La banque centrale indienne a acheté de l’or pour la première fois depuis presque 10 ans

0
788
Inde Taj Mahal

La Reserve Bank of India (RBI) a acheté pour la première fois depuis près d’une décennie de l’or. Cela indique que le métal pourrait être demandé en tant que réserve de valeur alors que les rendements et la valeur des obligations à revenu fixe baissent sur fond de hausse des taux.

La Banque centrale indienne a ajouté 8,46 tonnes d’or à ses stocks durant l’année financière 2017-2018 qui a pris fin le 30 juin dernier. Cela porte les réserves d’or de l’Inde à 566,23 tonnes, d’après le dernier rapport annuel de l’institution.

La dernière fois que la RBI était passée à l’achat, c’était en novembre 2009 lorsqu’elle avait acquis 200 tonnes de métal auprès du FMI afin de doper ses réserves. Durant les 9 dernières années, le stock d’or de l’Inde fut stable à 17,9 millions d’onces. Mais, depuis décembre 2017, la Banque centrale indienne a repris ses achats, comme les statistiques du FMI le montrent. Les réserves d’or de l’Inde sont désormais de 18,2 millions d’onces.

L’Inde vend des obligations US en parallèle

La décision de la Banque centrale indienne est significative, car contrairement à bien d’autres banques centrales comme celle de Chine, la RBI est rarement active sur le marché de l’or, même si elle dispose du mandat pour le faire.

Les économistes estiment qu’investir dans l’or est une démarche de trésorerie prudente pour une banque centrale vu l’environnement actuel de hausse des taux. La RBI a déjà vendu pour près de 10 milliards d’obligations américaines entre avril et juin, selon les statistiques du Trésor américain.

« L’ajout d’or aux réserves de la RBI est probablement une initiative de diversification pour déploiement. Il s’explique en raison de l’évolution des risques mondiaux, notamment de la volatilité des marchés et de la hausse des taux aux États-Unis », a déclaré Saugata Bhattacharya, économiste en chef pour l’Inde d’Axis Bank.

La hausse des taux pourrait déboucher sur des pertes mark to market (prix du marché) au portefeuille obligataire de la RBI. Des 405 milliards de dollars de réserves de la banque centrale, 245 milliards prennent la forme d’obligations et de titres, selon les statistiques du FMI du 30 juin.

La diversification, et notamment l’or, est une mesure prudente vu le contexte actuel. Le rapport annuel de la banque indique qu’elle a poursuivi sa stratégie de diversification de ses devises étrangères en se focalisant particulièrement sur la gestion du risque. Son portefeuille d’or a été « activé », selon Bhattacharya.

Préparatifs pour l’échéance des Gold Bond Schemes, en cas de hausse du cours de l’or ?

La RBI n’a pas fourni d’informations ni quant à la provenance de l’or, ni aux raisons expliquant sa décision. Les économistes pensent néanmoins que la banque centrale souhaite peut-être constituer des réserves pour fournir le métal physique qui devra être livré aux Indiens qui ont investi dans les obligations adossées au métal jaune (Gold Bond Schemes), dont l’échéance va de 3 à 8 ans. Constituer déjà un stock d’or permet de se prémunir contre le risque de la hausse des cours.

Source : Indian Times