Au tour de la banque centrale hongroise de rapatrier son or

0
1572
Rapatriement de l'or en Hongrie (MNC)

Après l’Allemagne et les Pays-Bas, c’est au tour de la Hongrie de décider de rapatrier son or. En ce qui concerne la Magyar Nemzeti Bank, la MNB, il s’agit de quantités beaucoup plus modestes, de 3 tonnes. Le métal se trouve à Londres et sa valeur est estimée actuellement à 130 millions de dollars. C’est ce que nous apprend cet article du média hongrois HungaryToday.hu :

« Les dirigeants de la Banque Nationale de Hongrie (MNB) ont décidé de rapatrier les réserves d’or du pays. Jusqu’à présent, 100 000 onces (un peu plus de 3 tonnes), dont la valeur s’élève à 33 milliards de forints (130 millions de dollars) au cours actuel, étaient stockées à Londres.

La décision semble être cohérente avec la tendance internationale. Le stockage des réserves d’or d’un pays à l’étranger est désormais considéré comme risqué par de plus en plus de banques centrales. Les banques centrales autrichienne, allemande et néerlandaise font partie des institutions qui ont récemment décidé de rapatrier leurs réserves de métal jaune. D’après la MNB, cette décision est susceptible de renforcer la confiance des marchés envers la Hongrie.

La MNB possède de l’or parmi ses actifs depuis sa création, en 1924. Vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, il fut transporté vers l’Autriche à bord du fameux « Gold Train », qui fut intercepté par les Américains. L’or fut ensuite restitué à la Hongrie en 1946.

Les plus vastes réserves d’or de la Hongrie se sont élevées à 65-70 tonnes à leur pic, au début des années 70. Cependant, à la fin des années 80, il fut décidé de réduire les réserves d’or à leur plus strict minimum pour investir dans les obligations d’État, considérées à l’époque plus sûres suite à l’effondrement du système de Bretton Woods. L’objectif était également d’obtenir des rendements plus élevés ainsi qu’une plus grande liquidité. Mais au début de la décennie en cours, la tendance a changé à nouveau, les banques centrales ont commencé à renforcer leurs réserves d’or en réponse à la crise financière.

Les États-Unis et l’Allemagne détiennent les plus grosses réserves d’or. Parmi les pays d’Europe centrale, la Hongrie dispose des réserves les plus basses. Par exemple, la Pologne et la Roumanie possèdent chacune 103 tonnes, tandis que la Serbie a des réserves de métal de 13 tonnes. Depuis 1992, les stocks d’or de la Hongrie sont stables vu que la MNB n’a rien vendu ou acheté. »