILLES…

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here