Actualités or-argent du 19 novembre 2020

0
599
Or
  • Après quelques jours de silence en raison d’une migration informatique, nous voici de retour. Après avoir plafonné à 1.890 $ l’once récemment, l’or est de nouveau sous pression. Depuis le début de la semaine, le métal jaune glisse lentement mais sûrement. Il a perdu environ 10 $ par jour. Au moment d’écrire ces lignes, il s’échange au-dessus des 1.860 $ l’once.
  • Le discours des analystes a changé. De largement bullish, il est désormais beaucoup plus mitigé. Désormais, en l’absence d’un événement important, l’or risque de glisser davantage. Le graphique de l’or vient de dessiner une « croix de la mort ». Cette death cross se manifeste lorsque la moyenne mobile à 100 jours et celle à 50 jours se croisent.
  • La situation est d’autant plus préoccupante à court terme que l’or ne profite plus pour le moment de la faiblesse persistante du dollar.
  • Du côté de Bitcoin, c’est tout le contraire. La cryptomonnaie est en plein boum. Au début du mois de septembre, BTC était environ 10.000 $. Désormais, Bitcoin s’échange autour des 18.000 $. Ses adversaires affirment que l’on assiste à une répétition de 2017. La comparaison est pourtant erronée. Pour rappel, à cette occasion, le prix de Bitcoin avait été multiplié par 20. Aujourd’hui, le prix est multiplié par environ 2,5. En 2017, c’est l’exubérance des petits investisseurs qui avait gonflé la bulle. Aujourd’hui, Bitcoin est beaucoup plus mature. Récemment, quelques pointures de la finance ont avoué avoir investi. Les banques ont abandonné leur discours belliqueux.
  • Cela dit, à chaque marché haussier de Bitcoin, ses plus fervents partisans se laissent gagner par l’euphorie pour se lancer dans de grandes déclarations. Certains affirment notamment que Bitcoin a supplanté l’or en tant que valeur refuge de choix. C’est oublier que l’or représente une valeur de marché d’environ 9 trillions de dollars, contre 300 milliards pour Bitcoin. Il faut donc peu d’argent pour faire bouger ce marché très opaque.