La Hongrie annonce la multiplication par 10 de ses réserves d’or !

0
1471
or hongrois

Bon, pour multiplier d’une telle façon ses réserves d’or, la Banque centrale hongroise devait fatalement partir de très bas. Il n’empêche que cette nouvelle ne fait que confirmer le regain d’intérêt des banques centrales pour la « relique barbare ». Après avoir rapatrié ses maigres réserves d’or, la Hongrie a acheté plus de 25 tonnes de métal en octobre. La nouvelle a été annoncée sur le site officiel de la Magyar Nemzeti Bank :

« Étant donné les objectifs stratégiques à long terme en termes de politique nationale et économique, le Conseil Monétaire de la Magyar Nemzeti Bank a décidé d’augmenter significativement les réserves d’or de la Hongrie. En conséquence, son stock de métal jaune est passé de 3,1 à 31,5 tonnes en octobre 2018, soit une multiplication par un facteur 10.

La Magyar Nemzeti Bank a acheté de l’or pour la première fois depuis 1986. Vu cette augmentation significative de ces stocks d’or sous forme physique, les lingots ont déjà été acheminés jusqu’en Hongrie. La conservation des lingots d’or sur le territoire national est conforme aux tendances internationales, cette stratégie améliore la stabilité financière tout en étant susceptible de renforcer la confiance des marchés en l’économie hongroise. Continuant de remplir son rôle historique, l’or reste l’un des actifs les plus sûrs de la planète. Il améliore la stabilité et la confiance, même lorsque la normalité règne sur les marchés.

Ces réserves d’or de 31,5 tonnes, d’une valeur d’environ 1,24 milliard de dollars au cours actuel, égalent le record historique de la Hongrie, même si on remonte jusqu’à l’époque du « train d’or hongrois ». Cela signifie qu’aujourd’hui, l’or constitue 4,4 % des réserves de la Hongrie. (…) Les achats et le transport ont eu lieu durant la première moitié du mois d’octobre (NDLR : ce qui prouve qu’il est possible de transporter et livrer rapidement des tonnes d’or, contrairement à ce que les autorités nous ont affirmé dans le cadre du rapatriement de l’or de l’Allemagne). (…)

Les banques centrales détiennent de l’or parmi leurs réserves soit pour réaliser un investissement à court terme, soit pour atteindre des objectifs de stabilité à long terme. Les achats récents de la Magyar Nemzeti Bank ont été uniquement réalisés à des fins de stabilité. (…)

Durant ces dernières années, un nombre grandissant de pays ont décidé de redonner à ce métal précieux un rôle dominant en tant qu’actif de réserve. Ils ont donc augmenté leurs stocks d’or. La Pologne, par exemple, a récemment emprunté ce chemin, malgré le fait que ce pays détenait déjà l’un des stocks de métal jaune les plus massifs de la région. (…)

Avec 4,4 % de ses réserves en or, la Magyar Nemzeti Bank se situe désormais dans la moyenne d’Europe centrale et de l’Est. En termes de quantité détenue, la Hongrie quitte le fond du classement international pour se hisser au milieu. Ce constat est également valable en termes de ratio de réserves. (…) »

Source : communiqué officiel en anglais de la MNB