La demande d’argent physique dopée par le photovoltaïque

0
1618

L’énergie solaire a le vent en poupe aux 4 coins du monde. Ce qui est positif pour la demande d’argent métal, vu qu’il est indispensable pour la fabrication des panneaux solaires. Dans le rapport 2017 concernant les énergies renouvelables du REN21, nous pouvons constater que l’utilisation des panneaux photovoltaïques augmente de façon exponentielle :

utilisation photovoltaique 2016Le rapport (que vous pouvez télécharger ici, en anglais et en version « highlights ») indique que le photovoltaïque est le mode de production d’électricité qui a le plus contribué à l’augmentation de la capacité de production électrique mondiale en 2016, devant les énergies fossiles. L’année dernière, on a installé en moyenne 31 000 panneaux solaires chaque heure. 17 pays sont désormais capables de produire au moins 2 % de leurs besoins en électricité avec des panneaux solaires, certains beaucoup plus. 2016 est également l’année de la baisse drastique des prix de cette technologie, notamment des modules.

La demande d’argent métal engendrée par cette explosion de la fabrication des panneaux solaires est néanmoins minorée par les progrès technologiques réalisés dans ce secteur : pour fabriquer une cellule photovoltaïque générant 4 W d’électricité, le secteur utilisait 0,3 g d’argent en 2010, et seulement 0,17 g en 2014.

Il n’empêche que, globalement, l’augmentation de la demande photovoltaïque dépasse actuellement largement les avancées technologiques qui ont permis de réduire la quantité d’argent métal nécessaire pour fabriquer les panneaux. Si la tendance se poursuit, en conjonction avec la stagnation ou la baisse légère de la production d’argent, les effets sur les cours devront inévitablement se manifester.

Article inspiré de ce papier de SilverDoctor.com, publié le 23 octobre 2017