La mine d’or la plus profonde du monde ferme à cause du coronavirus

0
980
mine

L’épidémie de coronavirus en Afrique du Sud a débouché sur la fermeture de Mponeng, la mine la plus profonde du monde. Cette fermeture a été annoncée après le test positif au coronavirus de 164 mineurs.

La société minière internationale spécialisée dans l’or AngloGold Ashanti a déclaré avoir effectué 650 tests depuis jeudi dernier. Ils ont concerné les employés, mais aussi des tiers, sur base volontaire.

« Tous les cas positifs ont été isolés, conformément aux protocoles sanitaires en place en Afrique du Sud. Des facilités sur place sont à la disposition de ceux qui en ont besoin », a déclaré l’entreprise via un communiqué dimanche dernier.

« En guise de précaution, et après discussion avec les autorités compétentes, les opérations de la mine Mponeng, qui tournaient à 50 % de ses capacités, ont été totalement interrompues sur base volontaire. Cela va nous permettre de tracer les contacts des personnes infectées et de désinfecter à nouveau les lieux de travail et l’infrastructure clé », a-t-elle ajouté.

Mponeng est situé dans le district minier West Wits, au sud-ouest de Johannesburg. La profondeur d’exploitation de la mine allait de 3,16 à 3,84 km en dessous de la surface de la Terre fin 2018, selon Mining Technology.

AngloGold Ashanti est le 3e producteur mondial d’or du monde, le plus important du continent africain. La société a produit 3,3 millions d’onces d’or et employait plus de 34.000 personnes en 2019, selon son site Internet.

Durant un discours national, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a déclaré que son pays allait assouplir son confinement national strict décrété il y a quelques semaines afin de combattre la propagation du coronavirus. La plupart des activités économiques pourront reprendre à partir du 1er juin.

Source