• Vendredi dernier, l’or n’est pas parvenu à franchir le niveau de résistance des 1.760 $. Après avoir enregistré un pic en cours de séance à 1.756,77 $, le métal jaune a clôturé à 1.743 $. L’argent métal a enregistré une performance similaire. Depuis ce matin, les métaux précieux sont dans une tendance baissière. Actuellement, le recul de l’or est de 0,3 %, tandis que l’argent est en baisse de 0,6 %.
  • Cette baisse est à attribuer à une nouvelle remontée des taux obligataires engendrée par la perspective d’une inflation plus élevée.
  • Cette inflation qui s’accélère est déjà en train de se manifester du côté des prix des producteurs. Par rapport à mars 2020, les prix des fournitures des producteurs ont bondi de 4,2 %. Si on se base sur l’indice actuel des prix, il s’agirait d’une hausse de 5,5 % par rapport à avril 2020. Mais si la tendance se poursuit, on obtiendrait un record depuis la création de l’indice en novembre 2009. Jusqu’ici, il n’y a rien à voir, cette inflation est attendue. Reste à savoir si elle sera transitoire, comme le martèle la FED.
  • Un article du Wall Street Journal évoque la MNBC (CBDC en anglais) de la banque centrale chinoise, qui est proche d’être prête pour un déploiement national. Comme nous l’expliquions dans notre article sur le sujet quant à la créativité des politiques monétaires qu’une telle solution rend possible, on apprend que cette monnaie numérique pourra avoir une date d’expiration. Avec ces monnaies numériques de banques centrales, elles vont plus que jamais piloter l’économie, jusqu’à vous forcer la main dans vos habitudes de consommation. Si vous investissez dans les cryptos, nous vous conseillons de suivre ce dossier de très, très près.